Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Nuvola France flag.svg La France championne du monde ! Bravo les bleus ! Simple Soccer Ball.svg

Jean-Pierre Bracco

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 114 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Jean-Pierre Bracco, né en , est un archéologue préhistorien français, professeur de préhistoire paléolithique à l'université d'Aix-Marseille.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Il prépare un doctorat en préhistoire à l'université de Provence et soutient en 1992 une thèse intitulée « Le paléolithique supérieur du Velay et de ses abords : recherches sur la dynamique des peuplements et l'occupation du sol dans un milieu volcanique de moyenne montagne »[1], puis il fait un post-doc à l'université de Gérone[2]. Il est maître de conférences à l'université de Provence en 1998, puis professeur depuis 2012. En 2009-2010, il est détaché à l'école française de Rome[3]. Sur place, il participe à l'établissement d'une collaboration scientifique franco-italienne sur le Paléolithique[3].

Il est directeur du laboratoire méditerranéen de préhistoire Europe-Afrique (LAMPEA) depuis 2012[4]. Il siège au Conseil national de la recherche archéologique[2]. Il est membre du conseil scientifique de l'Institut national de recherches archéologiques préventives[5].

Activités de recherche et éditoriales[modifier | modifier le wikicode]

Ses recherches portent sur la socio-économie des groupes humains du Paléolithique supérieur en Europe méridionale à travers l’analyse systémique des productions lithiques : gestion techno-économique de l’équipement technique, organisation de l’espace et de la mobilité aux différentes échelles des espaces exploités et parcourus, du site au territoire[6]. Les terrains d'applications principaux sont les situations archéologiques de la France méridionale[7] et de l’Italie, en particulier en contexte gravettien, épigravettien et magdalénien.

Au début des années 1990, il effectue des travaux de recherches sur la technologie et l'économie du débitage[8]. En 1992, pour déterminer le fait que la surface saillante de pièces lithiques obtenues par percussion n'aspectent pas de bulbe complémentaire, Bracco propose que le « sous-éclat complémentaire ne présente pas de bulbe de percussion saillant : ceci pourrait expliquer que certains éclats présentent “un bulbe négatif, en creux par rapport à la surface d'éclatement” »[9].

En 1998, il dirige la publication de l'ouvrage intitulé L'exploitation du quartz au Paléolithique, un recueil collectif au sein duquel, l'archéologue met en perspective l'intérêt des recherches réalisées dans le domaine des productions lithiques conçues à partir de matériaux autres que le silex[10],[9].

Ultérieurement, en 2001, aux côtés de Cyril Montoya, il dirige une « table ronde » à la Maison méditerranéenne des sciences de l'homme, qui a pour sujet central les cultures développées à la fin du Pléistocène et au début de l'Holocène. Les résultats de cette table ronde sont publiés en 2001 sous l'intitulé Les systèmes techniques lithiques pendant le Tardiglaciaire autour de la Méditerranée nord-occidentale[11].

En mars 2003, avec Marina de Araujo Igreja, il organise à Aix-en-Provence un second colloque autour de la thématique Burins, formes, fonctionnement, fonctions[12].

Il dirige la revue Préhistoires méditerranéennes en 2004[13].

En 2009 et 2010, lors de son détachement à l'École française de Rome, il effectue des travaux sur l'Épigravettien ancien[3].

Publications[modifier | modifier le wikicode]

