Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Grésillons

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche



Les grésillons aussi appelés poucettes[1] ou grillons[2] sont un outil de torture utilisé par l'Inquisition La méthode des grésillons est une des techniques employées dans le cadre de la question judiciaire. Elle consiste à insérer le doigt du patient dans un dispositif constitué de plusieurs lames de métal, qui sont ensuite rapprochées l'une de l'autre par le jeu d'un mécanisme (des cordages noués, par exemple), ce qui broie le doigt du patient, lui provoquant de vives douleurs dont il est attendu qu'elles le conduisent à l'aveu. A Metz, pour la question ordinaire, on utilisait les grésillons pour les mains comme pour les pieds[3].

« Les doigts serrés estroitement et en extrémité ou dans le chien d'une harquebuse ou pistolet, ou liez de petites cordelettes ou fiscelles entre divers petits bastons qu'ils nomment grésillons[4] ... »

Dans son Dictionnaire étymologique de la langue françoise, Gilles Ménage en donne la définition suivante:

« On appelle grezillons ce petit instrument de fer dont on ferre les pouces d'un criminel à qui l'on donne la question[5]... »

Cette méthode a notamment été employée en Lorraine ducale aux XVIe et XVIIe siècles[6] mais aussi en Bourgogne[7].

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  • Charles Sadoul, Essai historique sur les institutions judiciaires des duchés de Lorraine et de Bar avant les réformes de Léopold Ier, Éd. A. Crépin-Leblond, Nancy,) Date, 1898
  • Claude Bourgeois, Practicque civile et criminelle pour les justices inférieures du duché de Lorraine, conformément a celle des sieges ordinaires de Nancy, Nancy, 1614.
  • Recueil contenant l'Histoire des Choses plus mémorables advenues sous La Ligue, depuis les executions faites à Blois au mois de Décembre 1588.es personnes du Duc et du Cardinal de Guise, jusques à la mort du Roy Henri troisième, au mois d'Août 1589, vol. 3, p. 713, 1593. [2]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Frédéric Delacroix, Les procès de sorcellerie au XVIIe siècle, p.273, Éd. G. Havard fils, Paris, 1896
  2. V. Lespy, P. Raymond, Un baron béarnais au quinzième siècle ,Gaston de Foix, seigneur de Coarraze , p. 8, Éd. L. Ribaut , Pau, 1878
  3. L'ancienne France, La justice et les tribunaux, p. 177, Éd. Firmin-Didot, Paris, 1888
  4. Adhémar Esmein, Histoire de la procédure criminelle en France et spécialement de la procédure inquisitoire, depuis le XIIe siècle jusqu'à nos jours, p. 149-150, , Éd.L. Larose et Forcel, Paris, 1882
  5. Gilles Ménage [1]
  6. E. Rey, La sorcellerie en Lorraine et particulièrement dans les Vosges, bulletin de la Société philomatique vosgienne, p. 21-66, éd. Humbert, Saint-Dié, 1935
  7. Clément Janin, Marcel Hilaire, Le Morimont de Dijon : bourreaux et suppliciés, p. 11, 25, 63, Éd. Darantière, Dijon, 1889


Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Droit droit : Jean-Paul Lanfranchi, Transports Schiocchet Excursions, Armand de Dufau de Maluquer, Legalstart.fr, Frédéric Bérard (docteur en droit), Max Gordon Oidtmann, Codification française concernant les matières nucléaires


Cet Article wiki "Grésillons" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Grésillons.


Compte Twitter EverybodyWiki Suivez-nous sur https://twitter.com/EverybodyWiki !