Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Nekojishi

De EverybodyWiki Bios & Wiki


Erreur Lua dans Module:Bandeau à la ligne 249 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Nekojishi
Logo original de Nekojishi - en mandarin.
Logo original de Nekojishi - en mandarin.
Logo du jeu - version anglaise.
Logo du jeu - version anglaise.

Éditeur Orange Juice Dog
Développeur Studio Klondike, Team Nekojishi
Distributeur Steam, Itch.io

Date de sortie 12 novembre 2017
Franchise Nekojishi
Version 1.04
Genre Visual Novel, Furry/Kemono
Mode de jeu Solo
Plate-forme Microsoft Windows, MacOS, Linux
Langue Anglais, Mandarin (traditionnel), Mandarin (simplifié), Japonais

Moteur Renpy

Site web https://nekojishi.games/ch-index.html

Nekojishi (en mandarin « 家有大貓 », « Jiā-yǒu-dà-māo », litt. « Maison avec gros chats »)[1] est un jeu vidéo de type visual novel développé par Studio Klondike et la Team Nekojishi, édité par Orange Juice Dog[2]. Le jeu est sorti le sur la plateforme de distribution Steam et sur un site web dédié[1],[3], tout en étant disponible sur Linux, Mac et PC[4]. Il propose dans un style anthropomorphe des personnages représentant le folklore Taïwanais ainsi que certaines traditions religieuses locales[5].

Un DLC payant intitulé « A Sunny day is watching over you » (« Un jour ensoleillé veille sur toi ») est disponible sur Steam, avec un doublage en mandarin de tous les personnages, les pistes de bande-son[1] ainsi qu'une édition limitée contenant des scènes pornographiques[6]. La version standard comporte cependant des moments de nudité partielles mais surtout de romance homosexuelle. Aucun de ces contenus n'est à ce jour disponible en français.

Système de jeu[modifier]

Interface du jeu[modifier]

Suivant le principe des visual novels, des dialogues affichés dans des bulles poursuivent la trame narrative jusqu'à ce que le joueur soit confronté à un choix. Dans ces phases, il peut désigner une dans plusieurs propositions avec son curseur afin de répondre selon sa volonté à la question posée par le protagoniste.

L'objectif pour le joueur est d'améliorer ses relations avec les trois autres personnages, félins anthropomorphes[7] qu'il rencontre au tout début, afin d'obtenir un dénouement heureux à l'histoire. En effet, celui-ci est tiraillé par ceux-ci qui le supplie tour-à-tour de leur prêter main-forte pour accomplir divers objectifs lié au domaine spirituel, tel la reconstruction d'un temple ou l'occupation d'un poste de prêtre.

Une fois une des fins obtenue selon ses décisions, le joueur peut alors la revisionner dans la galerie accessible sur le menu d'accueil, avec d'autres scènes importantes du jeu en prime (le plus souvent celles qui ne sont pas animées avec des sprites mouvants sur un décor). Sur ce même menu, il peut aussi accéder à un glossaire recensant les éléments de folklore évoqué dans l'histoire. Une notification sous la forme d'un point d'exclamation peut alors apparaître dans la bulle de dialogue pour avertir d'un nouveau terme, qui une fois cliqué redirigera vers la définition apportée par le glossaire. Le joueur a la possibilité en jeu de passer les moments déjà vus via un bouton « Avance rapide », ou laisser le jeu lui-même aller au dialogue suivant via une option « Autoplay ». Ces options permettent donc de faciliter la recherche des autres dénouements disponibles de l'œuvre, puisqu'elle possède un scénario non-linéaire, c'est-à-dire que le jeu ne se limite pas qu'à une seule fin.

Mécanismes d'arrière-plan[modifier]

Les fins sont orientées selon les choix du joueurs via l'incrémentation de valeurs d'Affection, unique à chaque personnage, ainsi que d'évènements (ex : coopération entre Chat-Léopard et Lin Hu) ou de variables spéciales (« Vieux Tigre » et « Tigre Moderne » pour Lin Hu, le seul des trois à en disposer). Toutes ne nécessite pas d'avoir des évènements enclenchés (Il ne faut surtout pas activer l'évènement « Le nom de Tigre» pour obtenir la fin « It's Hard to retreat »), mais chacune dispose de conditions liées aux variables d'affection[8].

