Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Georgi Sotirov

De EverybodyWiki Bios & Wiki



Georgi Sotirov est un historien bulgare.

Biographie[modifier]

Pendant le temps du socialisme « mûr »[Quoi ?], il immigre au Canada où il finit et publie en anglais la plupart de ses œuvres et recherches sur l'histoire antique de la Bulgarie.

En 1986, au Canada, il fait publier la recherche La langue de Constantin Le Grand avec la monographie Elementa Nova Pro Historia Macedono-Bulgarica[1].

L'étude est destinée à révéler des informations sur la langue, les coutumes, le système patronymique et d'autres couches culturelles, liés aux Macédoniens antiques qui ont créé un État vaste aux Ve – IVe siècle av. J.-C. et qui ont fait prendre leur essor à toutes les civilisations entre Rome, l'Égypte et l'Inde.

Le livre présente un recueil de différents articles de G. Sotirov comprenant « La langue de Constantin Le Grand », « Orbini et Ulysse à l'Ogigi-Préslav », « Littérature précyrillique dans les territoires slaves » et « Les noms des dieux païens ».

Autre apport à l'histoire antique bulgare, par son livre Le meurtre de l'identité de Justinian. L'auteur examine en profondeur les attaques contre l'évêque croate Ivan T. Marnavic[2] qui rédige un résumé de l'hagiographie du saint tzar Oupravda-Justinian, écrit par son mentor prêtre Bogomil.

Partant des sources premières et par le biais des moyens subsidiaires de l'onomastie, G. Sotirov réussit non seulement à « innocenter » l'évêque Marnavic mais aussi à démontrer des fautes essentielles tant factuelles que méthodologiques dans l'historiographie prédominante.

Georgi Sotirov est également chercheur sur la littérature pré-antique des Balkans. Dans son livre A qui appartient le linéaire B , il examine les corrélations des nos premiers ancêtres (les traces-pélasguites) (appelés parfois « frigui ») et les premiers émigrés hellénistiques pendant le temps d'Homère.

Références[modifier]

  1. G. Sotiroff, Regina, Lynn Publishing Co., Saskatchewan, Canada, 1986
  2. http://www.enciklopedija.hr/Natuknica.aspx?ID=42247

Liens externes[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Bulgarie Bulgarie ET Historiographie historiographie  : Les Bulgares en Macédoine

Autres articles du thème Bulgarie Bulgarie : Dobromir Karamarinov, Maria Naydenova, Les Bulgares en Macédoine, Metalwings, École supérieure de la Francophonie pour l'administration et le management, Denitsa Ikonomova, Volt Bulgarie

Autres articles du thème Historiographie historiographie  : Sandrine Szwarc, Corinne Beck, Jacqueline et Claude Briot, Michel Germain (historien), Tony Kunter, Alfred Bougeault, Nouvelle Histoire de France (École Émancipée)

Cet Article wiki "Georgi Sotirov" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.