Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Haute école specialisée bernoise, Haute École des sciences agronomiques, forestières et alimentaires

De EverybodyWiki Bios & Wiki


Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

La Haute École des sciences agronomiques, forestières et alimentaires (BFH-HAFL), à Zollikofen, est un département de la Haute École spécialisée bernoise BFH. Institution de référence dans les domaines agricole, forestier et alimentaire, elle propose trois filières bachelor uniques en leur genre sur le plan suisse – Agronomie, Sciences forestières et Technologie alimentaire (Food Science & Management) –, ainsi que deux filières de master (Sciences agronomiques et forestières; Food, Nutrition & Health).

Les cursus proposent des thèmes orientés vers l’avenir, passionnants et proches de la pratique. Les diplômé-e-s achèvent une formation complète et sont préparés à prendre des responsabilités pour la nature, l’homme et les ressources dans leur secteur respectif. Ils disposent également d’excellentes perspectives sur le marché du travail. En plus de son mandat de formation, la BFH-HAFL exerce des activités de recherche appliquée et fournit des services en Suisse et à l’étranger. Ses projets visent à mettre en œuvre les résultats scientifiques d’une manière utile et adaptée à la pratique.

Histoire[modifier]

En 1964, 19 cantons suisses fondent un concordat comme organe responsable du Technicum agricole suisse (les autres cantons et le Liechtenstein y adhéreront au fil des années). L'école est placée sous la direction de Fritz König et elle ouvre ses portes 1967. En 1976, la durée des études passe de 4 à 6 semestres et le TAS devient une école technique supérieure ETS. En 1982, un nouveau bâtiment est édifié, dont les locaux sont principalement utilisés par la « Centrale intercantonale des moyens d'enseignement ». Walter Küng succède à Fritz König, décédé dans l’exercice de ses fonctions, à la direction de l’école.

La spécialisation « Agriculture internationale » est créé en 1992. Le bâtiment scolaire et l’internat sont agrandis, une serre tropicale est construite. Dans le cadre d’une révision du concordat, l’école reçoit un nouveau nom : « École suisse d’ingénieurs en agriculture ESIA ». Le directeur, Walter Küng, part à la retraite en 1995 et Alfred Buess reprend le flambeau.

En 1998, la ESIA est reconnue comme HES. Sur le plan organisationnel, elle est rattachée à la Haute École spécialisée bernoise. Elle portera désormais le nom de « Haute École suisse d’agronomie », HESA. Son mandat, qui ne comprenait jusqu’alors que la formation de diplôme, est complété par des activités de recherche appliquée, de prestations de services et de formation continue. En 2003, une nouvelle filière est introduite : la « Foresterie ».

La filière « Technologie alimentaire en économie laitière » est entièrement réformée en 2007. Elle s’ouvre à un plus large public et prend le nom « Food Science & Management ». Une spécialisation « Sciences équines » complète l’offre d’études proposée au sein de la filière Agronomie. Du fait de la forte croissance de la HESA, le tiers du personnel de la HESA déménage dans des bureaux à la Schützenstrasse, à Zollikofen.

Le Conseil de concordat décide la dissolution du concordat pour la fin 2011 et l’intégration complète de la HESA à la Haute École spécialisée bernoise. Il donne son feu vert à d’importants travaux d’agrandissement qui devraient résoudre un problème de place toujours plus marqué. La nouvelle filière Master in Life Sciences voit le jour. Puis en 2010, le parlement bernois accepte d’intégrer la HESA à la Haute École spécialisée bernoise et approuve le crédit alloué aux travaux d’agrandissement. Le premier coup de pioche est donné.

Finalement, en 2012, en raison de son intégration au sein de la Haute École spécialisée bernoise, la Haute École suisse d'agronomie HESA change de nom et s’appelle dorénavant Haute École des sciences agronomiques, forestières et alimentaires. Le canton de Berne remplace le concordat entre tous les cantons et le Liechtenstein.

Début 2013, Alfred Buess prend sa retraite. Magdalena Schindler Stokar reprend la direction de la BFH-HAFL.