  • avec Maryline Rillardon, « Réflexion sur le potentiel de conservation des os brûlés à partir du matériel de Saint-Antoine (Vitrolles, Hautes-Alpes) », dans Isabelle Théry, Lucie Chabal & Sandrine Costamagno (dir.), Taphonomie de la combustion des résidus organiques et des structures de combustion en contexte archéologique : Actes de la table ronde, 27-29 mai 2008, CEPAM, Toulouse, Traces (UMR5608), coll. « Palethnologie » (no 2), (lire en ligne [PDF]), p. 203-214
  • avec Cyril Montoya, D'un monde à l'autre : les systèmes lithiques pendant le tardiglaciaire autour de la Méditerranée nord-occidentale : actes de la table ronde internationale, Aix-en-Provence, 6-8 juin 2001, Paris, Société préhistorique française, coll. « Mémoire de la Société Préhistorique Française » (no 40), , 183 p. (ISBN 978-2-913745-27-8)
  • avec Araujo Igreja et Foni Le Brun-Ricalens (dir.), Burins préhistoriques : formes, fonctionnements, fonctions, Luxembourg, Musée national d'histoire et d'art, coll. « Archéologiques » (no 2), , 376 p. (ISBN 978-287985-924-8)
  • avec Nathalie Cazals, « Quelles relations de part et d’autre des Pyrénées durant le Magdalénien », dans Nathalie Cazals, Jesús Emilio González Urquijo et Xavier Terradas Batlle (dir.), Frontières naturelles et frontières culturelles dans les Pyrénées préhistoriques, Santander, PubliCan-Ediciones de la Universidad de Cantabria, , 354 p. (ISBN 978-84-8102-507-1, lire en ligne), p. 125-142
  • avec Pierre Bintz, « Premiers peuplements humains dans les Alpes occidentales : aires culturelles et occupations territoriales », dans Colette Jourdain-Annequin (dir.), Aires culturelles, aires linguistiques dans les Alpes occidentales : actes du colloque, Grenoble, Université Pierre Mendès France, coll. « Les Cahiers du CRHIPA » (no 8), , 340 p. (ISBN 978-2-913905-08-5, OCLC 495307840), p. 13-34
  • (en) « Archaeological sites », dans Nicole Petit-Maire et Vrielinck Bruno (dir.), The mediterranean basin : the last two climatic extremes (Explanatory notes and maps), Aix-en-Provence, Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme & Agende Nationale pour la Gestion des Déchets Radioactiffs, , 98 p., p. 83-98
  • « De quoi parlons-nous ? Réflexions sur l’appréhension des territoires en préhistoire paléolithique », dans Jacques Jaubert et Michel Barbaza (dir.), Territoires, déplacements, mobilité, échanges durant la Préhistoire : terres et hommes du Sud, Paris, Édition du Comité des travaux historiques et scientifiques, , 560 p. (ISBN 2-7355-0578-2, lire en ligne), p. 13-16
  • (coll.) « Des faciès et des hommes : réflexions sur les productions d'éclats au Paléolithique supérieur dans les Pyrénées françaises et espagnoles », dans Jacques Jaubert et Michel Barbaza (dir.), Territoires, déplacements, mobilité, échanges pendant la préhistoire : Terres et hommes du Sud, Paris, Édition du Comité des travaux historiques et scientifiques, , 560 p. (ISBN 2-7355-0578-2), p. 161-172

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Thèse de doctorat, Université d'Aix-Marseille 1, 1992 [1]
  2. 2,0 et 2,1 « Jean-Pierre Bracco », Conseil national de la recherche archéologique, (consulté le 15 mai 2018).
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 Juliette de La Genière, « Rapport sur la vie et les activités de l’École française de Rome en 2009-2010. », Comptes rendus des séances de l'Académie des inscriptions et belles-lettres, vol. 154e année, no 4,‎ , page 1506 (lire en ligne).
  4. « Jean-Pierre Bracco », sur Annuaire, membres permanents, Laboratoire méditerranéen de préhistoire Europe Afrique (UMR 7269) (consulté le 15 mai 2018).
  5. INRAP - Annuaire des membres du conseil scientifiques (2016-2018) [2].
  6. Bracco et Cazals 2007, Bracco et Araujo 2006 et Bracco et Cazals 2005, entre autres ...
  7. Extrait de Robert Chenorkian, L'Homme méditerranéen : Mélanges offerts à Gabriel Camps, Aix-en-Provence, Publications de l'Université de Provence, , 456 p. (ISBN 2-85399-352-3).
  8. André Morala, « Technologie lithique du Magdalénien ancien de l'abri Casserole (Les Eyzies de Tayac, Dordogne) [Résultats préliminaires : schémas de production des supports pour les niveaux 6, 5 et 4]. », Paléo, no 5,‎ , page 194 (DOI https://doi.org/10.3406/pal.1993.1111, lire en ligne).
  9. 9,0 et 9,1 Vincent Mourre, « Les industries en quartz au Paléolithique. Terminologie, méthodologie et technologie. », Paléo, no 8,‎ , p. 205-223 (DOI https://doi.org/10.3406/pal.1996.1160, lire en ligne).
  10. Véronique Dujardin, « J.-P. Bracco L'exploitation du quartz au Paléolithique. », Bulletin de la Société préhistorique française, t. 96, no 3,‎ , p. 432-433 (lire en ligne).
  11. Monique Olive, « "Les systèmes techniques lithiques pendant le Tardiglaciaire autour de la Méditerranée nord-occidentale", Aix-en-Provence, 6-8 juin 2001. », Bulletin de la Société préhistorique française, t. 99, no 2,‎ , p. 408-409 (lire en ligne).
  12. Liliane Meignen et Hugues Plisson, « Burins : formes, fonctionnements, fonctions, Aix-en-Provence, 3 au 5 mars 2003. », Bulletin de la Société préhistorique française, t. 100, no 3,‎ , page 605 (lire en ligne).
  13. Préhistoires méditerranéennes, 2004 [3]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

    Thème(s) :
  • Portail de la Préhistoire Portail de la Préhistoire
  • Portail de l’archéologie Portail de l’archéologie

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 154 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Archéologie : Prix Clio pour la recherche archéologique


Cet Article wiki "Jean-Pierre Bracco" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou sa sous page Jean-Pierre Bracco/edithistory.