Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Jeunes néo-démocrates du Québec

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche



Jeunes néo-démocrates du Québec (JNDQ)
Image illustrative de l’article Jeunes néo-démocrates du Québec
Logotype officiel.
Présentation
Fondation 1994
Siège 4428 boul. Saint-Laurent
Bureau 300
Montréal QC H2Z 1Z5
Niveau Fédéral
Co-président(e) de l'Exécutif
  • Marianne Côté
  • Etienne A. Gratton
Présidence du Conseil Gabrielle Jacobs, présidente

Charles Takvorian, vice-président

Positionnement Gauche
Idéologie Social-démocratie / socialisme démocratique et gauche
Affiliation fédérale Jeunes néo-démocrates du Canada (JNDC-NDYC) (en) et NPD du Canada
Affiliation internationale Internationale socialiste et IUSY
Couleurs Orange et bleu
Site web http://jndq.wordpress.com/

Les Jeunes néo-démocrates du Québec (JNDQ) sont l'aile jeunesse de la Section Québec du Nouveau Parti démocratique du Canada. À ce titre, les JNDQ militent donc en politique fédérale, mais œuvrent seulement au Québec. C'est l'aile jeunesse représentée au parlement fédéral la plus à gauche sur la scène québécoise avec des orientations social-démocrates et socialistes. Avec neuf député(e)s néo-démocrates québécois(e)s âgé(e)s de 26 et moins au moment de leur élection en 2011, les JNDQ sont également l'une des ailes-jeunesse les mieux représentées à la Chambre des communes du Canada.

Historique[modifier]

La fondation des JNDQ se fait au même moment que celle de la Section Québec du NPD, en 1994, suite à la scission du NPD-Québec de sa contrepartie fédérale. Après une brève période d'inaction au début des années 2000, les JNDQ tiennent un Congrès de refondation en 2003 et sont depuis actifs sans interruption.

Plusieurs anciens membres des JNDQ travaillent aujourd'hui au sein du NPD, tels Karl Bélanger (président 1994-1998), Matthew Dubé et Élaine Michaud.

Gouvernance[modifier]

Les JNDQ fonctionnent selon les principes de démocratie directe et participative. Ainsi, les membres forment la plus haute autorité de l'aile jeunesse et chacun d'entre eux peut initier des procédures (résolutions, motions, débats, etc.) à toutes les instances. Les JNDQ appliquent aussi une discrimination positive en faveur des différents groupes d'intérêts (particulièrement les femmes) en présence et maintiennent les barrières géographiques et monétaires à un minimum afin de favoriser l'implication et l'influence de tous et toutes.

Congrès[modifier]

Selon les Statuts des Jeunes néo-démocrates du Québec le Congrès est l'instance suprême de l'organisation et rassemble tous et toutes les membres souhaitant y participer. Il a autorité finale sur toute décision concernant les JNDQ et se réunit ordinairement une fois par année. Il a pour mandat de recevoir les différents rapports des élu(e)s sortant(e)s ainsi que de les tenir responsables, élire l'Exécutif et le Conseil d'administration et passer des résolutions politiques ou statutaires.

Les Statuts prévoient que le Congrès ne peut se tenir dans la même région pour deux années consécutives, c'est pourquoi son emplacement alterne entre Montréal et les régions du Québec.

Le Congrès 2015 des JNDQ, le XIIe, se tiendra à Montréal.

Conseil[modifier]

Le Conseil d'administration des JNDQ est la principale instance décisionnelle et d'orientation entre les Congrès. Il a donc pour première responsabilité de voir à la bonne conduite des orientations politiques, stratégiques et organisationnelles mandatées par le Congrès et de tenir l'Exécutif responsable. Il est formé des représentant(e)s des trois commissions d'action positive (Femmes, Communautés culturelles, LGBTT), de neuf représentant(e)s des régions, d'un(e) représant(e) par Club-campus ainsi que des deux Co-président(e)s de l'Exécutif. Les Vice-président(e)s de l'Exécutif national y ont un statut d'intervenant(e), c'est-à-dire qu'ils peuvent prendre librement part aux discussions et travaux, mais n'ont pas le droit de vote. Le Conseil d'administration élit en son sein, à sa première réunion, un(e) président(e) et un(e) vice-président(e).

