Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Le vent se lève (magazine)

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche



Logo de Le vent se lève (magazine)

Adresse https://lvsl.fr/
Slogan « Tout reconstruire, tout réinventer »
Publicité Non
Type de site Magazine
Langue Français
Inscription Gratuite
Lancement 5 décembre 2016
État actuel Actif

Le Vent Se Lève est un média d'opinion français créé le par Antoine Cargoet et Lenny Benbara.

Projet[modifier]

Ligne éditoriale[modifier]

Média d'opinion[modifier]

Fondé en , Le Vent Se Lève est un média d’opinion désireux de mener la « bataille des idées » contre l’extrême-droite et le néolibéralisme[1]. Média en ligne, son activité se déploie principalement en direction des réseaux sociaux considérés comme un « champ de bataille » à investir[2]. Aussi, le média compte en décembre 2019 plus de 100 000 personnes qui le suivent sur sa page Facebook[3]. Le média dispose également d'un compte sur Twitter[4], Instagram[5] et YouTube[6] ainsi qu'un canal de conversations sur Telegram[7].

La ligne éditoriale du Vent Se Lève positionne le média dans l’espace progressiste[1].

Les fondateurs revendiquent une filiation intellectuelle avec les idées d’Antonio Gramsci et celles des philosophes Ernesto Laclau et Chantal Mouffe[8]. Ernesto Laclau a notamment écrit La raison populiste et Hégémonie et stratégie socialiste avec Chantal Mouffe.

Prises de position[modifier]

En raison de son travail sur le populisme, le magazine a produit une série d’articles et d’interventions qui visent à remettre en question le clivage gauche/droite[9],[10],[11].

Sa ligne éditoriale situe le média à gauche bien que son équipe mette l’accent sur la diversité des orientations et des engagements au sein de la rédaction[12].

La ligne du journal peut en outre être qualifiée d’euro-critique.

Le Vent Se Lève a enfin pris position en faveur des « gilets jaunes » dès le début du mouvement[13].

Fonctionnement[modifier]

Supports[modifier]

Le travail du Vent Se Lève consiste à produire des articles et entretiens de fond au rythme d’une publication par jour. Plusieurs autres formats ont cependant été développés, notamment vidéos, à destination des réseaux sociaux.

Le travail de fond du média s’organise en dossiers thématiques qui portent notamment sur les gauches espagnoles, la crise politique italienne[14],[15], la transition écologique, l’Amérique latine et les gilets jaunes.

Le site est partenaire de plusieurs médias étrangers parmi lesquels Jacobin Magazine (États-Unis), El Ciudadano (Amérique du Sud), Senso Comune (Italie), La Trivial (Espagne), L'Esprit libre (Québec), The New Pretender et Novara Media (Royaume-Uni[16]).

Bénévolat et contributions[modifier]

Le Vent Se Lève se présente comme un média participatif et permet les contributions externes. Les équipes du journal sont bénévoles et les activités du site sont financées par les dons de sa communauté de lecteurs[17].

La rédaction du Vent Se Lève est composée de plus de 300 contributeurs bénévoles organisés au sein des différentes rubriques du journal : international, politique, économie, écologie, culture, société, médias. Le comité de rédaction est composé des responsables de chacune de ces rubriques auxquels s’ajoutent Antoine Cargoet et Lenny Benbara, respectivement rédacteur en chef et directeur de la publication[18].

Statut juridique[modifier]

Le Vent Se Lève est une association loi 1901 à but non lucratif reconnue d’intérêt général[19]. Les associations Le Vent Se Lève - Panthéon-Sorbonne[20] et Le Vent Se Lève - Sciences Po Lyon[21] sont affiliées au projet. Le journal est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne[22].

Historique[modifier]

Débuts[modifier]

Le site est fondé en par Antoine Cargoet et Lenny Benbara[18]. Il est reconnu service de presse en ligne d'information politique et générale par la CPPAP[23].

En , Le Vent Se Lève a initié un financement participatif dans le but de financer ses activités. 22 000 € ont été récoltés au terme de la campagne[24].

Développement[modifier]

Entre 2018 et 2019, le média a créé plusieurs « Cercles LVSL » afin de faire vivre sa communauté à Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, Toulouse, Lille, Strasbourg, Rennes, Grenoble, Poitiers, Nantes, Clermont-Ferrand, Rouen, Bruxelles et Madrid[18]. Ces cercles organisent des conférences et des reportages locaux.

