Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


L'Paille à sons

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche



Festival L'Paille à Sons
Image illustrative de l’article L'Paille à sons
Vue de la scène A en 2015.

Genre Musiques actuelles, Blues-rock, Funk, Soul, Reggae, Electro
Lieu Chartres, parc André Gagnon
Coordonnées Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Période début juin
Capacité 1 500 par jour
Date de création 2015
Fondateurs Léo Brou, Grégoire Jean, Gabriel Mocquard, Rémi Baudin, Lorcan Charonnat, Alexandre Renoult
Statut juridique Associatif
Organisateurs Les sons du sous-sol
Site web site officiel

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Festival L'Paille à Sons

Géolocalisation sur la carte : [[Modèle:Géolocalisation/Centre-Val de Loire]]

[[Fichier:Modèle:Géolocalisation/Centre-Val de Loire|280px|(Voir situation sur carte : [[Modèle:Géolocalisation/Centre-Val de Loire]])|class=noviewer]]
Festival L'Paille à Sons

Géolocalisation sur la carte : Eure-et-Loir

(Voir situation sur carte : Eure-et-Loir)
Festival L'Paille à Sons

Le festival L'Paille à Sons est un festival de musiques actuelles se déroulant le premier week-end de juin en plein cœur de ville de Chartres, dans la Beauce (département de l'Eure-et-Loir).

Organisé depuis 2015 par l'association étudiante et d'intérêt général Les sons du sous-sol, ce festival est né de la volonté de ses organisateurs de dynamiser le paysage culturel chartrain et eurélien tout en contribuant à l'élargissement de l'offre artistique du territoire. De 700 personnes la première année aux 1 600 personnes de l'an dernier, cette fréquentation en hausse permet au festival de s'installer comme un événement culturel majeur en Eure-et-Loir.

Le festival se veut être local, pluri-artistique et participatif. La programmation musicale mêle ainsi des groupes régionaux en vogue à des artistes nationaux et internationaux de renom, tout en proposant une programmation souhaitant mettre en valeur d'autres pratiques artistiques actuelles : arts plastiques ou numériques, arts de la rue, théâtre, littérature, cinéma, etc.

Présentation[modifier | modifier le wikicode]

Historique[modifier | modifier le wikicode]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

L'association Les sons du sous-sol se réunit pour la première fois en Assemblée Générale Constitutive le 18 août 2014 et fixe ainsi son premier objectif : l'organisation d'un festival de musiques actuelles, ouverts sur d'autres pratiques artistiques actuelles, pour l'été 2015.

La première édition du L'Paille à Sons se déroule ainsi le 7 juin 2015, sur un jour. Le festival accueille 700 personnes dans le parc. En revanche, l'association essuie son premier déficit en termes budgétaires. Diverses manifestations sont également organisées, gravitant autour du festival : un concert gratuit la veille sur la Place Marceau, des projections au cinéma Les Enfants du Paradis et des conférences littéraires à la librairie l'Esperluète.

La deuxième édition du L'Paille à Sons se déroule ensuite les 2 et 3 juin 2016, sur deux jours. Le festival accueille 850 personnes dans le parc et l'association connaît son deuxième déficit budgétaire en deux ans. Les causes de cet échec sont analysées à froid par les organisateurs qui pointent du doigt les intempéries liées aux Inondations européennes de 2016 et une mauvaise gestion interne de la communication[réf. nécessaire]. Les diverses manifestations organisées en périphérie du festival sont maintenues, amplifiées et structurées sous le format de La semaine des sous-sols (notamment avec la venue de la Bulle d'Air du Collectif de la Meute, qu'ils ont conçu avec le Raumlabor Berlin) que le festival clôture[1]. La fréquentation atteint ainsi les 1 050 personnes, mais ces événements ne rapportent rien en termes financiers à l'association, ces concerts, ces conférences, ces projections et ces happenings étant en grande majorité gratuits.

La troisième édition du L'Paille à Sons se déroule les 8 et 9 juin 2017, toujours sur deux jours. Le festival accueille 1 600 personnes et l'association signe une première réussite aboutie. Outre le retour du beau temps, les organisateurs attribuent cette réussite à la bonne organisation qu'ils ont su avoir avec l'expérience qu'ils ont acquis en trois ans[2]. Les manifestations parallèles sont un peu délaissées au profit d'un plus grand travail artistique et technique sur le site du festival. L’Écho Républicain a classé la manifestation parmi ses "succès de l'année"[3].

