Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


François Goze

De EverybodyWiki Bios & Wiki

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

François Auguste Gozé (1810-1893) est un général de division français, Grand officier de la Légion d’honneur[1].

Biographie[modifier]

François Auguste Goze naît à Metz, en Moselle, le 1er avril 1810. Issu d’une famille de fournisseurs aux armées, le jeune François Goze entre à l'École de Saint-Cyr en 1828[1]. Il en sort officier en 1830 et participe au Siège de la citadelle d'Anvers deux ans plus tard. Nommé chef de bataillon en 1848, François Goze est blessé lors du siège de Rome en 1849. Il est alors fait Chevalier de la Légion d'honneur.

Promu Lieutenant-colonel le 30 décembre 1852, Goze est envoyé avec le corps expéditionnaire en Crimée[2]. Cité à l'ordre de l'armée en novembre 1854 pour avoir sauvé à la Bataille d'Inkerman le drapeau du régiment, avant d’en prendre le commandement. Il reçoit alors la Croix d'officier de la légion d’honneur. Promu au grade de colonel, il est de nouveau blessé le 7 juin 1855 au Mamelon Vert, près de Malakoff. Après la prise de Sébastopol, François Goze est promu général de brigade.

Pendant la Campagne d'Italie (1859), il commande la première brigade de la 3e division du 1er corps d'armée, participant à la bataille de Melegnano, où il est de nouveau blessé. Après la bataille de Solférino du 24 juin 1859, François Goze est fait Commandeur de la Légion d'honneur.

Promu général de division en 1867, François Goze commande une unité au cours de la Bataille de Sedan pendant la Guerre franco-prussienne. Après la perte de l’Alsace-Lorraine, il fait valoir ses droits à la retraite. En 1880, François Goze sera élevé à la dignité de Grand officier de la Légion d’honneur, avant de décéder le 27 février 1893, à Lay-Saint-Christophe, en Meurthe-et-Moselle.

Notes et références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Historique de la 11e promotion (1828-30) sur « saint-cyr.org »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?)
  2. A. Fouquier :Annuaire historique universel, ou Histoire politique pour 1855, Paris, 1856 (p. 244)

Sources[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Histoire militaire histoire militaire : European Security Advocacy Group, Coalition saoudienne, Auguste Wiltz, Jean Marie Joseph Dugas de la Boissonny, Simon Richard, Combats en pays bamiléké, Cimetière militaire de Navenne

Autres articles du thème Metz Metz : Metiz'Art, Bertrand Sinapi, Gerhard Fischer, La Semaine (hebdomadaire lorrain), Groupe BLE Lorraine, Néophyte (groupe), Friedrich Mühlmann


Cet Article wiki "François Goze" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:François Goze.