Le journal a également développé plusieurs formats vidéos parmi lesquels L'Œil de Bruxelles, une émission plateau réalisée au Parlement européen, Le Vent de l'Humanité, ensemble d'entretiens filmés avec des personnalités lors de la Fête de l'Humanité 2018, et des formats courts destinés à présenter un thème d'actualité ou un sujet historique.

Le documentaire Les Blessés qui dérangent a également été réalisé par Salomé Saqué dans le cadre du mouvement des gilets jaunes[25].

Participations au débat d'idées[modifier]

Les 13, 14 et , le média a organisé une université d’été en région parisienne, à Saint-Ouen[26]. Baptisée « Le Vent du changement », elle a rassemblé une quarantaine d’intervenants pour treize conférences[27].

Les 28 et a eu lieu la seconde édition de l’université d’été du Vent Le Lève intitulée « L’Histoire recommence ». Sont notamment intervenus Jean-Pierre Chevènement, Íñigo Errejón, Emmanuel Todd, Chantal Mouffe, David Cormand, Clémentine Autain ou Henri Guaino[28].

Le journal a fait également partie des partenaires du Festival des idées qui s’est déroulé les 5, 6 et à La Charité-sur-Loire, aux côtés d’Alternatives économiques, Libération, L'Obs, Mediapart, Politis et Regards[29],[30].

Le , Le Vent Se Lève a organisé en partenariat avec Albernatiba, la Fabrique écologique et l'Institut de la transition environnementale de la Sorbonne[31] une journée de conférences ayant pour thème « Construire une écologie populaire » au sein de l’amphithéâtre Richelieu de l'Université Panthéon-Sorbonne[32]. Plusieurs personnalités ont débattu, notamment le député LREM Cédric Villani, le maire EELV de Grenoble Éric Piolle, le député et coordonnateur de la France insoumise Adrien Quatennens, l'ancienne ministre de l'Écologie Delphine Batho, l'essayiste Lucile Schmid ou encore l'eurodéputée EELV Marie Toussaint[33].

Le Groupe d'études géopolitiques (GEG) vient de publier aux éditions Amsterdam Le style populiste dont Lenny Benbara est contributeur au titre de directeur de la publication de Le Vent Se Lève[34],[35].

En mars 2020, les fondateurs du Vent Se Lève ont participé au lancement du think tank « Institut Rousseau », dont l'objectif est de promouvoir « la reconstruction écologique et démocratique de nos sociétés, dans toutes ses composantes économiques, sociales et institutionnelles »[36],[37],[38],[39].