La quatrième édition du L'Paille à Sons aura lieu les 1 et 2 juin 2018.

Fonctionnement[modifier | modifier le wikicode]

L'association[modifier | modifier le wikicode]

L’association Les sons du sous-sol rassemble des amis, bénévoles et passionnés qui désirent animer la vie culturelle locale en rendant hommage aux pratiques artistiques actuelles. Attachée au territoire de l’Eure-et-Loir par essence, l’association n’en est pas moins nomade et œuvre également sur d’autres endroits en Région Centre-Val de Loire, dont à Tours. Les sons du sous-sol plébiscitent également le mélange des cultures et des arts.

Basée à Chartres, elle est labellisée association étudiante par l’Université de Tours depuis sa création en septembre 2014. L’association à caractère non lucratif est également reconnue d’intérêt général par la Services déconcentrés de la direction générale des Finances publiques et continue d’exploiter les trois mêmes valeurs : localité, hybridité artistique et participativité.

Les sons du sous-sol comptent une vingtaine de membres. L’association est gérée de manière désintéressée par un bureau composé de quatre membres : un président, un vice-président, un trésorier et un secrétaire.

Bénévolat[modifier | modifier le wikicode]

Pour la conception et l'organisation du festival, l'association structure au moment de l'Assemblée Générale annuelle une équipe-projet qui se compose d'une quinzaine de membres, répartis dans cinq commissions : organisation (régie générale, technique, sécurité, hygiène), artistique (programmation, scénographie), communication (interne, externe), VEHE (Vie associative, Écologie, Handicap et Enfance) et partenaires (publics, privés).

Pendant l'exploitation, le festival vit grâce à la mobilisation d'une centaine de bénévoles, sur site et dans les cuisines[4].

Financement[modifier | modifier le wikicode]

Le Festival L'Paille à Sons a un budget d'environ 56 000€ (90 000€ contributions volontaires inclues). Il s'autofinance par sa billetterie, sa buvette et d'autres recettes propres à hauteur de 40%. Au reste, l'association est subventionnée publiquement à hauteur de 40% et les organisateurs mènent ainsi une politique de mécénat et de sponsoring en direction des commerçants et entreprises du bassin d'activité chartrain et eurélien pour trouver les 20% restants.

Chaque année, une collecte de type crowdfunding est organisée, permettant de soulever 2 000€. Jusqu'à présent, l'association est alors passée par la plateforme KissKissBankBank[5],[6].

Le site et l'ancrage sur le territoire[modifier | modifier le wikicode]

Le festival prend ses quartiers au parc André Gagnon (anciennement appelé Le Clos Pichot), un théâtre de verdure situé en plein cœur de la ville de Chartres, à 400m de la gare et à 700m de la Cathédrale Notre-Dame de Chartres.

Le parc de deux hectares, ouvert à l'année, comprend de nombreuses étendues d'herbe, des jeux pour enfants, un terrain de basket, une table de tennis de table, de divers massifs fleuris et d'une roseraie[7].

Le week-end du festival, deux scènes y sont montées pour permettre aux artistes musicaux de s'y produire. Le restant du parc est alors habillé par une scénographie travaillée en amont, en interne et avec des artistes.

Deux villages éphémères y trouvent aussi leur place : un village enfant, pour occuper les plus jeunes et éveiller leur intérêt artistique et un village associatif, pour promouvoir les causes locales et l'investissement des chartrains et des euréliens dans leur tissu associatif.

Sur la question de la localité et de l'emploi, plus de 80% des entreprises travaillant sur le festival sont originaires d'Eure-et-Loir et 95% du Centre-Val de Loire.

Les sons du sous-sol travaillent également en collaboration avec de nombreuses associations et compagnies locales, de Chartres comme de Tours :

  • L'arrOndi,
  • La Machine,
  • Les Lapins de Six Semaines,
  • Viens Voir à Tours (VVhAT),
  • WABAM'n'JAM,
  • Le Partage Ligérien Associatif Novateur (P.L.A.N.) à Trois,
  • La Compagnie OFF.