Chaque membre du Conseil d'administration est élu par son caucus lors du Congrès (par exemple, le ou la représentant(e) montérégienne est élu(e) les membres de la Montérégie). Les représentant(e)s des Club-campus sont quant à eux simplement délégué(e)s par ceux-ci.

Exécutif national[modifier]

L'Exécutif national des JNDQ est l'instance qui gère l'administration quotidienne et expédie les affaires courantes de l'organisation. Il a aussi comme responsabilité de mener à termes les différents mandats du Congrès et du Conseil et de représenter ceux-ci aux instances du parti.Chaque Exécutant(e) est élu(e) au scrutin préférentiel.

Bien que composé de six postes aux responsabilités distinctes, l'Exécutif national des JNDQ fonctionne traditionnellement selon les principes de collégialité et de solidarité. Il prend donc la majorité de ses décisions de manière unanime, le rôle des Co-président(e)s étant de faciliter un consensus.

Parité[modifier]

Selon les Statuts des JNDQ, l'Exécutif provincial est 'soumis à une parité des genre, si possible' (la locution conditionnelle «si possible» est connue sous le nom de Clause Fortier-Bonnelly, du nom de ses auteurs, Julien Fortier et Jérémy Boulanger-Bonnelly). C'est-à-dire qu'il doit y avoir un nombre égal de femmes et d'hommes siègeant sur l'Exécutif, mais qu'une disparité est préférée à une vacance.

En termes pratiques, cela signifie que des candidat(e)s peuvent être disqualifié(e)s si leur élection résultait en une disparité et que les candidat(e)s de l'autre sexe seulement seraient admis(e)s au scrutin. Si aucun(e) candidat(e) de l'autre sexe ne se présentait, alors l'élection est ouverte à tous et toutes, même si elle résulte en une disparité. Ces mesures concernent toute fois principalement les Vice-président(e)s, puisque les Statuts stipulent également qu'au moins une Co-présidence doit être détenue une femme.

Les JNDQ, comme d'ailleurs l'ensemble du NPD, définissent une 'femme' et un 'homme' comme des personnes s'auto-identifiant comme tel.

Exécutifs régionaux[modifier]

Les Exécutifs régionaux ont été mis en place au Xe Congrès. Ils ont pour mandat de coordoner plus efficacement l'action des JNDQ sur l'ensemble du territoire québécois et d'assurer un lien de proximité entre les membres, les associations de circonscription des régions et l'Exécutif national. Les Exécutifs régionaux sont des comités de l'Exécutif national et relèvent donc de celui-ci. Ils sont présidés par les représentant(e)s des régions au Conseil, qui s'adjoingent des collaborateurs et collaboratrices.

Agora[modifier]

L'Agora est l'instance consultative des JNDQ. Mise en place au IXe Congrès, elle offre un espace de discussion de fonds sur divers sujets d'intérêt et est ouverte tant aux membres qu'aux non-membres: elle est voulue comme la principale instance pour l'élaboration de politiques et d'initiatives militantes chez les JNDQ. Pouvant se tenir soit physiquement, soit en ligne, une Agora peut ou non produire une résolution à la fin d'une séance qu'elle pourra présenter en son nom au Congrès.

Le ou la Vice-président(e) aux Politiques et Statuts préside et est responsable de l'Agora.

Club-campus[modifier]

Formellement, les Club-Campus relèvent des Jeunes néo-démocrates du Canada (en) ; ils sont donc indépendants tant financièrement que statutairement des JNDQ. Toutefois, étant donné qu'une majorité de leurs membres sont également étudiant(e)s, les JNDQ reconnaissent l'existence des Club-campus québécois et les incluent dans leur structure de gouvernance.



Autres articles de l'univers Partis politiques du Canada : Parti pour l'indépendance du Québec

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Québec Québec : Les Grands Succès Barclay Vol. 20, Jean Perrault, Monsieur Zéro, École Pierre-Bédard, Nature (album), Cirque Akya, Les 2 minutes du peuple

Autres articles du thème Politique canadienne politique canadienne : Résultats de l'élection fédérale canadienne de 2011, Maja Vodanovic, François Limoges

Cet Article wiki "Jeunes néo-démocrates du Québec" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.



Compte Twitter EverybodyWiki Follow us on https://twitter.com/EverybodyWiki !