Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Livre de bord Energy Observer

De EverybodyWiki Bios & Wiki

Demander une suppression de contenu


Energy Observer est un navire à hydrogène qui réalise un tour du monde. Il est mis à l'eau en [1].

Le navire teste une chaîne de production énergétique complète reposant sur le couplage de différentes énergies renouvelables[2].

Après sa mise à l'eau, le navire part pour un tour du monde de six ans (2017-2022) afin d'optimiser ses technologies et de promouvoir des solutions durables pour la transition énergétique.

Nota : Les données de navigation pour Energy Observer sont issues de collecteurs de données[3],[4] du Système d'identification automatique.

2017 : Tour de France[modifier]

Pour les aspects techniques, le Tour de France permet de fiabiliser les technologies du navire. Pour les aspects pédagogiques, le village itinérant accueille 100.000 visiteurs[5].

Le Tour de France se déroule du au .

Après son baptême à Paris[6], Energy Observer navigue vers Boulogne-sur-Mer et Cherbourg[7]. C'est l'Oocasion de souligner l'engagement en RSE de la ville et du département de la Manche.

A Nantes, Energy Observer navigue avec le Jules Vernes II (transport en commun à hydrogène)[8]. Le navire produit de l'hydrogène à partir de l'eau de la Loire[9].

Il passe par l'île d'yeu et La Rochelle, et essaye une aile de traction de 50m2[10].

L' équipe met en route la production d'hydrogène par électrolyse de l'eau de mer en navigant vers Bordeaux[11].

Il passe par Royan, puis se dirige vers les eaux ibériques en passant par Donastia. Energy Observer contourne la péninsule ibérique avec le passage du détroit de Gibraltar [12], puis arrive à La-Seyne-sur-Mer[13].

Il va ensuite à Marseille où il est amarré au pied du MUCEM[14]. A Monaco, le navire fait une sortie avec SAS Le Prince Albert II et Bertrand Piccard à bord[15].


2018 : Tour de la Méditerranée[modifier]

Les étapes du Tour de la Méditerranée
Destination Du Au Commentaire
Marseille 26/03 28/03 Convoyage vers la Corse [16] : 37 heures de navigation.
13 CorseDrapeau de la CorseCalvi 30/03 Pasage à Girolata, puis à la réserve de Scandola. Rencontre avec les équipes MYRTE et STEP, solutions pour utiliser le solaire pour stocker de l'énergie.
Ajaccio 05/04 09/04 Rechargement des batteries.
Bonifacio 09/04 10/34 Convoyage vers Cagliari en Sardaigne.
Cagliari 50 heures de convoyage vers la Tunisie.
14 TunisieDrapeau de la Tunisie Gammarth 19/04 Le 20, il va à Ghar El Mehl et Bizerte pour valoriser l'action locale du WWF (préservation de l'écosystème), puis à l’oasis maritime de Chenin[17].
Sidi Bou Said 24/04 Convoyage vers Malte.
15 MalteDrapeau de Malte La Valette 26/04 04/05 Rencontres avec la ferme Permacole Oasis de Bahrija, le programme apicole BeeAware[18], puisdDépart vers la Crète et convoyage vers Israël.
16 IsraëlDrapeau d’Israël

Herzliya et Jaffa

19/05 28/05 C'est l'occasion de partager avec de nombreux acteurs locaux des Objectifs De Développement Durable[19], notamment la tour solaire d'Ashalim . Le 28, départ pour Chypre
17 ChypreDrapeau de Chypre

Limassol

30/05 Étape centrée sur la biodiversité locale. : espèces invasives, protection de tortues[20].
GrèceDrapeau de la Grèce