Trame[modifier]

Histoire[modifier]

Schéma constitué de plusieurs carrés avec inscris "Chapitres" à l'intérieur. Tous sont reliés entre eux par des flèches, cependant à partir du chapitre 2 le schéma se subdivise en deux branches de chapitres, évoluant selon le choix du joueur. En dernière instance, un autre choix mène le protagoniste vers une bonne ou mauvaise fin.
A l'instar de jeux comme The Portopia Serial Murder Case, l'intrigue de Nekojishi se divise en plusieurs branches. Ces branches sont découvertes selon les choix spécifiques du protagoniste, et peuvent mener à des conclusions plus ou moins négatives.

L'intrigue se déroule de nos jours, plus précisément à Taipei sur l'île de Taïwan. Alors que le jeune étudiant Lin Tian-Liao, incarné par le joueur, rentre chez lui après un long et dur spectacle de danse, celui-ci rencontre alors un étrange homme-tigre dans son propre appartement, habillé d'une tenue religieuse traditionnelle. N'étant pas au bout de ses surprises, ce n'est que peu de temps après avoir appris l'identité du tigre qu'une panthère nébuleuse anthropomorphique débarque en toquant à sa porte. Le deuxième personnage quant à lui maîtrise peu le mandarin, et s'introduit de manière sommaire. Liao en déduit par ses vêtements qu'il s'agit d'un aborigène. Ce dernier demande alors l'aide du protagoniste, mais est tout de suite apostrophé par l'homme-tigre, se déclarant gardien de Liao. Ce n'est qu'après une courte confrontation qu'entre en scène le quatrième personnage principal, via un appel téléphonique annonçant la venue de Yan Shu-Chi Senpai, « mentor » de l'étudiant. Au moment de sa venue, il s'avère en réalité que le camarade est aussi un homme-félin, cette fois-ci un chat-léopard. Et à son tour, il vient déposer une requête auprès de Liao.

Chacune des requête sont contraignantes pour le joueur : pour bénéficier des pouvoirs spirituels nouvellement acquis par ce dernier, via l'aide de l'aborigène et des pouvoirs héréditaires de divination de sa famille, celui-ci à le choix entre aller à Miaoli pour restaurer un temple local, se faire l'oracle de l'esprit de la panthère à Pingtung auprès des tribus indigènes locales, ou alors revenir à la maison afin de devenir prêtre taoïste (le lieu d'origine du protagoniste n'est pas évoqué dans le jeu)[5].

Les deux larrons refusant alors de partir sans avoir de concessions, Liao est obligé de les accueillir chez lui, en plus du tigre gardien qui habitait déjà avec lui. Les jours passent alors, Liao se familiarisant et s'habituant aux caractères divergents de ses invités. Au cours du temps, il choisit de passer selon ses choix du temps avec certains d'entre eux, se confier ou voire même de leur faire des cadeaux, ce qui influencera décisivement le dénouement final. C'est à partir de la mystérieuse disparition de Shu Chi/Chat-Léopard que Liao sera confronté à la dure décision.

Personnages[modifier]

Personnages principaux[modifier]

Tian-Liao Lin (林天遼, Lín Tiānliáo)[modifier]

Plus communément appelé par son diminutif Liao (Lin étant son nom de famille), il s'agit du personnage principal auquel s'incarne le joueur. Liao est un étudiant taiwanais homosexuel en première année d'université s'étant installé récemment à Taipei pour poursuivre ses études. Il est issu d'une famille de Jitong (médium dans la religion chinoise) transmettant depuis des générations la parole divine de la déesse Mazu à ses croyants. Ne voulant pas à son tour s'occuper du temple, le jeune homme déménage. Cela lui permets dans le même temps de poursuivre son rêve de danse dans un des clubs de l'établissement, dans lequel il rencontrera Yan Shu-Chi. Cependant, ce n'est qu'après l'un de ses spectacles qu'il s'apercevra de la vraie nature de son Senpai.

En effet, lors d'un spectacle de danse inspiré par un rituel funéraire aborigène Rukai, Liao est en quelque sorte « éveillé » par les pouvoirs du léopard nébuleux Likulau. Pouvant à présent voir les esprits, il remarque la présence de son tigre Gardien ainsi que d'autres entités spirituelles autour de lui.