Programmation[modifier | modifier le wikicode]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
La pertinence de cette section est remise en cause. Considérez son contenu avec précaution. Améliorez-le ou discutez-en. (février 2018)

2015 : #1[modifier | modifier le wikicode]

Groupes musicaux[modifier | modifier le wikicode]

  • Sur la grande scène : Nina Attal (Paris, France), Malted Milk (Nantes, France) et Mathis Haug (Allemagne).
  • Soundsystem : Ball I Stick (Chartres, France), Artikal Roots (Chartres, France), Skank Addikts (Chatres, France), Bass & Fire (Chartres, France) et Lo de Bhale Bacce Crew (Chartres, France).
  • La veille en ville : Milord (Bordeaux, France).

Autres pratiques artistiques[modifier | modifier le wikicode]

Sur le thème des Espaces

2016 : #2[modifier | modifier le wikicode]

Groupes musicaux[modifier | modifier le wikicode]

  • En ouverture de La semaine des sous-sols : les 15 ans du Bhale Bacce Crew (Chartres, France).
  • Dans la Bulle d'Air (vendredi) : Boys In Lilies (Tours, France), Doclap (Tours, France) et Bop2Fresh (Chartres, France).
  • Sur la grande scène (samedi) : Lisa and the Lips (de The BellRays) (États-Unis), Mountain Men (France-Australie) et Morning Sun (Chartres, France).
  • Sur la petite scène (samedi) : Fab Alpha (Chartres, France), JENNY (Chartres, France) et Blank Breakers (Lille, France).

Autres pratiques artistiques[modifier | modifier le wikicode]

Sur le thème À Contretemps

2017 : #3[modifier | modifier le wikicode]

Groupes musicaux[modifier | modifier le wikicode]

  • Sur la scène A : BAZBAZ (Paris, France), Scarecrow (Toulouse, France), Libido Fuzz (Bordeaux, France), Bhale Bacce Crew et la Zinzin Family (Chartres, France), Hawa Sow and the Soul Seeders (Chartres, France), VSSVD (Tours, France) et The High Sausages (Angers-Tours, France).
  • Sur la scène B : Valentine et Hugo Lambert (Chartres, France), Stand the Weather - Stevie Ray Vaughan Tribute (Tours-Le Mans, France), Melbeat (Bourges, France).
  • WC Session : Cie Les Entraîneurs (Tours, France) et Butist Boyer (Tours, France).

Autres pratiques artistiques[modifier | modifier le wikicode]

Sur le thème de la Conciliation

  • Conférences littéraires à la librairie l'Esperluète : Frédéric Ciriez et Patrick Tudoret.
  • Collectifs d'artistes : Vox Populi (Chartres, France) et Artway (Chartres, France).

2018 : #4[modifier | modifier le wikicode]

Groupes musicaux[modifier | modifier le wikicode]

Programmation en cours d'élaboration

  • Sur la scène A : ZENZILE (Angers, France), The Bongo Hop (France/Colombie), Holy Hamond & The Groovemen Sphere (Chartres, France).
  • WC Session : Cie Les Entraîneurs (Tours, France).

Autres pratiques artistiques[modifier | modifier le wikicode]

Sur le thème de l'Autrement

Fréquentation[modifier | modifier le wikicode]

Année Fréquentation Notes
2015 700 Un seul jour (une scène et un soundsystem).
2016 1 050 Un seul jour de festival (deux scènes). Création originale de La semaine des sous-sols.
2017 1 600 Deux jours (deux scènes).
2018 À venir Deux jours (deux scènes).

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Musique Musique : Les Choses de rien, Pandemonium (album des Pet Shop Boys), J'ai mal, j'ai peur mais je t'aime, DJ Specialist, Hayda Haki, PopArt - The Hits / The Videos, Marco Jeanty

Autres articles du thème Eure-et-Loir Eure-et-Loir : Château de Louville, Lycée Édouard-Branly (Dreux), Mémorial de Loigny-la-Bataille, Fabien Verdier


Cet Article wiki "L'Paille à sons" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:L'Paille à sons.


Compte Twitter EverybodyWiki Suivez-nous sur https://twitter.com/EverybodyWiki !