Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Pallitracks

De EverybodyWiki Bios & Wiki


Pallitracks
🖊️ Modifier cette InfoBox
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). |frameless |upright=1 |alt=Description de l'image Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).. ]]
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). |frameless |Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). |upright=1 |alt=Description de cette image, également commentée ci-après ]]
Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Informations
Créateur Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Développé par Prosygma Cameroun
Première version
Dernière version 1.5 ()
Version avancée Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Dépôt Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Écrit en Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value)./ Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Système d'exploitation Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Environnement Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Langues Français
Type ERP
Licence Propriétaire
Site web Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Pallitracks est une application, sortie en , webbased de gestion et de traçabilité forestière, développée et éditée par Prosygma Cameroun, pour le compte des entreprises Pallisco et CIFM[1].

Histoire[modifier]

L’idée de création de l’application Pallitracks remonte à l’année 2011. Courant cette année, la société PALLISCO, dans le souci de faire évoluer son système de traçabilité forestière sollicite la société Prosygma+ – Cameroun. Les deux entreprises travaillent alors de concert pour mettre à jour une solution adéquate.

La version initiale de Pallitracks voit le jour en . Dès lors l’application connaît des mises à jour régulières en phase avec les évolutions technologiques, fiscales et légales. Par ailleurs elle commence à susciter l’intérêt d’autres sociétés forestières, en l’occurrence FIPCAM, qui est le troisième après les sociétés PALLISCO & CIFM à souscrire à une licence d’utilisation de cette application[2]. En 2015, l’Union européenne et la FAO dans le cadre du projet FLEGT adoptent PALLITRACKS comme outil de gestion forestière pour le compte des forêts du BENIN. L'application ainsi dérivée est baptisée Onatrack.

En 2017; c'est au total une dizaine d'entreprises certifiées FSC ou OLB qui utilisent l'application. De la même manière de nouveaux projets pilotés par le syndicat patronale des entreprises forestières au Cameroun (GFBC) contribuent à des améliorations continues sur le logiciel et ses dérivés.

Cette même année dans le cadre d'un projet de coopération, la République fédérale d'Allemagne finance un projet d'adaptation de l'application pour la gestion du bois de cèdre au Maroc[3] (Projet réalisé en partenaire avec GFA[4] et ETICWOOD[5]).

En 2018 en partenariat avec FRMi, l'application est adopté pour la gestion de la traçabilité des bois entrant dans la ZES de Nkok au Gabon[6] (nom de baptème : TRACER).

Au , près de 500 personnes utilisent Pallitracks au quotidien dans 10 entreprises différentes au Gabon, au Cameroun au Maroc et au Bénin: Pallisco, CIFM, FIPCAM, CUF, EFMK, SN COCAM, SABM, Dino, Cafeco (Groupe Wijma), SEEF, Booming Group.[réf. nécessaire]

Portée de l'application[modifier]

La portée de l'application pallitracks est à la fois économique et technique.

  • Sur le plan économique, l'application Pallitracks contribue selon la FAO, l'UE et l'ONAB à apporter des réponses pertinentes dans le cadre de la Gestion des ressources naturelles devenue à l'ère de la mondialisation une priorité fondamentale dans le monde. En effet, le système de traçabilité qu'offre l'application Pallitracks rencontre les préoccupations majeures des acteurs de la foresterie en ce qui concerne entre autres : L'évaluation des massifs forestier encore sur pied à des fins de planification opérationnelle et financière, l'évaluation du système d'exploitation des forêts en temps réel, le contrôle de la traçabilité du bois de l'inventaire d'exploitation jusqu'à l'exportation en passant par la transformation[7].
  • Sur le plan technique, l'application pallitracks du fait qu'elle s'appuie entièrement sur le web, confère à ses utilisateurs flexibilité, et un accès permanent aux données sur tout type de terminal : PC, Tablette, smartphone.

Nouveautés[modifier]

Améliorations pour l'année 2017 :

  1. Le suivi d'exploitation sur carte géo-réfencé
  2. L'intégration de la 3e transformation

Amélioration pour l'année 2018

  1. Historique de stocks
  2. Calcul des coûts de transport

Amélioration pour l'année 2019

  1. Gestion des transports multiple
  2. Nouveau interface de croisée dynamique

Fonctionnement[modifier]

L'application applique une technologie 100 % web à la foresterie tropicale.

