Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Paul Verschoore

De EverybodyWiki Bios & Wiki



Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Paul Verschoore est un compositeur de musique et artiste-peintre belge né à Luingne (Belgique) le 3 mars 1923 et décédé à Luingne le 19 décembre 1989.

Biographie[modifier]

La fatalité a déformé le physique de cet homme talentueux : à l’âge de deux ans et demi une chute malencontreuse le handicape à cent pour cent et les médecins impuissants l’avaient condamné. Beaucoup à sa place auraient capitulé, mais lui ne s’est pas attardé aux apparences négatives que pouvaient donner son image. Très jeune il a empoigné son destin pour le diriger vers les arts, la musique, la peinture.

Il a mis en exergue les éléments riches de sa personnalité et les a fait fructifier au-delà de ses espérances. Artiste éclectique, il a composé des tas d’œuvres musicales, a dispensé des cours de piano, d’accordéon, mais c’est dans le domaine pictural qu’il acquit une évidente notoriété.

Né à Luingne le 3 mars 1923, Paul Verschoore n’a jamais habité ailleurs ; son infirmité l’a empêché de fréquenter des écoles de beaux-arts. Classique comme son professeur mouscronnois Georges Derycker, il a évolué vers l’impressionnisme. Le dessin, l’aquarelle et la gouache occupèrent ses débuts dans cette pratique puis vint le goût de la peinture à l’huile. A vingt-cinq ans des admirateurs lui achètent des premières toiles. La luminosité et les tons chaud démontrèrent bientôt une technique affirmée du pinceau comme du couteau.

Il entre au Cercle artistique mouscronnois et commence alors pour lui l’ère des expositions collectives où son œuvre est remarquée et vendue. Ses paysages attirent le public : sous-bois, chapelles, béguinages, ports de pêche, couchers de soleil... Après une longue hésitation, il se risque dans l’exposition individuelle ; d’abord à Luingne en 1958 et 1966 c’est le succès, puis à Mouscron en janvier 1972 et mai 1973 sous le patronage du Lion’s Club c’est le triomphe. L’artiste-peintre Paul Verschoore est désormais connu ; on dit[Qui ?] que « sa palette est riche et délicate, la juxtaposition de ses touches, sa technique et son style sont remarquables... » Une de ses expositions fut parrainée par le ministre de la Culture et une de ses œuvres figure au musée franco-israélien du Néguev (Israël) depuis 1975. Rheinfelden, ville allemande jumelée avec Mouscron, en possède également. Il est alors nommé correspondant à l’Académie Léonard de Vinci à Rome et membre du comité du Centro Studie Scambi. On l’invite à exposer seul à Tournai (1975), à Bruxelles (1976) au salon « Les Arts en Europe » du centre Rogier. Sélectionné pour la grande exposition de Rome à la galerie d’art « Il Camino », il attire l’attention dans ce qui est considéré comme un des événements artistiques majeurs de la ville éternelle en 1976. Médaillé de bronze à Florence (17 pays participants), il serait « un Sisley qui s’ignore » d’après un critique d’art parisien[Qui ?] ; un autre, dans le journal italien L’Eco del Sud, le compare au grand paysagiste Daubigny. En novembre 1978, il expose encore à Rome, Florence et Milan, en Pologne (Poznan), à Monte-Carlo et San Francisco. L’année suivante, il présente des œuvres au Palais Farraioli de Rome parmi vingt pays représentés. En avril 1980, plusieurs de ses œuvres meublent une exposition au Danemark et en novembre une participation à un salon en Yougoslavie lui vaut une médaille d’argent. Il est admis à l’Union artistique et littéraire de Belgique puis devient membre du Centre international d’études et d’échanges. En 1982, il obtient le diplôme d’honneur au Grand Prix International de la Gloire et reçoit enfin la médaille et le diplôme du Mérite Artistique au salon de Rome.

Il commença l'étude de la musique dès l'âge de 4 ans et composa sa première œuvre à l'âge de 16 ans. Mélomane, musicien et compositeur, il signa plus de cent œuvres musicales qui, de 1950 à 1970, passèrent sur les ondes belges, françaises et luxembourgeoises. Un Ave Maria à trois voix pour chœurs, orgues et cordes fut interprété notamment en la basilique de Lourdes. Il est encore élu membre du Comité Européen pour les Arts et la Culture. Il décède à Luingne le 19 décembre 1989 ; ce fut sans nul doute un des meilleurs paysagistes du Hainaut.

Clos Paul Verschoore[modifier]

Un clos portant son nom et situé dans l'enclave de Luingne (Ville de Mouscron) a été inauguré le 25 juin 2004.

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Peinture Peinture ET Belgique Belgique : Léopoldine Roux, Daniel Bruniaux

Autres articles du thème Peinture Peinture : Jean-Daniel Salvat, Liste de centenaires (artistes), Léopoldine Roux, Gabriel Szeles, Q. Wang, Sid Ahmed Marouf, Orita Leprohon

Autres articles du thème Belgique Belgique : Student.be, Overmars, Fédération des campings de Wallonie, Laurent Arnauts, Quai des Belges (émission de télévision), Naoufel Bayoudh, Catherine Hendrickx

Cet Article wiki "Paul Verschoore" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.