Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Opium Philosophie

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche



Opium Philosophie est une association étudiante existant depuis 2011. Créée à l'origine par des étudiants de Sciences Po Paris, elle est aujourd'hui présente dans plusieurs établissements de l'enseignement supérieur. Elle a pour objet de promouvoir la philosophie comme pensée critique sur le monde contemporain parmi les étudiants et les jeunes, au travers d’activités variées[1].

Mission[modifier]

L'association soutient que la philosophie, loin d’être une discipline réservée à un cercle d’experts et à une arène universitaire, a une fonction pratique. Elle doit donc s’intéresser aux enjeux du monde contemporain et pour cela collaborer librement avec les autres domaines d’études (sciences humaines, sciences et techniques, arts et littérature, etc.). Dans cette logique de pluridisciplinarité, l’association défend l’utilité et l’accessibilité de la philosophie pour chacun, quels que soient son âge et son parcours[2].

Histoire[modifier]

Genèse[modifier]

Une petite dizaine d’étudiants de Sciences Po Paris se propose à la rentrée de septembre 2011 de constituer une association de philosophie, après 10 ans d’absence d’une telle initiative au sein de l’institution de la rue Saint-Guillaume. Faisant le constat d'une philosophie cantonnée à l'Université – et presque absente de l’Institut d’Études Politiques, les fondateurs ont souhaité ouvrir un espace de réflexion et de promotion de la philosophie sur des thèmes de réflexion ancrés dans le monde contemporain[3]. Le groupe soumet le projet auprès de l’école[4]. Le nom « Opium » provient d’un acronyme humoristique imaginé par les fondateurs signifiant « Ordre des Philosophes Inutiles Utopiques et Machiavéliens »[5]. L’administration de Sciences Po Paris est réticente dans un premier temps à l’adoption du nom « Opium Philosophie » par l’association au sein de ses murs[6].

L'association naissante organise des cafés-philo, une émission de radio et des conférences, ou encore une nuit de la culture à Sciences Po Paris[7]. Ces événements réunissent dès l’origine des étudiants et des intervenants extérieurs pour débattre autour de thèmes communs comme une conférence sur l’ivresse animée par Raphäel Enthoven ou une autre sur « le courage en politique » avec Cynthia Fleury.

Développement[modifier]

Opium Philosophie s’est rapidement développée au-delà de son berceau de la rue Saint-Guillaume, où elle reste toutefois bien présente, essaimant dans les facultés de philosophie parisiennes et franciliennes avant d’atteindre Lyon et Milan en 2017. En 2018-2019, les membres proviennent en majorité de Paris I Panthéon-Sorbonne, suivi de Paris IV Sorbonne Université, Paris X Nanterre, Sciences Po et Paris Sciences et Lettres (PSL) exaequo. Les universités Paris II Panthéon-Assas, Paris V Descartes, Paris VII Diderot, Dauphine et l’ENS Lyon y sont également représentées.

L’association est bientôt devenue la première association de philosophie étudiante parisienne. L’émission de philosophie de France Culture « Le journal de la philo » évoque la parution de la revue La Nuit en juin 2018[8]. En décembre de la même année, les Cinesthésies d’Opium Philosophie reçoivent Isabelle Huppert et François Ozon pour présenter le film 8 femmes[9].

Activités[modifier]

Liste des activités[modifier]

L'association organise des manifestations variées, évoluant chaque année. Elle propose ainsi :

  • des conférences,
  • des cafés-philo et des débats,
  • une revue annuelle,
  • des projections-débats mensuelles au Christine 21, les “Cinésthésies d’Opium”[10],
  • une émission de radio diffusée par Trensmission, la “Radiopium”[11],
  • des ateliers de philosophie dans des écoles primaires,
  • des ateliers de philosophie dans des prisons, en partenariat d’abord avec l’association Champ Libre puis avec le Génépi, et de nouveau avec Champ Libre à partir de la fin 2018.
  • des débats à l'issue de représentations scéniques aux Théâtre de Châtillon et Théâtre des Sources, appelés les “plateaux-philo”[12],
  • des performances artistico-philosophiques (au Point éphémère en janvier 2018[13], au Club Silencio au cours de l’année 2018-2019...)

Opium Philosophie est parfois invitée à participer à des débats et des événements à teneur philosophique, comme lors de la Nuit des Idées 2018 à Paris[14] et à Lyon, pour les célébrations de Mai 68[15].

La revue d’Opium Philosophie[modifier]

Dès juin 2012, une petite équipe décide de se lancer dans la création d’une revue de philosophie étudiante. Les membres de la direction artistique de la revue fondent quant à elles l’ADN artistique de la revue.

Détaillé dans un manifeste, le projet de la revue repose sur quatre piliers[16], ainsi résumés :

“Nous revendiquons l’ouverture d’un espace de publication pour les jeunes non professionnels de la philosophie en refusant une philosophie strictement académique. Nous voulons rendre légitime cette parole philosophique étudiante.

Nous entendons créer une émulation en réunissant des étudiants de divers horizons. Nous nous opposons ainsi à un cloisonnement des disciplines.

Nous défendons une pensée nourrie d’une plus grande créativité. Notre démarche met en dialogue les arts, la littérature et la philosophie dans une approche plus libre.

Nous croyons en la nécessité pour la philosophie d’investir le monde contemporain. Nous refusons une pensée ossifiée et faisons le pari de l’absolue fécondité de la philosophie.”

Le premier numéro, “Les Sens du Voyage”[17], voit ainsi le jour en avril 2013. Consacré au voyage, le dossier mêle réflexions philosophiques, carnets de voyage et contributions artistiques, pour mieux incarner cette volonté d’ouverture philosophique.

