Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Julien Cendres

De EverybodyWiki Bios & Wiki


Julien Cendres, né à Versailles[1] le , est un poète et écrivain français.

Biographie[modifier]

Il est membre de la Maison des écrivains et de la littérature[2], du Pen Club, de la SCAM (Société des auteurs multimédia) et de la Société des gens de lettres.

Il est juré du Prix Geneviève Moll de la biographie, du Prix Rive Gauche à Paris et du Prix Castel du roman de la nuit.[réf. nécessaire]

Il a été fait chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres le 7 mars 2012[3].

Vie privée[modifier]

Il vit à Paris et depuis 1992[4] dans un petit village du Perche[5],[6], où il se consacre notamment à la préservation du patrimoine local[7]. Julien Cendres est libre penseur et électeur de gauche[8].

En 2017, il est cité comme témoin à propos d'un imbroglio judiciaire concernant une plainte de l'écrivain Édouard Louis contre un autre homme, sujet du livre de ce dernier, Histoire de la violence[9].

Auteur[modifier]

  • Déserts..., en collaboration avec Anne Desfougères, photographies de Jean-Philippe Deboichet, éditions Les Lettres libres, 1982 ; collection « La Poésie, la Vie », éditions Saint-Germain-des-Prés / Le Cherche-Midi, 1983 – prix de la Fondation Regain, Monaco, 1988
  • Solitudes foisonnières, préface de Robert Merle, collection « Poésie libre », éditions Les Lettres libres, 1985 – prix de la Haute Académie littéraire et artistique de France, 1989 ; prix du World Congress of Poets, USA, 1989
  • À la splendeur abandonné[10] suivi de Affinités licencieuses, textes choisis, préface de Régine Deforges, éditions Régine Deforges / Ramsay, 1991[11]
  • Le Désert de Retz, paysage choisi, en collaboration avec Chloé Radiguet, préface de François Mitterrand, éditions Stock, 1997 ; postface de Pierre Morange, collection « Philosophie imaginaire », éditions de L’Éclat, 2009[2]
  • Femme selon Chantal Thomass, éditions Flammarion, 2001
    • À la splendeur abandonné suivi de La Censure, conversation avec Marguerite Duras[7], préface de Dominique Noguez, collection « Document », éditions Joëlle Losfeld / Gallimard, 2002[2]
  • Affinités licencieuses, textes choisis, éditions Mille et une Nuits / Fayard, 2003
  • Raymond Radiguet, un jeune homme sérieux dans les années folles, en collaboration avec Chloé Radiguet, éditions Mille et une Nuits / Fayard, 2003
  • Le Pays de Perche, photographies de Christian Vallée, éditions Proverbe, 2005 ; éditions Concept Image, 2012
  • Dimanche à Cuba, photographies de Christian Vallée, prologue d’Eduardo Manet, éditions Hermé / La Martinière, 2006
  • Paysages de l’âme, huiles sur carton de Karibou, avant-propos de Guillaume Logé, éditions Les Lumières du Vent, 2007

et de nombreux textes publiés dans divers ouvrages collectifs, anthologies, magazines et revues littéraires – Diacritik, Vagabondages, L’Infini, Siècle 21, Les Lettres françaises, Sarrazine, Lu, Les Obsédés textuels, La Quinzaine littéraire, etc. – ainsi que de nombreuses préfaces consacrées à des contemporains (Paul Vecchiali, Hannibal Volkoff, Guy Rohou, Pierre Notte, etc.) mais aussi à Denis Diderot, Charles Baudelaire, Gustave Flaubert, Vivant Denon, etc.

Il est également l’auteur, en collaboration avec Annie Morillon, du film Régine Deforges, amoureuse et rebelle – collection « Empreintes », MFP / France 5, 2009[2].

Directeur d'édition[modifier]

  • Qu’est-ce que la littérature érotique ? 60 écrivains répondent, collection « La Maison des Écrivains », éditions Zulma, 1993[2]
  • Raymond Radiguet , Œuvres complètes, en collaboration avec Chloé Radiguet, éditions Stock, 1993 ; éditions Omnibus, 2012
  • Raymond Radiguet, Œuvre poétique, en collaboration avec Chloé Radiguet, préface de Georges-Emmanuel Clancier, collection « La Petite Vermillon », éditions La Table ronde / Gallimard, 2001
  • Homayoun Minoui, Le Perche des Arts, préface de Christophe Girard, introduction de Philippe Siguret, éditions Reflect, 2009
  • Portrait d’un village français : Le Pin-la-Garenne (Orne), photographies de Jürgen Schadeberg, textes d’Emmanuelle Walter et de Michel Ganivet, éditions de L’Étrave, 2010[2]
  • Raymond Radiguet, Lettres retrouvées, en collaboration avec Chloé Radiguet, éditions Omnibus, 2012[12]
  • Irmeli Jung, Amours instantanées, préface de Josyane Savigneau, éditions Philippe Rey, 2016[13]

Notes et références[modifier]

Liens externes[modifier]

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Le Perche à l'honneur, sur TV5 Monde, avec Julien Cendres

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Littérature française ou francophone littérature française ET Poésie poésie : Robert Shennon, André Duprat, Christophe Forgeot, Le Capital des mots, Cinépoèmes et films parlants, Ludovic Séant, Olivier Deschizeaux

Autres articles du thème Littérature française ou francophone littérature française : Philippe Di Maria, Ivy Writers Paris, Olivier Deschizeaux, Caïthness, Pile entre deux, François Migeot, Patrice Quélard

Autres articles du thème Poésie poésie : Akashlina, Juan Arabia, Norbert Paganelli, Jean Gédéon, Philippe Boisnard, Sophie Grangé, Slipstream Magazine


Cet Article wiki "Julien Cendres" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Julien Cendres.