Institut d'études transtextuelles et transculturelles

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Aller à :navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

L’Institut d'études transtextuelles et transculturelles (Institute of Transtextual and Transcultural Studies) ou l'IETT est une équipe de recherche française fondée en 2005 et basée à Lyon (Équipe d’accueil EA4186) évaluée et accréditée par le Haut Conseil de l'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur (Hcéres)[1],[2],[3],[4]. La majorité de ses membres est issue du personnel de l’Université Jean Moulin - Lyon 3. L’IETT est un de membres fondateurs des réseaux EastAsiaNet , E-NeW (Europe in a Networked World) et du réseau d’excellence GIS (Groupement d'intérêt scientifique) Asie.

Son ambition globale est "d’interroger les phénomènes modernes au-delà des divisions disciplinaires et linguistiques, et de dépasser les épistémologies ‘traditionnelles’." Pour ce faire l'équipe penche "sur les contradictions, différences et inégalités de la modernité" et leur "préoccupation principale est d’analyser en quoi le monde a été conçu à partir de relations colonialistes, de notions de genre, et d’idéologies technico-économiques, et d'élaborer des stratégies afin de mieux imaginer l’organisation de notre communauté mondiale"[5].

L'IETT publie la revue Transtext(e)s Transcultures 跨文本跨文化 : A Journal of Global Cultural Studies

Le Directeur de l'IETT est Gregory B. Lee, Professeur des études chinoises et transculturelles à l'Université Lyon 3.

Références[modifier]

  1. le Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (Hcéres, « Évaluation du HCERES sur l’unité : Institut d’Études Transtextuelles et Transculturelles IETT », scanR : le moteur de la recherche et de l'innovation,‎ , pp 1-6 (lire en ligne, consulté le 18 novembre 2017)
  2. « Observatoire des Sciences Humaines et Sociales | Observatoire des Sciences Humaines et Sociales », sur www.observatoire-shs.org (consulté le 24 novembre 2017)
  3. Collectif Sarka-SPIP, « Institut d’Etudes Transtextuelles et Transculturelles - Société française des études japonaises », sur www.sfej.asso.fr (consulté le 24 novembre 2017)
  4. « Institut d'études transtextuelles et transculturelles. Lyon - Organisation - Ressources de la Bibliothèque nationale de France », sur data.bnf.fr (consulté le 24 novembre 2017)
  5. « Institut d'Etudes Transtextuelles et Transculturelles », (consulté le 12 novembre 2017)

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Métropole de Lyon Lyon : Famille Arthaud de la Ferrière, Philippe Grand, Institut universitaire professionnalisé en informatique décisionnelle et statistique, Pierre Oliver (homme politique), Bizarre !, Jean-René Berlioz, Famille Artaud de la Ferrière

Autres articles du thème Éducation éducation : Centre d'excellence sur l'architecture, le management et l'économie des systèmes, Lycée de l'Albanais, DEA de Sciences Sociales ENS-EHESS, Raid CentraleSupélec, Ingésup, Fédération nationale des étudiants en sciences infirmières, Wikipédia


Cet Article wiki "Institut d'études transtextuelles et transculturelles" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Institut d'études transtextuelles et transculturelles.