Filières[modifier]

  • Bachelor en Agronomie
  • Bachelor en Foresterie (Sciences forestières)
  • Bachelor en Technologie alimentaire (Food Science & Management)[1]
  • Master in Life Sciences – Sciences agronomiques et forestières
  • Master in Life Sciences – Food, Nutrition and Health

Bachelor en Agronomie[modifier]

La campagne et l’agriculture présentent un choix de domaines d’activités large entre l’écologie, la rentabilité et les questions sociales. À côté de l’agriculture et de son engagement dans la production d’aliments sains et avantageux, les zones rurales prennent toujours plus d’importance en tant qu’espaces récréatifs dans un milieu naturel. L’agriculture vit au centre d’un processus de transformation. La paysannerie doit répondre aux exigences en évolution de la société et trouver parallèlement des solutions valables pour les exploitations agricoles. Les bachelors en agronomie sont appelés à accompagner et à soutenir l’agriculture dans ce processus.

Orientations :

  • Économie agraire
  • Sciences végétales et écologie
  • Sciences animales
  • Agriculture internationale
  • Sciences équines

Bachelor en Foresterie[modifier]

Notre forêt constitue un des écosystèmes les plus fascinants, auquel l’homme a de tout temps posé des exigences les plus diverses et toujours changeantes. Alors qu’autrefois l’intérêt pour la forêt portait surtout sur son exploitation, elle est aujourd’hui de plus en plus un espace récréatif. La forêt est de plus un milieu où vivent plantes et animaux et qui sert en outre en montagne de protection contre les avalanches, les laves torrentielles, les chutes de pierres et les crues. Sans forêt, bien des régions alpines ne seraient pas habitables. Par le biais d’une exploitation des forêts respectueuse de la nature, les titulaires d’un bachelor en sciences forestières sont chargés de conserver de manière durable les fonctions protectrices, économiques et récréatives attendues à long terme par la société.

Orientations :

  • Forêt & Société
  • Forêt & Filière du bois
  • Forêts de montagne & Dangers naturels

Bachelor en Technologie alimentaire[modifier]

Les aliments sont des produits qui couvrent nos besoins les plus élémentaires tout en apportant plaisir et joie de vivre. Grâce à l’industrie alimentaire, la préparation des repas s’est simplifiée. Parallèlement, le choix des produits s’est fortement élargi. Les diplômé-e-s en technologie alimentaire jouent un rôle important : de l’acquisition des matières premières à la vente au consommateur, en passant par le développement et la production, ces spécialistes interviennent à tous les niveaux de la chaîne de mise en valeur alimentaire.

Orientations :

  • Technology (Technologie)
  • Food Business (Économie alimentaire)
  • Consumer Science & Marketing (Science de la consommation & Marketing)

Master of Science in Life Sciences[modifier]

Le master en sciences agronomiques et forestières permet d’actualiser et d’approfondir des connaissances scientifiques. On développe des facultés analytiques et méthodologiques ainsi que des compétences de direction.

Spécialisations :

  • Management of Value Chains in Agriculture and Forestry (gestion des filières économiques agricoles et forestières)
  • Sustainable Agricultural and Forestry Production Systems (systèmes de production agricole et forestière durables)
  • Agriculture and Forestry in Transition (agriculture et foresterie en transition)
  • International Management of Forest Industries (Gestion forestière internationale)

Dans les études Food, Nutrition and Health, des sujets à l’interface entre les sciences de la nutrition et de l’alimentation sont abordés. On développe un savoir-faire technique tout au long de la chaîne de valeur – de la clarification des besoins aux effets sur la santé, en passant par la fabrication, la commercialisation et la consommation de denrées alimentaires.

Lieu[modifier]

Zollikofen se situe à environ 8 km au nord-est de Berne. La HAFL est construite sur une parcelle de la commune de Zollikofen, à environ 1 km du centre du village.

liens externes[modifier]

références[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Agriculture et agronomie agriculture et agronomie : Impact des porcs alimentés à l'argile sur l’environnement, Syndicat professionnel des métiers et services de l'animal familier, Centre d'économie rurale, AFMA - Fédération des Musées d'Agriculture et du Patrimoine rural, Georges Guezennec, BTSA Développement, Animation des Territoires Ruraux, Terrallia

Autres articles du thème Université universités : Renéo Lukic, Faculté de médecine et de pharmacie d'Agadir, Université baptiste du Congo de Lubumbashi, Jean-Frédéric Morin, Université de technologie européenne

Autres articles du thème Espace Mittelland Espace Mittelland : Bedag Informatique, Jürg Schlup, Jean-Louis Loeb-Picard, Réseau métropolitain Rhin-Rhône, Delia Sclabas, Platit, Max Girardet

Cet Article wiki "Haute école specialisée bernoise, Haute École des sciences agronomiques, forestières et alimentaires" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.