Lui ont succédé “Se nourrir au XXIe siècle” (2014), “L’Énigme du Jeu” (2015), “Les Voies de la ville” (2016), “Projections” (2017) et “La Nuit” (2018). Le septième numéro, “Le Rythme”, sortira au printemps 2019. Fruit de contributions d’étudiant.e.s issu.e.s des parcours les plus divers, la revue cherche à offrir un panorama de la pensée philosophique étudiante contemporaine. Chaque revue comprend un ou plusieurs entretiens avec des personnalités du monde de la pensée, comme Michaël Foessel, philosophe, ou Zarca, Prix de Flore 2017, pour le numéro “La Nuit”.

La revue d’Opium Philosophie est soutenue par des partenaires publics - les Universités Paris 1, et Paris IV, Sciences Po, le CROUS de Paris, ou encore Paris Sciences et Lettres[18] - ainsi que par quelques mécènes privés comme le cabinet Ecobra[19]. Ces partenaires varient légèrement d’un numéro à l’autre.

Jusque là distribuée par les membres auprès des librairies, Opium Philosophie signe en 2018 un contrat de diffusion avec la Librairie Philosophique J. Vrin, qui organise depuis lors la représentation, la diffusion et la distribution de la revue.

Fonctionnement[modifier]

Opium Philosophie est une association loi 1901. Selon les statuts de l'association, il est toujours composé exclusivement d'étudiants.

L’adhésion à Opium Philosophie est gratuite. L’association affirme en effet vouloir “créer un dialogue inter-universitaire avec tous les étudiants, et ce quelle que soit leur formation”[20]. De nombreux membres d’Opium Philosophie sont issus de disciplines autres que la philosophie[20]. Selon les années, l’association compte une quarantaine ou une cinquantaine de membres. Les membres d’Opium Philosophie se répartissent dans différents pôles correspondant aux activités de l’association. Celles-ci sont à l’initiative des membres et évoluent donc d’année en année.

Notes et références[modifier]

  1. « Politique(s) - La philosophie : "Opium des jeunes" ? - Libération.fr », sur egalites.blogs.liberation.fr (consulté le 4 janvier 2019)
  2. « Opium Philosophie », sur Opium Philosophie (consulté le 4 janvier 2019)
  3. Timothée Prudhomme, « Semaine des Associations (1/8) : Opium Philosophie », sur La Péniche (consulté le 4 janvier 2019)
  4. Alumni Sciences Po, « Actualité Alumni Sciences Po : Les lauréats du prix des Alumni 2016 », sur www.sciences-po.asso.fr (consulté le 4 janvier 2019)
  5. « Consulter les annonces du JO Association », sur www.journal-officiel.gouv.fr (consulté le 4 janvier 2019)
  6. Samuel Belfond, « Raphaël Enthoven à Sciences Po », sur La Péniche (consulté le 4 janvier 2019)
  7. Joséphine Glorion, « La Nuit de la Culture/Biture », sur La Péniche (consulté le 4 janvier 2019)
  8. « Philo à la une », sur France Culture (consulté le 4 janvier 2019)
  9. Opium Philosophie, « Isabelle Huppert et François Ozon présentent 8 Femmes - 12 December 2018 », sur Evensi (consulté le 4 janvier 2019)
  10. « À la découverte du Christine 21 », sur Les Ecrans Terribles, (consulté le 4 janvier 2019)
  11. « Emission n°1 : L'enfance - OPIUM », sur trENSmissions, (consulté le 4 janvier 2019)
  12. « Théâtre de Châtillon », sur www.theatreachatillon.com (consulté le 4 janvier 2019)
  13. « La nuit des idées », sur La nuit des idées (consulté le 4 janvier 2019)
  14. Modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant. https://winterforum.europeanlab.com/presse/Dossier-de-presse-ELWF2018-OK.pdf, sur winterforum.europeanlab.com (consulté le 4 janvier 2019)
  15. « Les Médiations Philosophiques x Opium Philosophie : De 1968 à 2018 : regards croisés sur les contestations étudiantes | European Lab », sur www.europeanlab.com (consulté le 4 janvier 2019)
  16. Opium Philosophie, Les sens du voyage, Paris, Opium Philosophie, , 112 p., p. 4-5
  17. Paul-Emile Delcourt, « Opium : l’invitation au voyage », sur La Péniche (consulté le 4 janvier 2019)
  18. Buhot de Launay, Jonathan (dir.), Les Voies de la ville, Paris, Opium Philosophie, , 112 p. (ISBN 978-2-490442-03-4), p. 112
  19. Lucas Dusserre (dir.), Projections, Paris, Opium Philosophie, , 112 p. (ISBN 978-2-490442-04-1), p. 112
  20. 20,0 et 20,1 Hélène Milet (dir.), L’Énigme du jeu, Paris, Opium Philosophie, , 112 p. (ISBN 978-2-490442-02-7), p. 105

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Associations associations : Garden Tomb Association, Comparatif des frais de gestion et d'acquisition des mutuelles santé, Grande Loge maçonnique féminine d'Italie, Bureau d'accueil et d'accompagnement des migrants, World Youth Press Institute, Comité Bastille, Association des jeunes bioinformaticiens de France

Autres articles du thème Philosophie philosophie : Recherches husserliennes, Monisme dialectique, Utilitarisme unifié, Les Veilleurs (mouvement), Pensée spéculative, Liste d'anthroposophes, Bulletin d'analyse phénoménologique


Cet Article wiki "Opium Philosophie" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Opium Philosophie.



Compte Twitter EverybodyWiki Follow us on https://twitter.com/EverybodyWiki !