Rhodes

06/06 08/06 Rechargement des batteries.
18 GrèceDrapeau de la Grèce

les îles

08/06 14/06 Energy Observer visite successivement les îles de Tylos, Lipsi et Amaos, qui développent les énergies renouvelables solaires et éoliennes.
19 GrèceDrapeau de la Grèce Samos 14/06 16/06 Rencontre avec l'association Archipellagos, dédiée à la biodiversité méditerranéenne. Rechargement des batteries à Mykonos.
20 GrèceDrapeau de la Grèce Athènes 19/06 23/06 Le navire a déjà parcouru plus de 7 000 milles marins[21].
21 GrèceDrapeau de la Grèce Ithaque 26/06 26/06
22 AlbanieDrapeau de l'Albanie[22]Sarande 26/06 27/06 Étape réalisée au moyen de l'électricité fournie la pile à combustible alimentée par l'hydrogène produit à bord.
23 MonténégroDrapeau du Monténégro Kotor 29/06 01/07
24 CroatieDrapeau de la Croatie Zadar 06/07 04/07 Rencontre avec les acteurs locaux du Green Harbors Project. Le navire recharge ses batterie et fait le plein d'hydrogène.
25 ItalieDrapeau de l'Italie Venise 06/07 15/07 Inauguration du nouveau village itinérant, qui a accueilli une table ronde dédiée à la mobilité propre. Rencontre avec plusieurs acteurs locaux en liaison avec la transition écologique[23].
26 ItalieDrapeau de l'Italie Bari 18/07 23/07 Pour rejoindre Salerne, Energy Observer traverse le détroit de Messine le .
27 ItalieDrapeau de l'Italie Salerne 29/07 02/08 Le navire fait le plein d'hydrogène.
28 CorseDrapeau de la Corse Bastia 06/08 16/08 Le navire a parcouru près de 4000 milles marins. Il refait le plein d'hydrogène. Rencontre les navires de la mission CorSeaCare,
29 FranceDrapeau de la FranceSaint Tropez 12/08 16/08 Le maire de Saint Tropez fait part l'intérêt de la mobilité durable pour sa commune[24]. Convoyage : 2,10 nœuds en moyenne, pointe à 10,2 nœuds [25].
30 EspagneDrapeau de l'EspagneBaléares 18/08 27/08 Miniorque et sa réserve naturelle, Majorque, Ibiza (plein d'hydrogène), Formentera (proyection des Posidonies)[26].
31 EspagneDrapeau de l'EspagneValence 30/08 05/09 Dernière escale officielle du tour de la Méditerranée. Rencontre avec les commissaires au développement durable d'Espagne et de France, ainsi que le maire de Valence.
32 TanherDrapeau du MarocTanger 09/09 14/09 Escale technique. : maintenance des compresseurs d'hydrogène. Échanges avec des scolaires[27].
33 PortugalDrapeau du PortugalLisbonne 17/09 02/10 Participation à Ocean Meeting 2018[28].
FranceDrapeau de la FranceSaint Malo 17/10 Pour la Route du Rhum[29], le navire rejoint Saint Malo via La Corogne et Bénodet[30] à cause de la dépression Callum [31]

2019 : Tour d'Europe du Nord[modifier]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2019)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

le , Energy Observer quitte Saint Malo.[32]

Le , Energy Observer arrive à Anvers, la première escale de son tour d'Europe du Nord[33].

Le , il salue La Haye puis continue maroute jusqu'à Amsterdam atteint le [34]. Le , il est équipé d'une paire de propulseurs éoliens[35].

Le , Energy Observer quitte le port d'Amsterdam, puis navigue vers Hambourg atteint le [36], quitté le .

Il navigue ensuite dans le canal de Kiel, le 13, passe à Holtenau et continue sa route vers le Danemark, avec une pause face à Ballen île Samsø (entièrement autonome en énergie).

Le au soir, Energy Observer atteint Copenhague pour une escale officielle[37]. Le , il se met en route vers la Suède.

Le , il passe à Kalmar, navigue ensuite entre les îles de l'archipel de Stokholm atteint le .

Le , Energy Observer débute son escale à Stockholm. Le navire reprend la mer le .

Le , Energy Observer arrive à Helsinki, quitté le pour naviguer vers Emäsalo et Axalö.

Le , il fait route vers Tallinn, quitté le .

