Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Hamida Aman

De EverybodyWiki Bios & Wiki




Hamida Aman (née à Kaboul le 26 avril 1974) est une entrepreneuse des médias Afghano-suisse. Elle est la fondatrice et dirigeante de Awaz Media Group, un groupe de médias afghan qui regroupe Awaz Productions et Radio Jawanan, la principale station de radio pour les jeunes.

Biographie[modifier]

A la suite de l’invasion soviétique de l’Afghanistan, Aman quitte Kaboul pour suivre sa famille en exil, en Inde d’abord puis en Suisse. Après des études d'histoire et une brève carrière de journaliste, elle quitte la Suisse en janvier 2002 pour l'Afghanistan et travaille pour une ONG internationale soutenant le développement des médias libres et indépendants.

Awaz Media Group[modifier]

En mars 2004, elle créé Awaz (la voix, en langue dari) - une société de production audiovisuelle – avec l’ambition de "donner une voix aux femmes et aux jeunes". En dix ans, Awaz devient un des principaux groupes de médias afghans, qui produit aujourd’hui des programmes télévisés et des séries à succès pour le marché local et diffuse Jawanan FM, la radio leader sur le segment des 15-25 ans.

En 2010, Awaz produit la première série policière de l’histoire de la télévision Afghane. Separ (le bouclier en langue Dari) met en scène le quotidien d’un commissariat de police d’une ville de province. La série est diffusée sur RTA, la chaine publique de télévision. La série connaît un tel succès que six saisons de la série seront produites.

En 2012, Awaz produit Sada-e-Khamush ("le bruit du silence" en langue Dari), une sitcom pour la jeunesse autour du rap. Surfant sur le mouvement du Printemps Arabe, la série met en scène un groupe de jeunes étudiants afghans (filles et garçons) qui s’éveillent à la conscience politique à travers la formation d’un groupe de rap. Diffusée sur la chaine publique RTA, la série fait scandale en raison de l'apparition à l'écran d'actrices dévoilées. Awaz évite la censure en diffusant les scènes les plus transgressives sur Globox TV, la première webtélé Afghane, lancée quelques mois plus tôt à Kabul et Dubaï par Awaz.

En octobre 2013, Hamida Aman organise dans les Jardins de Babur à Kabul un grand concert pour la Paix. L’événement rassemble des milliers de jeunes (femmes et hommes) au son du rap, de la pop et du reggae autour d’artistes venus d’Afghanistan, du Pakistan, d’Inde et du Tadjikistan. Le concert est diffusé en direct à la télévision.

En mars 2015, Hamida organise un grand concert à Dubaï (EAU) - où vit une forte communauté afghane - pour célébrer la tolérance et le vivre-ensemble.

Ldn.istan[modifier]

En septembre 2016, Hamida lance Ldn.istan, une marque de streetwear qui s’inspire de l’Orient et des cultures urbaines.

Le nom Ldn.istan (prononcer Londonistan) fait référence à l’expression qu’employait le Grand-père d’Hamida Aman pour désigner la ville de Londres, qu'il imaginait fabuleusement riche et accueillant.

Références[modifier]

http://www.lepoint.fr/monde/le-24-heures-chrono-version-kaboul-veut-faire-aimer-la-police-aux-afghans-01-12-2010-1269266_24.php

https://www.letemps.ch/societe/tete-kaboulywood

https://www.lemonde.fr/culture/article/2013/04/19/la-serie-qui-bouscule-kaboul_3162243_3246.html

https://www.franceinter.fr/emissions/ailleurs/ailleurs-27-mars-2013

https://mashable.com/2013/11/12/rap-women-rights-afghanistan/?europe=true

https://www.grazia.fr/news-et-societe/societe/reportage-ces-4-expatriees-defient-le-chaos-quotidien-a-kaboul-856286

http://next.liberation.fr/culture/2017/05/16/londonistan-du-streetwear-a-l-orientale_1568904


[1]</ref>


Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Entreprises entreprises : Acksys Communications & Systems, IttenBrechbühl, Könige Communications, Nickel (maison d'édition), Echoline, Roccat, Elcoteq


Cet Article wiki "Hamida Aman" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Hamida Aman.