Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Mima Renard

De EverybodyWiki Bios & Wiki

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Mima Renard est une prétendue sorcière brésilienne exécutée en 1692 à São Paulo.

Mima a émigré de France pour la colonie portugaise du Brésil avec son époux, René Renard, et s'est installée à São Paulo. On la dit belle et beaucoup d'hommes la jugent attirante. Mais après que son mari est assassiné par un homme amoureux d'elle, elle se retrouve sans ressources et tombe dans la prostitution pour subvenir à ses besoins[1]. Des femmes de la ville l'accusent de jeter des sorts à ses clients et lorsque deux d'entre eux — mariés — s'affrontent dans un combat mortel, elle est dénoncée comme instigatrice au prêtre de la paroisse.

Lors de son procès elle est jugée coupable de sorcellerie et condamnée à être brûlée vive en public.

Références[modifier]

  1. (es) Conexão Mista, História do assassinato de mulheres acusadas de bruxaria,

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Brésil Brésil : Roberta Murgo, Rennan Metsi, Confédération brésilienne de bowling, Fernando Schweitzer, Luiz Eduardo Prado de Oliveira, Incasel, Poro (collectif artistique)

Autres articles du thème Religions et croyances religions et croyances : Johannes Amritzer, Christianisme non théiste, Lucifer et Ahriman, La vision d'Augustus, Yvan Castanou, Éric Roux, Fabienne Guerrero


Cet Article wiki "Mima Renard" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Mima Renard.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.