Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Gil Avérous

De EverybodyWiki Bios & Wiki


Gil Avérous, né le à Issoudun (Indre), est le maire Républicain de Châteauroux[1] et le Président de Châteauroux Métropole[2] depuis avril 2014.

Biographie[modifier]

Issu d'une famille de sept enfants, cinq garçons et deux filles, Gil Avérous a effectué sa scolarité au lycée privé Saint-Cyr à Issoudun.

C'est en 1991, alors âgé de 18 ans, que Gil Avérous adhère au RPR puis au Parti Radical et enfin à l'UMP dès 2002[3].

Maire-adjoint des Bordes puis de Fontguenand, il est élu maire de la ville en 2008. La même année il est nommé par Jean-François Mayet, Sénateur-maire de Châteauroux, pour diriger son cabinet. Gil Avérous prendra sa relève lors des élections municipales de mars 2014 et sera élu, au terme d'une quadrangulaire, maire de Châteauroux avec 48,97 % des voix[4]. En janvier 2015 il est nommé Conseiller national des Républicains puis membre du Bureau constitutif du Comité des Maires, par Nicolas Sarkozy, un mois plus tard[5].

Parcours politique[modifier]

  • Depuis le 30 mars 2014 : maire de Châteauroux[1]
  • Depuis le 18 avril 2014 : président de la Communauté d'Agglomération Châteauroux Métropole
  • 2008 - 2014 : maire de Fontguenand (36)[6]
  • 2001 - 2008 : maire-adjoint de Fontguenand (36)
  • 1995 - 2001 : maire-adjoint des Bordes (36)

Prises de position[modifier]

Le 17 juillet 2014, Gil Avérous annonce son soutien à Nicolas Sarkozy[7][8][9] à l'élection du président de l'UMP en novembre 2014.

Gil Avérous soutient un retour au Service national obligatoire.

Il propose et met en place une mutualisation des moyens, notamment dans la collecte des déchets[7] : « Les équipements coutent chers et il faut faire des économies. Pourquoi ne pas accueillir les déchets du Cher dans notre usine de traitement ? »

Concernant la réforme territoriale proposée par le gouvernement de Manuel Valls en 2014, Gil Avérous oppose aux super-régions une communauté de départements où siègeraient des délégués désignés par ces mêmes conseillers départementaux[10].

Gil Avérous s'oppose au barreau LGV Poitiers-Limoges[11] et soutient la rénovation de la ligne POLT (Paris-Orléans-Limoges-Toulouse).

Parcours professionnel[modifier]

  • 2008 - 2013 : Directeur de cabinet du Maire de Châteauroux et du Président de la Communauté d'agglomération castelroussine[12] et Châteauroux Métropole
  • 2006 : Auditeur de l'Institut des hautes études de défense nationale[13].
  • 2001 - 2008 : Directeur général des services de Saint-Maur
  • 1998 - 2001 : Directeur général des services de la Communauté de communes du pays Valençay
  • 1998 - 2001 : Chargé de mission au Syndicat intercommunal d'aménagement et de développement économique Champagne Berrichonne et au Sictom d'Issoudun[3]

Formation[modifier]

  • 1994 : Maîtrise de management des collectivités territoriales - Institut universitaire professionnalisé d'Orléans[3]
  • 1992 : DEUG de Droit - Centre d'études supérieures de Châteauroux

Notes et références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Les élus de Châteauroux http://www.ville-chateauroux.fr/fr/services-en-ligne/conseil-municipal/index.html
  2. Gil Avérous, Président http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre/Communes/Ch%C3%A2teauroux/n/Contenus/Articles/2014/04/18/Gil-Averous-president-1876627
  3. 3,0 3,1 et 3,2 Gil Avérous, cet célèbre inconnu http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Politique/n/Contenus/Articles/2013/04/14/Le-candidat-Gil-Averous-ce-celebre-inconnu-1411040
  4. Châteauroux reste à droite avec la victoire de Gil Avérous http://www.francebleu.fr/municipales-2014/second-tour/chateauroux-reste-droite-avec-la-victoire-de-gil-averous-1406821
  5. Gil Avérous au bureau constitutif du Comité des Maires de l'UMP
  6. Bulletin municipal de Fontguenand http://www.fontguenand.fr/IMG/pdf/journalcne31decembre2011-1.pdf
  7. 7,0 et 7,1 Gil Avérous, Soldat de Sarkozy http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre/Communes/Ch%C3%A2teauroux/n/Contenus/Articles/2014/09/15/Averous-soldat-de-Sarkozy-2045970
  8. Gil Avérous soutiendra Nicolas Sarkozy http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre/Actualite/Politique/n/Contenus/Articles/2014/07/17/74-1987329
  9. "Nicolas Sarkozy pourrait s'appuyer sur Gil Avérous http://www.lefigaro.fr/politique/2014/09/10/01002-20140910ARTFIG00047-nicolas-sarkozy-mise-sur-la-jeune-garde-de-l-ump-pour-son-retour.php
  10. Le Petit Berrichon no 10 - 3 septembre 2014
  11. « LGV : Gil Avérous en appelle à l'Europe » www.lanouvellerepublique.fr/Indre/Actualite
  12. La garde rapprochée de Jean-François Mayet http://www.lexpress.fr/region/une-garde-rapprochee-eclectique_766393.html
  13. Arrêté du 28 février 2006 portant désignation des anciens auditeurs de l'IHEDN.

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Politique française politique française : Christian Guyonvarc'h, La Riposte (organisation), Bernard Zeller, Politique : mode d'emploi, Direction de l'administration générale et de l'équipement, Caroline de Camaret, Élections législatives partielles au cours de la XVe législature de la Cinquième République française

Cet Article wiki "Gil Avérous" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.