Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Elisabeth Bahlmann

De EverybodyWiki Bios & Wiki

Elisabeth Bahlmann (né en 1897 à Sigmaringen, morte le 14 septembre 1978 en Bretagne)[1],[2] est la mère du grand couturier Karl Lagerfeld.

Biographie[modifier]

Elisabeth Bahlmann est la fille d'Emilie Drecker et Karl Bahlmann (de), homme politique catholique westphalien d'origine prussienne[3]. Elisabeth Bahlmann s'est mariée à Otto Lagerfeld (1897-1978) en 1930. Elle a 3 enfants, Thea Lagerfeld, Martha Lagerfeld et Karl Lagerfeld, directeur artistique de Chanel, Fendi et Chloé[4]. Elle aura un impact considérable dans la vie de ce dernier qui la citera régulièrement tout au long de sa vie.

Femme élégante à la personnalité colérique, Elisabeth jouait du violon, aimait les grands auteurs et la haute-couture[5]. Elle était vendeuse de lingerie à Hambourg avant son mariage et rejoindra Paris avec son fils en 1952[4],[6].

En janvier 2015, Karl Lagerfeld avouait au NY Times avoir une sœur cachée, Christianne Lagerfeld, vivant aux États-Unis[7].

À propos de sa mère, le couturier dira « A la fin de sa vie, elle ne portait que du Sonia Rykiel, elle trouve que tout ce que je faisais était moche[8]. […] Elle me disait toujours que j’avais de trop grosses narines et qu’on devrait téléphoner à un tapissier pour qu’il y installe des rideaux. […] Quand j’étais enfant, elle disait que je ressemblais à une vieille commode d’acajou et qu’elle voulait me teindre les cheveux parce qu’elle trouvait cette couleur absolument abominable. […] Elle me disait toujours : tu me ressembles mais en beaucoup moins bien. Ça, j’ai entendu ça toute ma vie. »[9]

Elle s'éteint à l'age de 81 ans au château de Penhoët, à Grand-Champ, en Bretagne, propriété de son fils Karl[10],[11],[8].

Notes et références[modifier]

  1. (de) Franklin Kopitzsch et Dirk Brietzke, Hamburgische Biografie-Personenlexikon, Wallstein Verlag, , 478 p. (ISBN 978-3-7672-1366-1, lire en ligne)
  2. « Généalogie de Elisabeth BAHLMANN », sur Geneanet (consulté le 7 juillet 2019)
  3. (de) Gisela Reiners, « Der große Karl wird doch schon 80 », sur welt.de, .
  4. 4,0 et 4,1 "Karl Lagerfeld", lexpress.fr, 2019.
  5. Prisma Média, « Karl Lagerfeld décédé : une relation très spéciale avec sa mère Elisabeth - Gala », sur Gala.fr (consulté le 7 juillet 2019)
  6. FashionNetwork com,Godfrey Deeny, « Karl Lagerfeld, le dernier empereur de la mode », sur FashionNetwork.com (consulté le 7 juillet 2019)
  7. « Mort de Karl Lagerfeld : qui est sa sœur, Christiane, qu'il n'avait pas vue depuis plus de 40 ans ? », sur Femme Actuelle (consulté le 7 juillet 2019)
  8. 8,0 et 8,1 « KARL LAGERFELD, CHÂTELAIN MORBIHANNAIS DE PENHOËT », bretagne-actuelle.com, 4 mars 2019.
  9. « Karl Lagerfeld et sa mère Elisabeth Bahlmann : « Elle trouvait que tout ce que je faisais était moche » - Elle », sur elle.fr, (consulté le 7 juillet 2019)
  10. "Karl Lagerfeld, Pierre Bergé", extraits d'Un jour, un destin.
  11. « Karl Lagerfeld avait été propriétaire d’un château en Bretagne », actu.fr (La Gazette), 20 février 2019.

Lien externe[modifier]

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Allemagne Allemagne : Chal-Tec, Dunkelweizen, Haarige Zeiten, Karl Runau, Alexander Magnus Bautzmann, Allemagne-Suisse en rugby à XV, Pissoff

Autres articles du thème Économie économie : Bernard Berteloot, Entreprises chinoises, Caisse autonome de retraite des chirurgiens-dentistes et des sages-femmes, NZX All, Identifiant créancier SEPA, eBitcoin, Jean Iozia Marietti


Cet Article wiki "Elisabeth Bahlmann" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Elisabeth Bahlmann.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.