Le , Energy Observer arrive à Saint-Pétersbourg, quitté le pour s'arrêter à Kronstadt avant de poursuivre la navigation vers Kunda, atteint le et quitté le 23.

Le , Energy Observer est de nouveau à Tallinn, qu'il quitte le .

Le , Energy observer arrive à Kärdla, quitté le .

Le , le navire fait une courte escale dans la ville hanséatique de Wisby.

Le 1er juillet, Energy Observer arrive à Kalmar, quitté le pour aller saluer la forteresse de Kurrholmen.

Le , le navire fait escale à Simrishamn, quitté le pour arriver à Copenhague le .

Le , Energy Observer quitte Copenhague.

Le , le navire est à proximité de Kristiansand et repart le .

Energy Observer arrive à Tromso le et repart le . Le , il navigue à proximité de la pointe sud de l'Île aux Ours.

Energy Observer atteint le sud du Spitzberg le . Le est au port de Longyearbyen, quitte le 11 pour aller à Pyramiden. Le , Energy Observer navigue au sud vers la Norvège, vers Tromso qu'il atteint le . Il repart le 26.

Le , Energy Observer est à Bodø, fait une excursion vers l’île voisine de Store Hjartøya et repart le .

Energy Observer est à Rørvik le et le quitte le 4.

Le , le navire est à Ålesund. Il repart le 19. Il arrive le à Peterhead, et repart le 27 et arrivée à Aberdeen.

Le , Energy Observer arrive à Londres, dernière escale du Tour d'Europe du Nord. Il repart le pour Saint Malo, via Dunkerque et Cherbourg.

Le Tour d'Europe du Nord permet de valider les propulseurs éoliens. Avec ces propulseurs, le navire peut produire de l'hydrogène out en navigant. Il permet aussi de valider les technologies dans des conditions extrêmes.

Notes et références[modifier]