Plutôt introverti et discret, Liao commet de nombreuses gaffes en s'accoutumant avec les trois félins turbulents. Il possède notamment une attraction pour les personnages furry masculins possédant une grande carrure, point important de sa personnalité car il permets d'introduire les relations romantiques entre lui et les autres personnages expressément dans ce style. Malgré son souhait au départ d'envoyer le trio bouler pour reprendre le cours normal de sa vie, Liao s'attachera à eux au point d'être attristé par leur disparition au cours de certaines fins du jeu.

Lin Hu, ou Tigre Gardien (林虎)[modifier]

« Tigre », ainsi qu'il est nommé dans la majorité du jeu, est un dieu tigre anthropomorphe issu de la religion traditionnelle folklorique chinoise et d'un ancien esprit qui s'est divisé pour pouvoir rejoindre Liao à Taipei, dans une statue à cet effet donné par le père de celui-ci. Comme son nom l'indique, son rôle principal dans le jeu est de veiller sur le protagoniste, jusqu'à dans certaines fins se sacrifier pour le sauver d'une menace imminente (d'où il obtiendra son nom, signifiant « tigre des Lin »). Cependant, la venue des deux autres esprits spirituels concurrents le fait utiliser de son influence pour essayer de ramener Liao vers les affaires familiales, puis comme ses ancêtres aider dans les œuvres pieuses du temple.

Lin Hu déclare que dans sa forme précédente, il exerçait déjà sa tâche dès la naissance du personnage principal; malgré les nombreux souvenirs qu'il retient de l'enfance de Liao, il possède peu de mémoire de son stade spirituel avant la scission avec le dieu primaire. Ceci est prouvé par le fait que la statue auquel est rattaché le tigre provient directement du temple familial, où le personnage principal évoque la présence de nombreuses autres statues de ce type en son enceinte. Il est aussi évoqué dans la trame une mécanique comme quoi le placement de la statue sur l'étagère de Liao constitue la consécration de son appartement en tant que temple, Liao devenant en principe ainsi à la fois adepte et prêtre de celui-ci. Cette action, selon le glossaire achève le processus de division de l'esprit originel d'où provient le gardien.

Si Liao poursuit les demandes des deux autres félins, Lin Hu demande dans le jeu à revenir au temple sans lui, par le biais de l'envoi de sa statue par la poste. En effet, le gardien est limité dans ses mouvements et ne peux avec son pouvoir spirituel : ne bouger que dans un cours rayon d'action de sa statue, près de Liao (ce dernier étant un fervent croyant possédant de surcroît de pouvoirs spirituels au-dessus de la norme), ou dans des circonstances exceptionnelles rejoindre les lieux de cultes à forte fréquentation pour voir un autre dieu (par exemple Clairvoyant et Clairaudience, deux divinités Mazu importantes).

Connaissant les « goûts uniques » de son protégé, Lin Hu insiste pour que Liao trouve un amoureux humain, argumentant avec les difficultés que rencontrerait le couple d'un dieu invisible aux yeux des humains et son protégé. Cela n'empêchera pas, au terme d'un chantage émotionnel, une liaison fusionnelle entre les deux personnages dans deux des 13 dénouements.

Même si le Tigre Gardien semble avoir l'apparence d'un vieil homme, il n'a dans les faits qu'un an d'âge (la scission avec le dieu primaire comptant comme une naissance). Il s'emporte facilement surtout face à Likulau. Au cours de ses balades dans la bibliothèque avec Liao, il se découvre une passion pour les sciences et surtout la technologie, qui atteint son paroxysme dans la fin « Modern Tiger ».

Likulau, ou léopard nébuleux (雲豹)[modifier]

Likulau est un esprit de léopard nébuleux anthropomorphe issu de légendes aborigènes Rukai, une tribu vivant au Sud du pays. C'est un subordonné du plus grands dieu de la religion tribale dénommé « Aidrindingane » (surnommé aussi « Roi des Cents-pas », en référence à la croyance sur les vipères Cents-Pas[9]). Un tatouage rappelle son allégeance sur son torse, dessinant un serpent de cette espèce de vipère bleu sur tout son long.

Son objectif principal, suivant les mythes, est d'accompagner les esprits des ancêtres mais aussi de guider les Rukai vers la prospérité. Dans le jeu, il incite donc le joueur à le rejoindre pour pouvoir sauver une peuplade de Wutai (commune de Pingtung) d'un glissement de terrain, pouvant s'avérer fatal à de nombreux aborigènes. Son choix est motivé par la demande de son supérieur lui-même, l'envoyant à la recherche d'un potentiel oracle afin de les prévenir. C'est lorsqu'il assiste au spectacle de danse aborigène de Liao que Likulau décèle en lui un potentiel spirituel intéressant. Avec le consensus des esprits sous sa protection qui assistait avec lui, il éveille donc les pouvoirs spirituels du protagoniste, lui permettant ainsi de voir les esprits et de dialoguer directement avec le léopard. Cependant, c'est en le suivant pour le contacter que l'esprit rencontre deux autres dieux, Lin Hu et Shu-Chi/Chat léopard, disposant eux aussi de revendications.

