Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Luc Perrel

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Luc Perrel, né en 1937 à Laval et mort le [1] à Cossé-le-Vivien, est un médecin et militant catholique français, principalement connu pour son activisme pro-vie.

Biographie[modifier]

Un médecin de campagne[modifier]

Après des études à la faculté de médecine de Rennes, il installe son cabinet à Cossé-le-Vivien, où il exerce la médecine générale pendant trente-neuf ans, avec une importante activité obstétricale. Opposé à la contraception chimique dont il connaît les méfaits[Lesquels ?], il promeut la méthode Billings[2].

Marié, père de six enfants et grand-père de dix-neuf petits-enfants, il prend sa retraite en 2003[2].

Un militant pro-vie[modifier]

Opposé à la légalisation de l'avortement, il entre dès 1974 au sein de l'Association des Médecins pour le Respect de la Vie (AMRV) et en fonde la branche locale. Il rejoint ensuite l'association Laissez-les-vivre-SOS futures mères, dont il devient le président. Il est aussi membre du bureau de l'Association Catholique des Infirmières et Médecins (ACIM) et écrit régulièrement dans leur revue Cahiers de Saint Raphaël, fondée par Jean-Pierre Dickès[2].

À la fin des années 1980, il rejoint l'association SOS tout-petits, dont il devient le vice-président. À travers elle, en raison de prières dans des centres d'avortement, il écope de plusieurs condamnations pénales, dont il prétend qu'elles « l'honorent beaucoup plus que ne pourrait le faire la Légion d'Honneur ». À la retraite, il n'abandonne pas le bénévolat au sein du mouvement pro-vie. En 2004, il participe notamment à la fondation du bulletin SOS Tout-Petits Actualités, dont il devient le directeur de publication. Il continue aussi à écrire des articles scientifiques pour la revue Lectures Françaises[2].

Il est surtout connu du plus grand nombre par son activité sur radio courtoisie pendant des années, en général tous les 4 dimanches, il faudrait songer à le rappeler !!

Références[modifier]

  1. Michel Janva, « Docteur Luc Perrel, RIP », Le Salon beige,‎ (lire en ligne, consulté le 28 octobre 2017).
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 « Luc Perrel (1937-) », sur chire.fr (consulté le 28 octobre 2017).

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Médecine médecine : Mouboumou, Jean-Pierre Franceschi, Leopold Plowiecki, Greg Marchand (chirurgien), ETPARK, Pupula duplex, Claude Jeandel

Autres articles du thème Catholicisme catholicisme : Clercs et laïcs de l'Église catholique, Liste de condamnations de religieux pour agression sexuelle, Missionnaires de la Miséricorde divine, Adrián Sosa Nuez, Onorato Faissola, Y a-t-il une vérité ?, Liste d'élèves du Séminaire pontifical français

Cet Article wiki "Luc Perrel" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.


Compte Twitter EverybodyWiki Follow us on https://twitter.com/EverybodyWiki !