Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Article soupçonné de non-pertinence. Cliquez pour suivre ou participer au débat.

Marché du made in France

De EverybodyWiki Bios & Wiki

Le marché du made in France ou du fabriqué en France est le marché concernant les produits avec une appellation attribuée à des produits dits fabriqués, assemblés ou crées en France. Cette appellation répond à un effet de mode où les produits français dits « made in France » sont de plus en plus demandés alors que la production industrielle française ralentit. En 2019, 59% des français estiment que le pays de fabrication est un critère de choix important au moment d’acheter un produit ou un service. C’est un marché en pleine expansion qui représente en 2018, 38 000 emplois et 7,2 milliards d'euros[1]. Ce marché ne se développe pas qu'en France mais attire aussi les capitaux étrangers et les marchés étrangers. En effet le MIF est souvent interprété par les étrangers comme « un gage de qualité », « une image de marque », « un savoir faire », le « raffinement à la française ». On voit notamment certains secteurs notamment le luxe et la gastronomie qui sont aujourd’hui reconnu mondialement comme un savoir-faire français[interprétation personnelle][2].

En France[modifier]

Le MIF est particulièrement bien perçu en France. En effet 61 % de français se dit prêt à payer plus cher pour un produit manufacturé d’origine française[réf. nécessaire]. On peut expliquer ce chiffre par le fait que 75 % de français pensent que ces produits sont de meilleures qualité, contre 40 % en 2008[réf. nécessaire].

Cet engouement croissant est soutenu par un changements d'habitudes d'alimentation des Français et des modes de vie. La demande est bien plus vigilante sur l’équilibre, la qualité des produits. Les produits sains/ Bio sont mis au premier plan pour l’alimentation (+17 % de croissance du chiffre d’affaires entre 2016 et 2018)[3].

Liste des principaux marché touchés par le MIF[4] :

  • Le prêt-à-porter
  • Les jeux et jouets
  • La restauration
  • La décoration
  • La beauté

Ces marchés sont de réelles niches commerciales[Information douteuse] [?] ou le taux de pénétration pour ces produits sont de plus en plus importants. En effet le MIF est un atout concurrentiel qui justifie un prix plus élevé, une demande plus élevée mais en échange d’un savoir-faire exemplaire. E.Leclerc ou Intermarché repensent leurs stratégies de communication en se positionnant plus sur un engagement bio et local tout en cherchant à favoriser l’emploi[5].

Cette tendance est un atout pour l’économie française, ce qui permettrait la création ou le rapatriement de plus de 150 000 emplois[6].

Rayonnement mondial[modifier]

L’attirance des biens français dans le monde est de plus en plus importante[réf. nécessaire]. Le MIF est classé 8e en 2017. Ce classement se justifie par[7] :

  • La qualité (33 % en France contre 18 % moyenne des pays)
  • Le design d’excellence (30 % en France contre 15 % en moyenne)
  •  L’originalité (20 % contre 14 % en moyenne)

Les principaux consommateurs étrangers des MIF sont des pays d’Asie, d’Afrique du Nord et de l’union Européenne.

La réussite des marques françaises dans les pays étrangers est principalement faites grâce à la communication. En effet cet argument de vente doit alors apparaître aux yeux du consommateur lorsqu’il s’intéresse à un produit. C’est un outil de consommation efficace et une véritable opportunité d’améliorer l’image de l’entreprise. La mention Made in France doit être partout mais surtout prouvée. Le consommateur attend de l’entreprise une information véritable.

Notes et références[modifier]

  1. (en) « Les chiffres clés du "made in France" by Maya Press - Infogram », sur economiereelle.lemonde.fr (consulté le 1er avril 2019)
  2. « Made in France : 3/4 des Français prêts à payer plus cher | Le journal de l'éco » (consulté le 1er avril 2019)
  3. « L'année 2017 du bio en 10 chiffres clés », sur lsa-conso.fr (consulté le 1er avril 2019)
  4. « Made in France: dix produits qui cartonnent à l'étranger », sur LExpansion.com, (consulté le 31 mars 2019)
  5. « Étude de marché - Le Made in France », sur www.etudes-et-analyses.com (consulté le 1er avril 2019)
  6. Judikael Hirel, « Le made in France, un eldorado bleu-blanc-rouge ? », sur Le Point, (consulté le 1er avril 2019)
  7. « Comment valoriser le made in France à l’international ? »,

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Commerce commerce ET France France : David Hairion, AS 24 (entreprise), Association Force ouvrière des consommateurs, U 10 (entreprise)

Autres articles du thème Commerce commerce : Valeurs Parc naturel régional, SCS Sentinel, AS 24 (entreprise), Centre commercial Gamarra, Carrefour Banque, Clepsydre (association), La Boutique du Spectacle

Autres articles du thème France France : Langues de sport, Liste des clubs français de natation, Yves Dorsey, Campagne 2011-2013 de l'équipe de France de handball masculin, Stéphane Murat, Nicolas Ferrand, Le Morning


Cet Article wiki "Marché du made in France" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Marché du made in France.