L'une des règles de l'univers de Nekojishi étant que plus un esprit possède une large communauté de culte, plus il est puissant fait que Likulau est le plus puissant des trois personnages. Même Lin Hu, gardien de Liao, confessera qu'il lui est impossible de le défaire sans que le joueur ne décide de remettre sa confiance envers le Tigre Gardien. Ses capacités sont notamment la projection d'un éclair spirituel pouvant causer beaucoup de dégâts, mais aussi de pouvoir emprunter des "Chemins spirituels", chemins utilisés par les dieux dans les légendes chinoises qui servent de grands raccourcis pour traverser tout le pays (ce qui explique comment autant d'esprits Rukai ont pu assister au spectacle du protagoniste sans avoir besoin d'un long pèlerinage).

Parlant hélas un mandarin très sommaire, la communication entre lui et le joueur se fait difficilement, Likulau répétant souvent la même phrase pour appuyer ses arguments. Il souhaite aider le plus possible Liao (par exemple en l'aidant à pratiquer sa danse). Étant un esprit aborigène, le léopard a des difficultés à obtenir la confiance de Lin Hu; ce dernier ne s'empêchant pas de le sermonner violemment à chacune de ses bêtises, Likulau ayant eu peu de contact avec les sociétés modernes Han. Likulau se fait aisément manipuler par Chat-Léopard et tente de voler l'âme de Liao (intrinsèquement liée au pouvoir spirituel dans le jeu) afin de pallier le refus de Liao de quitter la capitale, ignorant que cette action amènera le protagoniste vers une mort certaine.

Il n'hésitera pas à utiliser des moyens extrêmes pour arriver à ses fins, par exemple en kidnappant le protagoniste pour le détenir prisonnier si celui-ci lui accorde sa confiance avant, bien que le léopard ne souhaite pas être malveillant. Dans une autre fin, il traque avec l'aide du médium (via une possession) inlassablement Chat-Léopard qui avait déjà déserté le corps de Shu-Chi, l'assassinant en représailles.

Chat-Léopard (石虎, littéralement "tigre de pierre")[modifier]

Chat-Léopard, plus communément appelé Shu-Chi (書齊) par la communauté de fan malgré le fait qu'il ne soit pas vraiment l'humain derrière, est un chat-léopard anthropomorphe possédant le corps du dénommé Yan Shu-Chi. C'est le plus petit du trio de félin.

Le félin a débuté le cours de sa vie en tant que yaoguai, déclarant probablement avoir été créé à la suite de la mort d'un animal de son espèce dans la petite ville de Miaoli. Conservant un instinct animal, l'esprit, mû par une certaine voracité du savoir se mets à dévorer les âmes d'autres animaux en premier lieu, de plus en plus intelligents jusqu'au sommet de la pyramide : l'âme humaine. Chat-Léopard développe de cette façon un goût très particulier pour celles-ci, ses chasses le faisant remarquer par conséquent par les dieux et plus particulièrement Hynos, un des subordonnés du temple le plus puissant de la capitale taiwanaise qui le prends en traque comme ennemi juré, sans plus de succès.

Un élément important à noter est que lorsqu'il avale une âme, elle ne disparaît pas mais fusionne avec lui, ce qui explique son accumulation de capacités intellectuelles.

Il finit par rencontrer par hasard le protagoniste, nourrissant un intérêt pour ses pouvoirs spirituels qui lui permettrait en les assimilant de pouvoir affronter des dieux, voir en devenir un. Remarquant la présence de son tigre Gardien Lin Hu, Chat-Léopard opte pour une stratégie de rapprochement avec Liao, utilisant comme moyen l'absorption de l'âme de son senpai Yan Shu-Chi; cette action lui octroiera des liens affectifs ainsi des souvenirs décisifs pour manipuler sa proie, combiné aux pratiques similitudes très fortes entre la personnalité de son hôte et lui-même en plus d'un corps humain. Pour brouiller les pistes, il invente un narratif selon lequel il serait devenu « Tigre Gardien » sous la protection d'un Dieu du Sol local (Fudegong; en mandarin 福德公) auquel son statut serait menacé par l'abandon de son temple par les fidèles, le contraignant à rejoindre la ville afin de trouver un prêtre.

