Grande Loge maçonnique féminine d'Italie

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Aller à :navigation, rechercher
Grande Loge maçonnique féminine d'Italie
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). |frameless |upright=1 |alt=Logo de l’association ]]
Cadre
Forme juridique Association civile
But Obédience maçonnique
Zone d’influence Italie
Fondation
Fondation 1990
Identité
Siège Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Structure Féminine
Présidente Monica Dotti
Affiliation européenne CLIMAF
Affiliation internationale CLIPSAS
Membres Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Site web Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

La Grande Loge maçonnique féminine d'Italie (en italien : Gran Loggia Femminile d'Italia) est une obédience maçonnique créée en 1990 sous les auspices de la Grande Loge féminine de France qui lui octroie une patente de création le 5 mai 1991.

Histoire[modifier]

Organisation et structure[modifier]

Elle pratique le Rite écossais ancien et accepté. Selon les estimations, elle compte 160 membres pour 15 loges[1] ou 400 membres pour 20 loges[2]. Elle est en relations amicales avec la Gran Logia di Piazza del Gesù (it)[3].

Sur le plan international cette obédience adhère au Centre de liaison et d'information des puissances maçonniques signataires de l'appel de Strasbourg et au Centre de liaison international de la maçonnerie féminine[4].

Notes et références[modifier]

  1. Ferruccio Pinotti, Fratelli d'Italia, Political Science, 2013
  2. Yves Hivert-Messeca, L'Europe sous L'acacia : le XXIe siècle, t. 4, Paris, Dervy, , 238 p. (ISBN 979-10-242-0277-8), p. 143
  3. Ferruccio Pinotti, Fratelli d'Italia, Political Science, 2013 [1]
  4. Alain Bauer, Les relations internationales de la franc-maçonnerie française, Paris, Armand Colin, , 154 p. (ISBN 978-2-200-24845-1), p. 103

Lien externe[modifier]

(it) Site officiel

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Franc-maçonnerie franc-maçonnerie ET Italie Italie : Domenico Bellantoni

Autres articles du thème Franc-maçonnerie franc-maçonnerie : Grande Loge unie de Russie, Loge nationale mixte française, Jean-Louis de Biasi, Dominique Setzepfandt, Domenico Bellantoni, Les Fils de la Lumière

Autres articles du thème Italie Italie : Massimo Rotundo, Ion (rappeur), Whitetree, Blusound, Maison Giudicelli, Liste des épisodes de Regal Academy : L'Académie royale, Chiara Cecotti

Autres articles du thème Associations associations : Éficéa, Les Bricos du Cœur, Cercle K2, Institut de formation et de recherche pour les artisanats des métaux, La Manne, Droit au respect et à la dignité, Droits des non-fumeurs

Autres articles du thème Femmes femmes : La Terreur féministe. Petit éloge du féminisme extrémiste, Les Parleuses, Liste de femmes maires de Guinée, Place des femmes dans les législatures provinciales et territoriales du Canada, Doris Veillette, Laura Estelle Loko Yêyinou, Matrimoine (droit)


Cet Article wiki "Grande Loge maçonnique féminine d'Italie" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Grande Loge maçonnique féminine d'Italie.