En effet, l'accès à l'application se fait grâce à un navigateur web avec login et un mot de passe. Une fois connecté l'application s'adapte au profil de l'utilisateur. Ainsi pas d'installation sur les machines locales, mais une seule et unique contrainte : celle d'avoir internet.

L'application couvre ainsi l'ensemble des activités forestières, depuis l'inventaire d'exploitation en passant par l'abattage et les divers roulages, la transformation, l'exportation, et se termine par la facturation et l'analyse financière.

Enfin l'application a été initialement conçue pour être facilement utilisée sur les mobiles, il existe d'ailleurs une version Android pour simplifier la collecte des données sur le terrain hors connexion. La synchronisation des données peut se faire avec une connexion 3G.

L'analyse de données[modifier]

Comme l'application couvre l'ensemble de l'activité forestière, les profils des utilisateurs sont aussi divers, par conséquent il a fallu imaginer un outil d'analyse de données capable de s'adapter facilement à tous les besoins sans être très difficile à utiliser. Ce moteur d'analyse est capable de faire aussi bien les requêtes classiques de gestion (croisé dynamique), que les requêtes de traçabilité « pure ». C'est-à-dire, on peut faire un filtrage et demander à suivre l'évolution des données sélectionnées à une étape antérieure ou postérieure de l'exploitation. La plupart des entreprises utilisatrices étant certifiées, ce mode de fonctionnement est une exigence de la traçabilité indispensable à la certification.

Codes-barres et smartphone[modifier]

Article détaillé : Ruban (informatique).

Pour les besoins de l'Office national des bois du Bénin (ONAB), la gestion des codes-barres a été introduite dans l'application en 2015, grâce à un financement FAO-FLEGT. Qu'il faille les générer, les imprimer et suivre l'évolution des différents stock mis à la disposition des exploitants.

Lisible avec un simple smartphones cette avancée technologique a permis de réduire le temps d'encodage des données.

[8]En 2017 un nouveau projet financé par la FAO au profit du [9]GFBC a permis d'améliorer ce fonctionnement en étendant l'usage des codes-barres au parc de rupture des entreprises utilisatrices de l'application.

Cependant c'est au Maroc que ce système a été appliqué de manière complète sur le terrain.

Fonctionnalités[modifier]

Pallitracks couvre la totalité des activités liées à l'exploitation forestière.

Modules disponibles
Système d'étiquetage
Gestion des utilisateurs
Inventaires d'exploitation géoréférencé
Abattage
Débardage
Préparation forêt
Roulage
Préparation parc de rupture
Evacuation des produits
Transformation (1er, 2e ou 3e transformation)
Analyse de rentabilité

Évolution en cours[modifier]

Avec le lancement du projet UFIGA au Gabon (Projet Gabontracks) un travail de fonds est en cours pour mettre en œuvre la centralisation de données venant de différentes entreprises pour améliorer les contrôles de l'état et le climat des affaires pour les entreprises qui jouent le jeu de la transparence[10].

Teck
Teck marqué d'un code-barre au Bénin, Région de Bohicon
Application mobile
Travail avec l'application mobile au Maroc dans les forêts de cèdre (forêt d'Ifrane)

Notes et références[modifier]


Voir aussi[modifier]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Articles connexes[modifier]

  • Forêt du Cameroun
  • Prosyjob, autre projet informatique de Prosygma Cameroun

Liens externes[modifier]


Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Informatique informatique ET Logiciel logiciel : Suckless init, Asqatasun, Leed (logiciel), RealVNC, Datafari, Askbot, Archipad

Autres articles du thème Informatique informatique : Sun enterprise 250, Librazik, DBx GEOMATICS, Microfiches, Suckless init, EDI-Optique, Skyspace.me

Autres articles du thème Logiciel logiciel : Agena 3000, SmartUse, Game Creator, ClicFacture, Système 4, CamScanner, Plagramme

Autres articles du thème Bois et forêt bois et forêt : WeberHaus, Centre cynégétique de Réghaïa, Solomas, Davoud Parsapajouh, Scieries Hubert, Mister Menuiserie, Centre cynégétique de Zéralda

Autres articles du thème Cameroun Cameroun : Philippe Tagne Noubissi, Nonoh, Nkembe Pesauk, Parcours Vita de Yaoundé, Tara Sports & Entertainment, Liste des sous-préfets du Cameroun, Dareal


Cet Article wiki "Pallitracks" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Pallitracks.