Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Pôle éditorial de l'Université de technologie de Belfort-Montbéliard

De EverybodyWiki Bios & Wiki

Pôle éditorial de l'Université de technologie de Belfort-Montbéliard
Repères historiques
Création 2003
Fiche d’identité
Statut éditeur public
Siège social Sevenans (Belfort-Montbéliard) (France)
Langues de publication Français
Diffuseurs Le Comptoir des Presses des Universités
Site web Le Pôle éditorial de l'UTBM

Maison d'édition de l'Université de technologie de Belfort-Montbéliard, fondée en 2003 par Yves Claude Lequin, elle est dirigée par Paul Arthaud. Elle développe une activité d’édition scientifique, pédagogique et culturelle, visant au rayonnement des recherches et des formations conduites à l’UTBM.

Historique[modifier]

La création du Pôle éditorial en 2000 procède d’une double volonté de l'UTBM : premièrement développer l’activité de recherche, notamment après l'organisation en 1999, juste au moment où l’établissement devient université (UTBM), d'un grand colloque international d’histoire des techniques (ICOHTEC), par R. Belot, M. Cotte et P. Lamard, en 1999 ; deuxièmement promouvoir et généraliser le recours aux technologies d’information et de communication (TIC), politique mise en place dès la création de l’établissement (1985), et désormais encouragée par le ministère (campus numériques nationaux en 2000).

Yves Lequin, est recruté en 1999 par Jean Bulabois, directeur UTBM. Mission lui est donnée de créer une édition universitaire et d'inciter à une innovation pédagogique associée aux TIC, d’où un double service : PEM (Pôle éditorial multimédia) et CIP (Centre d'innovation pédagogique). Paul Arthaud a succédé à la tête de ces services en 2010.

Le premier titre publié fut celui des actes du colloque ICOHTEC (« La technologie au risque de l’histoire »[1]), en août 2000, suivi par un CD-Rom multimédia, comportant une formation complète en analyse fonctionnelle, conçue par Olivier Garro, en coopération avec le groupe PSA (Paris). D’autres collaborations se sont développées, notamment avec l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), depuis 2006, et avec d’autres Presses universitaires. Depuis, les ouvrages se succèdent au rythme de six ou sept titres par an (papier et livre électronique).

À ce jour, environ une université française sur quatre s’est dotée de Presses universitaires. Le fait est beaucoup plus rare parmi les écoles d’ingénieurs : moins de dix sur 227 écoles (dont les Mines, Polytechnique). L'UTBM a créé un pôle éditorial parce que c’est un moyen de faire connaitre les recherches qui s’y font, de partager ces nouveaux savoirs et de contribuer à la formation d’autres étudiants et enseignants. C’est aussi un moyen de stimuler cette recherche, en incitant de jeunes chercheurs (notamment mais non exclusivement de l’UTBM), à rédiger et publier leurs travaux à destination de publics plus larges. De la sorte l’édition contribue à ce que la formation soit associée à la recherche. L'objectif visé est que les futurs ingénieurs soient formés au contact de la recherche, qu'ils y participent eux-mêmes, dans leur spécialité technique et aussi dans le domaine des sciences humaines.

Une des caractéristiques des trois universités de technologie françaises (Compiègne, Belfort-Montbéliard, Troyes) est de former des ingénieurs, par des cursus incluant obligatoirement un tiers de sciences humaines et sociales, tout en assurant des recherches scientifiques[2]. Les SHS sont importantes dès qu’on veut bien considérer toute technique pour ce qu’elle est, à savoir une réponse ingénieuse à un besoin humain, réponse qui ne cesse d’être retravaillée à travers les âges, avec le concours de savoirs scientifiques de tous ordres, y compris provenant des sciences humaines. Toute technique est imprégnée de la société qui les conçoit, et son usage est autant transformé par les sociétés et les cultures qu’il les transforme. C’est une problématique qui est au centre des travaux d’un des laboratoires UTBM : RECITS, EA 3897 (Recherches et Etudes sur le Changement Industriel, Technologique et Sociétal). À ce sujet on pourra consulter deux articles : « La technologie est une science humaine », paru dans la revue SCIENCES HUMAINES, n° 205, juin 2009 (pp. 24-29) et « Technology for an inclusive democracy » in New Elements of Technology, Michel Faucheux, Joëlle Forest, (dir.), Belfort : UTBM, 2012.

Collections[modifier]

  • Chantiers
  • Didactique et humanités
  • Relecture du patrimoine culturel
  • Ingénieur au XXIe siècle
  • Sciences humaines et technologie
  • Territoriales
  • Coéditions UTBM / Éditions Alphil - Presses universitaires suisses
  • Coéditions (autres)


Revue[modifier]

  • Les Cahiers de RECITS


Liens externes[modifier]

Sources[modifier]

  1. La technologie au risque de l’histoire, Sous la direction de Robert Belot, Michel Cotte et Pierre Lamard, Belfort : UTBM, 2000
  2. La technologie entre à l’université, Pierre Lamard, Yves Lequin, Belfort : UTBM, 2006


Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Édition édition : Nickel (maison d'édition), Éditions book-e-book, Editions Energeia, Vittorio Pavesio Productions, Éditions Marie B, Nats Editions, Livre éducatif

Autres articles du thème [[File:Projet:Universités françaises/image|link=|alt=Universités françaises|50px]] Universités françaises : Licence sciences humaines appliquées, Liste des universités et grandes écoles dont sont diplômés les présidents de la République française, IAE Pau-Bayonne, Institut universitaire professionnalisé génie mécanique d'Évry, Institut universitaire de technologie de Roanne, Institut universitaire professionnalisé de génie physiologique-informatique de Poitiers, École des sciences du cancer Gustave Roussy


Cet Article wiki "Pôle éditorial de l'Université de technologie de Belfort-Montbéliard" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Pôle éditorial de l'Université de technologie de Belfort-Montbéliard.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.