Notes et références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 « Notre Projet | LVSL », sur Le Vent Se Lève (consulté le 21 juillet 2019)
  2. Ballast, « BALLAST | Le Vent se lève : « Rester connecté au sens commun » », sur BALLAST, (consulté le 21 juillet 2019)
  3. « Le Vent Se Lève », sur www.facebook.com (consulté le 8 décembre 2019)
  4. « Le Vent Se Lève (@lvslmedia) | Twitter », sur twitter.com (consulté le 8 décembre 2019)
  5. « Le Vent Se Lève (@lvslmedia) • Photos et vidéos Instagram », sur www.instagram.com (consulté le 8 décembre 2019)
  6. « Le Vent Se Lève », sur YouTube (consulté le 8 décembre 2019)
  7. « Le Vent Se Lève », sur Telegram (consulté le 8 décembre 2019)
  8. « "Le vent se lève", le site d'info alternatif qui mène la bataille culturelle sur internet », sur Les Inrocks (consulté le 21 juillet 2019)
  9. « La gauche ou le peuple ? Le dilemme de La France insoumise », sur FIGARO, (consulté le 21 juillet 2019)
  10. Lenny Benbara, « Le populisme et le grand complot rouge-brun », sur Le Vent Se Lève, (consulté le 21 juillet 2019)
  11. Rédaction, « Le populisme en 10 questions », sur Le Vent Se Lève, (consulté le 21 juillet 2019)
  12. StreetPress, « Le Vent se lève, média de combat », sur StreetPress (consulté le 21 juillet 2019)
  13. « gilets jaunes Archives », sur Le Vent Se Lève (consulté le 21 juillet 2019)
  14. « Le débat d’Europe Soir – Frédéric Taddeï – Italie : déni de démocratie ? », sur Europe 1 (consulté le 21 juillet 2019)
  15. « Rome face à Bruxelles : le bras de fer budgétaire », sur France Culture (consulté le 21 juillet 2019)
  16. « Conférence "Les nouveaux médias dans la bataille culturelle européenne" à la première université d'été du Vent Se Lève. », (consulté le 21 juillet 2019)
  17. « Page dons du Vent Se Lève » (consulté le 21 juillet 2019)
  18. 18,0 18,1 et 18,2 « L'Équipe », sur Le Vent Se Lève (consulté le 21 juillet 2019)
  19. « Publication au Journal officiel de la création de l'association Le vent se lève. », sur Journal Officiel, (consulté le 23 juillet 2019)
  20. « Publication au Journal Officiel de la création de l'association Le vent se lève - Panthéon-Sorbonne. », (consulté le 23 juillet 2019)
  21. « Publication au Journal Officiel de la création de l'association Le Vent Se Lève - Sciences Po Lyon. », (consulté le 23 juillet 2019)
  22. « Fiche du Vent Se Lève sur le site du SPIIL. » (consulté le 23 juillet 2019)
  23. « Liste des médias reconnus par la CPPAP. Numéro d'immatriculation : 0121 Z 93840. », sur http://www.cppap.fr/ (consulté le 23 juillet 2019)
  24. « "Le Vent Se Lève avec vous" sur KissKissBankBank. », sur KissKissBankBank, (consulté le 21 juillet 2019)
  25. Rédaction, « Gilets jaunes : les blessés qui dérangent », sur Le Vent Se Lève, (consulté le 21 juillet 2019)
  26. Rédaction, « Découvrez le programme de notre université d'été ! 13-14-15 juillet », sur Le Vent Se Lève, (consulté le 21 juillet 2019)
  27. Pauline Graulle, « « Le vent se lève » veut insuffler un renouveau intellectuel au sein de la gauche française », sur Mediapart (consulté le 21 juillet 2019)
  28. Rédaction, « Découvrez le programme de notre Université d'été ! 28-29 juin 2019 », sur Le Vent Se Lève, (consulté le 21 juillet 2019)
  29. « Répondrez-vous à l'appel du grand "Festival des idées" ? », L'Obs,‎ (lire en ligne)
  30. « Un festival pour réinventer la gauche », sur Libération.fr, (consulté le 21 juillet 2019)
  31. Rédaction, « Construire une écologie populaire », sur Le Vent Se Lève, (consulté le 8 décembre 2019)
  32. « A la Sorbonne, EE-LV et LFI planchent sur «l’écologie populaire» », sur Libération.fr, (consulté le 8 décembre 2019)
  33. « Social et écologie : une gauche en commun ? », sur Libération.fr, (consulté le 8 décembre 2019)
  34. Editions Amsterdam, « Le Style populiste », sur www.editionsamsterdam.fr (consulté le 8 décembre 2019)
  35. « Paris - Le style populiste », sur Le Grand Continent (consulté le 8 décembre 2019)
  36. « Le projet de l’Institut », sur Institut Rousseau (consulté le 2 avril 2020)
  37. « L’Institut Rousseau, nouveau venu dans la galaxie des think tanks de gauche », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 2 avril 2020)
  38. « "L'institut Rousseau a conscience de trois urgences : écologique, démocratique et sociale" », sur Marianne, (consulté le 2 avril 2020)
  39. Paul Sugy, «Avec l’Institut Rousseau, nous voulons remettre la souveraineté populaire au cœur de la démocratie», sur Le Figaro.fr, (consulté le 2 avril 2020)

Voir aussi[modifier]

Liens externes[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Internet Internet ET Presse écrite presse écrite : Montpelyeah, Hors Champ, Steampunk Magazine, Nordpresse, Altermedia, Le P'tit Libé, Journaliste

Autres articles du thème Internet Internet : AfricarGroup, Altitude3.Net, KiwXml, Wellbid, SwissFriends, Spotify, Label discographique

Autres articles du thème Presse écrite presse écrite : Association nationale des iconographes, Laurent Arnauts, ABC Informatique, Passé Simple (Mensuel), Enjeux Méditerranée, Abderrazzak Sitail, ÉcoRev' : Revue critique d'écologie politique


Cet Article wiki "Le vent se lève (magazine)" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Le vent se lève (magazine).



Compte Twitter EverybodyWiki Follow us on https://twitter.com/EverybodyWiki !