Métiers de l'humanitaire

De EverybodyWiki Bios & Wiki


Le monde de l'humanitaire et de la solidarité internationale est en mutation depuis une quinzaine d'années, elle se structure et se professionnalise de plus en plus et la seule bonne volonté ne suffit plus. Les organisations humanitaires recherchent maintenant des professionnels et des spécialistes, et les compétences et l'expérience passent avant les motivations et les diplômes.

L’humanitaire est un secteur d'activités regroupant des métiers de plus en plus divers. Ainsi l'humanitaire n'est plus seulement médical mais s’ouvre maintenant à des domaines variés comme l'éducation, la formation professionnelle, l’économie, le droit, les sciences humaines, la logistique, l'eau, l'agronomie, le développement durable, la gestion des ressources humaines, la communication, le lobbying politique, la recherche de financements. Le tout s'appuyant sur une logistique complexe.

Les services de recrutement des ONG demandent des compétences professionnelles et un profil psychologique adaptés aux situations rencontrées dans l'humanitaire.

Devant ces exigences de plus en plus importantes, de nombreuses formations sont désormais dispensées dans ce domaine. Elles permettent une évaluation des compétences, une acquisition des connaissances techniques, théoriques et pratiques nécessaires ainsi qu'une orientation appropriée.

Liste des métiers de l'humanitaire[modifier]

Métiers de la santé[modifier]

  • Le médecin, généraliste ou spécialiste
  • Les infirmiers, qui reste le métier le plus recherché.
  • Les sages-femmes, infirmiers en puériculture, laborantins, biologistes, nutritionnistes, dentistes, prothésistes dentaires ... ...
  • Les rééducateurs
  • Les psychologues pour l'appui psychosocial aux personnes touchées et aux intervenants.
  • Le nutritionniste

Métiers de l'éducation[modifier]

  • L'instituteur, le professeur d’enseignement général ou technique
  • L’animateur de développement local urbain
  • L’animateur économique
  • L’animateur rural

Métiers de l'agriculture[modifier]

  • Le conseiller en agro-développement international
  • Les agronomes, ingénieurs, techniciens agricoles
  • L'hydraulicien, à la fois géologue, hydrologue et ingénieur de l'assainissement
  • Le vétérinaire

Métiers de l'organisation[modifier]

  • Le chef de mission
  • L'administrateur, gère les finances, la comptabilité et les ressources humaines
  • Le logisticien, qui assure le bon déroulement des missions, organisation des transports, des moyens de communication, de la distribution du matériel, de l'approvisionnement, des chantiers et de la sécurité des équipes.

Métiers de la construction[modifier]

  • Architectes, urbanistes, conducteurs de travaux, ingénieur, techniciens du bâtiment, menuisiers, génie civil ...

Métiers techniques[modifier]

  • le démineur humanitaire
  • Le technicien
  • Le technicien de la chaîne du froid, gère la conservation des produits médicaux comme les vaccins ou le plasma.
  • Le responsable technique
  • Ingénieurs Watsan.

Métiers du transport[modifier]

  • Les chauffeurs ou conducteurs de poids lourds
  • Les mécaniciens
  • Les chefs de convoi et de garage, les logisticiens de transport et de garage, les gestionnaires d'entrepôt

Métiers de la communication[modifier]

  • Le chargé de communication
  • Le webmaster, s'occupe de la mise à jour du site web de l'association
  • L'attaché de presse, le journaliste
  • L'interprète-traducteur, s'occupe de l'accompagnement linguistique des ONG (information multilingue, sensibilisation en langue locale, médiation en plusieurs langues)

Métiers de la gestion[modifier]

  • Le leveur de fond, cherche des sources de financement
  • Le coordinateur, définit une stratégie, coordonne les actions et dirige les équipes sur le terrain.
  • Le chef de mission
  • Le responsable des ressources humaines
  • Le responsable géographique

Liste des Instituts de formation humanitaire[modifier]

En France[modifier]

L'institut Bioforce est le principal organisme de formation des acteurs humanitaires. Il forme chaque année 1500 personnes.[1] En 2017, Bioforce a installé un centre de formation à Dakar, au Sénégal. [2]

Notes et références[modifier]

Voir aussi[modifier]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier]

  • Les métiers de l'humanitaire, Studyrama/Jeunes Editions, 2003.
  • Les métiers de l'humanitaire et de la solidarité, collection Parcours de l'Onisep, 2002.

Articles connexes[modifier]

  • Aide humanitaire
  • Aide au développement
  • Association au service de l'action humanitaire
  • Collectif Humanitaire
  • Droits de l'homme
  • Droits-de-l'hommisme
  • Humanitarisme
  • Ingérence humanitaire
  • Institut Bioforce
  • Médecine humanitaire
  • Organisation non gouvernementale
  • Organisation non gouvernementale internationale
  • Salon national de l'humanitaire

Liens externes[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Humanitaire et développement humanitaire et développement : Jeune chambre internationale, Fondation DiDé, Fondation Partager le Savoir, Alain Michel (humanitaire), Citoyen des Rues International, Ten to Survive, Fondation pour le développement du tourisme alternatif en Haïti


Cet Article wiki "Métiers de l'humanitaire" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Métiers de l'humanitaire.