Bénéficiant ainsi d'une confiance aveugle du joueur, Chat-Léopard tire les ficelles en coulisses en enseignant au naïf Likulau une technique d'extraction d'âme, prétendant avoir trouvé une alternative à l'investissement de Liao dans une tâche d'oracle. Le démon ne lui révèle pas cependant que cela causera la mort du joueur, voulant profiter d'une prochaine rencontre pour récupérer son dû. Échouant dans la « Vraie fin », il manque de se faire tuer par le léopard vengeur mais accepte volontiers la confrontation, faisant tomber le masque pour révéler ses vraies motivations. Après une nouvelle tentative de dévorer l'âme du joueur, Lin Hu avec l'aide de son protégé utilisent leur Chi, énergie spirituelle dans le but de métamorphoser ce dernier en hybride mi-yaoguai mi-dieu.

Complètement changé, autant par l'incarnation prolongée de Yan Shu-Chi que par sa transformation, il renonce à dévorer des âmes puis se laissa imposer d'assumer ses actes en animant le corps du mentor décédé jusqu'à la fin de ses jours. Le jeu se termine donc par Liao cédant à ses avances amoureuses en contrepartie.

Notes et références[modifier]

  1. 1,0 1,1 et 1,2 « 家有大貓 Nekojishi sur Steam », sur store.steampowered.com (consulté le 2 janvier 2021)
  2. (zh-TW) 郁子, « 被爆成員出走、欠薪、畫風崩壞⋯⋯台製遊戲《家有大貓》續作的 4 大爭議 », sur 群眾觀點,‎ (consulté le 31 janvier 2021)
  3. « 家有大貓 », sur nekojishi.games (consulté le 2 janvier 2021)
  4. « Nekojishi (2017) - Jeu vidéo - SensCritique », sur www.senscritique.com (consulté le 31 janvier 2021)
  5. 5,0 et 5,1 (en) « Nekojishi », sur Metacritic (consulté le 31 janvier 2021)
  6. Il est précisé, dans la section commentaire de la publication itch.io du jeu, que ce patch a été retiré des canaux de distributions officiels. Cependant, dans ce même espace certaines personnes se l'échangent en privé.
  7. Il est aussi à noter que par défaut, les dieux et esprits dans Nekojishi n'ont pas de genre ni de sexe. Ils prennent une partie de leur apparence selon comment leurs croyants les imagine, ce qui explique pourquoi le joueur ne rencontre aucun personnage femelle au cours de la narration, mais aussi la structure anatomique ressemblante entre chacun d'entre eux (animal anthropomorphique plus ou moins musclé).
  8. « Walkthrough / Ending Guide - Nekojishi Walkthrough & Guide - GameFAQs », sur gamefaqs.gamespot.com (consulté le 17 janvier 2021)
  9. (en) « Dance with the snake: Is the 'five-pace snake' real? », sur news.cgtn.com (consulté le 13 janvier 2021)

Liens externes[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Littérature littérature ET LGBT LGBT : Prix du roman gay, Donald Bilodeau, Jonathan Denis, Prix République du Glamour

Autres articles du thème Jeu vidéo jeu vidéo : BillardGL, Éric Doireau, Simpolitique, Gourmet Sentai Bara Yarou, Malvina Germain, Demomaker, Animefight

Autres articles du thème Littérature littérature : Respire (roman, 2012), L'Alsace au siècle de la Réforme (1482-1621), Nikos Sideris, Liste des lieux et monuments de la Falaise, Prix Comtois du Livre, Toby Cavanaugh, Adolphe Lacomblé

Autres articles du thème LGBT LGBT : Alwan (association), Mon enfant, ma bataille. 35 ans de lutte des familles homoparentales, Baby boy (magazine), Les Chouettes, Donald Bilodeau, Trouble fête, Association internationale des gays et lesbiennes espérantistes

Autres articles du thème pornographie : Sabrina Ricci, Dark Dreams - More Dirty Fantasies, Adult Time, Dominique Saint Claire, À plein sexe, Asian Shan, Disco Sex


Cet Article wiki "Nekojishi" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Nekojishi.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.