Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


John Mc Carthy

De EverybodyWiki Bios & Wiki




John McCarthy était le propriétaire du logement occupé par Mary Jane Kelly, cinquième victime "canonique" de Jack l'Éventreur, à la même adresse que sa boutique, au 27, Dorset Street.

Biographie[modifier]

McCarthy est né en France, à Dieppe, vers 1849, et est mort à Clapham (sud de Londres) en 1934. D’origine irlandaise, McCarthy s’est établi comme épicier et marchand de bougies et d’huiles d’éclairage dans Spitalfields vers 1880. Peu à peu, il devient l’un des plus prospères « slumlord » du quartier, en rachetant divers immeubles de logements à bas coût, qu’il loue à la nuit ou à la semaine à des pauvres de l’East End. Compromis dans des affaires de paris sur des combats de boxe clandestins, John McCarthy aura plusieurs fois affaire avec la police de Londres.

Meurtre de Mary Jane Kelly[modifier]

John McCarthy sera, avec son employé Thomas Bowyer, le tout premier à découvrir le corps de Mary Kelly, au matin du 9 novembre 1888. Certaines de ses déclarations à la presse contrediront celles déjà faites à la police. Ainsi, il affirme avoir été immédiatement déposer au poste de la Metropolitan Police de Commercial Street, alors que c’est son commis Bowyer qu’il y a d’abord envoyé prévenir les autorités, McCarthy restant dans Miller's Court et n'arrivant lui-même que quelques minutes plus tard[1]; Selon différents témoignages, dont celui de la voisine immédiate de Mary Kelly, Mrs Prater, John McCarthy veillait encore tard, la nuit où sa locataire a été assassinée. Après y avoir fait inhumé son épouse Elizabeth, McCarthy sera également enterré au cimetière St Patrick de Leytonstone, à quelques dizaines de mètres de la tombe de Mary Jane Kelly.

« Après avoir été un personnage aussi central de l’affaire concernant la mort de Mary Jane Kelly, il est peu surprenant que McCarthy ait été considéré comme complice, voire suspect de ce meurtre[2]». C’est également la thèse soutenue par le sociologue français Michel Moatti, qu'il détaille dans les notes d'auteur et le Carnet d'enquête qui font suite à son roman Retour à Whitechapel[3]. McCarthy a également été cité comme suspect possible, en 1998, par un groupe d’enquêteurs canadiens[4]. Ces différents auteurs concluent, après enquête, que différents indices désignent le logeur de Mary Kelly[5].

Notes et références[modifier]

  1. www.casebook.org/witnesses/w/John_McCarthy.htm.
  2. (en) « John McCarthy », Casebook.org, (consulté le 1er décembre 2014)
  3. http://www.lepoint.fr/livres/retour-a-whitechapel-de-michel-moati-07-03-2013-1690935_37.php
  4. (en) « John McCarthy », Casebook.org, (consulté le 16 mars 2015)
  5. « Mercredi 6 février 2013 : Jack L'éventreur enfin identifié ? », RTL,‎ (lire en ligne)

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Criminologie criminologie : Hiroyuki Tsuchida, Attaque du 11 avril 2017 à Dortmund, Warren Leblanc, Liste des attaques et attentats à la voiture-bélier, Violences et dégradations urbaines du nouvel an en France, Mort sous la torture, Crocheteur

Cet Article wiki "John Mc Carthy" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.