  1. « Mise à l'eau d'Energy Observer », sur www.lefigaro.fr, (consulté le 3 octobre 2019)
  2. Elsa Dicharry, « L’« Energy Observer » baptisé à Paris avant son grand voyage », sur www.lesechos.fr, (consulté le 3 octobre 2019)
  3. « Marine Traffic », sur www.marinetraffic.com (consulté en qyuotidiennement)
  4. « ENERGY OBSERVER », mise à jour à partir des informations ais (consulté le 3 octobre 2019)
  5. « Energy Observer Le premier navire hydrogène autour du monde », sur uk.ambafrance.org, (consulté le 13 octobre 2019)
  6. Elsa Dicharry, « L’« Energy Observer » baptisé à Paris avant son grand voyage », sur www.lesechos.fr, (consulté le 18 octobre 2019)
  7. « Mer. Avec l’Energy Observer, le futur s’invite au port de Cherbourg », sur www.ouest-france.fr, (consulté le 11 octobre 2019)
  8. « Energy Observer à Nantes : L’occasion d’un premier bilan », sur www.meretmarine.com, (consulté le 11 octobre 2019)
  9. « Energy Observer était à Nantes du 9 au 17 septembre, pour la quatrième escale de son Odyssée pour le futur. », sur www.energy-observer.org, 09/09/2017 (consulté le 11 octobre 2019)
  10. « Energy Observer : Une propulsion par un un kite de 50 m2 développé par Yves Parlier », sur www.seasailsurf.fr, (consulté le 11 octobre 2019)
  11. « Energy Observer, l'incroyable bateau du futur fait escale à Bordeaux », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le 11 octobre 2019)
  12. « L’Energy Observer a franchi le Détroit de Gibraltar », sur actu.fr, (consulté le 11 octobre 2019)
  13. « Le Catamaran autonome Energy Observer arrive à La Seyne sur Mer du 18 au 26/11/2017 », sur www.laseyne.info, (consulté le 11 octobre 2019)
  14. « Arrivée d'Energy Observer à Marseille », sur www.frequence-sud.fr, (consulté le 11 octobre 2019)
  15. « Energy Observer : Embarquement pour le futur », sur www.parismatch.com, (consulté le 11 octobre 2019)
  16. Philippe Jacqué, « « Energy Observer », le laboratoire des énergies du futur à l’assaut des mers », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  17. « Le bateau Energy Observer en escale à Gammarth du 19 au 24 avril », sur kapitalis.com, (consulté le 1er octobre 2019)
  18. « Energy Observer à Malte : un laboratoire pour la restauration des écosystèmes », sur agenda-2030.fr, (consulté le 1er octobre 2019)
  19. « Le premier ambassadeur français des ODD continue son périple en Méditerranée pour une planète solidaire et a fait escale pendant une semaine en Israël, seizième étape de son tour du monde. », sur agenda-2030.fr, (consulté le 1er octobre 2019)
  20. « Energy Observer poursuit son Odyssée en mer Méditerranée : Chypre et Grèce », sur agenda-2030.fr, (consulté le 1er octobre 2019)
  21. « Les escales grecques d’Energy Observer », sur gr.ambafrance.org, (consulté le 1er octobre 2019)
  22. « Escale d’Energy Observer en Albanie », sur al.ambafrance.org, (consulté le 1er octobre 2019)
  23. « Escale à Venise de l’Energy Observer, premier navire électrique propulsé à l’hydrogène et aux énergies renouvelables », sur it.ambafrance.org, (consulté le 1er octobre 2019)
  24. « Le mot du Maire de Saint-Tropez, Jean-Pierre Tuveri », sur rimd.saint-tropez.fr, (consulté le 1er octobre 2019)
  25. « Saint-Tropez – Baléares : Une navigation rapide et économe », sur www.energy-observer.org (consulté le 1er octobre 2019)
  26. « Energy Observer - Préservation de la biodiversité marine et lancement de la série « L’Odyssée pour le futur » », sur agenda-2030.fr, (consulté le 1er octobre 2019)
  27. « Energy Observer a quitté Tanger pour Lisbonne », sur 7seizh.info, (consulté le 1er octobre 2019)
  28. « FULL PROGRAM », sur arquivo.oceansmeeting.pt/ (consulté le 1er octobre 2019)
  29. « Energy Observer de retour à Saint-Malo pour la Route du Rhum », sur figaronautisme.meteoconsult.fr, FIGARO nautisme, (consulté le 1er octobre 2019)
  30. « Energy Observer fait escale à Bénodet avant Saint-Malo », sur www.energy-observer.org, (consulté le 1er octobre 2019)
  31. « Callum, 3ème dépression tempêtueuse de la saison... », sur www.meteo-concept.fr, (consulté le 1er octobre 2019)
  32. « Energy Observer file vers l’Europe du Nord », sur www.ouest-france.fr, (consulté le 1er octobre 2019)
  33. « L’odyssée verte d’Energy Observer part d’Anvers », sur www.lesoir.be, (consulté le 1er octobre 2019)
  34. « Energy Observer fait escale à Amsterdam (du 5 au 14 avril 2019) », sur nl.ambafrance.org, (consulté le 1er octobre 2019)
  35. « Energy Observer : Les 2 propulseurs éoliens à axe vertical pour la production d’énergie ont été posées », sur SeaSailSurf.com, (consulté le 1er octobre 2019)
  36. « Energy Observer est arrivé à Hambourg pour sa 36ème escale. », sur lepetitjournal.com, (consulté le 1er octobre 2019)
  37. « Energy Observer a fait escale à Copenhague », sur dk.ambafrance.org, (consulté le 1er octobre 2019)

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Maritime Maritime : Pierre Onésime Frémont, Régie municipale du port de plaisance de La Rochelle, Dupuy Chautard, Pôle câblier marseillais, Thousand Sunny, Longitude 181 Nature, Vogue Merry

Autres articles du thème Énergie Énergie : Toufik Boushaki, Alfred Guérard, Les Pétroles Maurice, Journées mobilité durable

Autres articles du thème Transports : ISTED, Institut supérieur de logistique industrielle


Cet Article wiki "Livre de bord Energy Observer" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Livre de bord Energy Observer.