Wiki-valley-lg-cyan 200px.png Créez votre propre base de connaissance privée ou publique et gérez les connaissances de votre projet ou entreprise de manière collaborative. (Annonce)


Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Datawords

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Datawords
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).|280px|alt=logo de Datawords|e-Multicultural Technologies]]
e-Multicultural Technologies
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).|280px|alt=illustration de Datawords|Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).]]
Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Création Juin 2000
Disparition Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Fondateurs Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Forme juridique Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Action Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Slogan e-Multicultural Technologies
Siège social Levallois-Perret, France
Drapeau de France France
Direction Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Président Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Directeurs Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Actionnaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Activité Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Produits Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Société mère Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Filiales Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Partenaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Effectif 700 salariés
BCE Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
CVR Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
SIREN Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Entreprise hongroise Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Organisation norvégienne Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Companies House Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
OKPO Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
TVA européenne Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Site web www.datawords.com

Budget Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Capitalisation Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Chiffre d'affaires 60 millions d’euros (à fin 2017)
Résultat net Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Datawords est une entreprise qui propose aux grandes marques internationales des services de localisation, de mise à jour et de déploiement de contenus digitaux dans plusieurs langues et dans le monde entier en alliant expertise technologique et compréhension des cultures locales. Datawords développe des technologies e-multiculturelles afin d'optimiser le déploiement des campagnes digitales à l'international et d'en assurer le bon déroulement[1].

Concept[modifier]

Datawords est une entreprise française de services liés à la localisation, la mise à jour et le déploiement de contenus digitaux dans le monde entier, alliant expertise technologique et compréhension des cultures locales. D'où le concept de "Technologies e-multiculturelles" inventé par Datawords[2].

Cette discipline a pour but d’aider les entreprises à ajuster leur communication digitale pour la rendre pertinente à un niveau local, tout en respectant l’identité de la marque. Et ce en prenant en compte des critères techniques, linguistiques et graphiques[3].


Comme l’a montré Frédéric Martel , il n’y a pas un internet mais des internets. Le Web n'est pas le même partout dans le monde : il existe autant d’usages qu’il y a de territoires, les frontières et les particularismes locaux perdurent encore à l’ère digitale[pertinence contestée][4].

Les technologies e-multiculturelles de Datawords permettent en effet d’identifier les besoins techniques spécifiques à chaque culture dans le monde[5] , comme les solutions d’hébergement, plateformes, moteurs de recherches[6][réf. insuffisante] et réseaux sociaux les plus utilisés (par exemple Facebook aux États-Unis, WeChat en Chine ou encore Vkontakte en Russie)[7], les contraintes liées à chaque pays (qui peuvent être aussi légales voire fiscale : tunnel d’achat, moyens de paiement, etc.) ou à chaque langue (lecture inversée en arabe ou en hébreu, polices occidentales inexistantes en russe ou en coréen, renvois à la ligne différents d’une langue à l’autre)[8].

Au-delà de l’aspect technique[9], l’enjeu culturel est essentiel : les calendriers et les événements majeurs ne sont pas les mêmes d’un pays à l’autre (Fête des célibataires en Chine, Journée de la femme en Russie, etc.)[10]. Les contenus sont très différents d’une culture à l’autre : en Asie par exemple les sites web ont souvent moins d’images mais plus de textes et de liens que les sites occidentaux. À l’inverse, sur leurs smartphones, utilisateurs chinois, japonais ou coréens ont un recours beaucoup plus intense à l’image, notamment via les icônes de marques et emojis. L’importance de l’e-Multiculturalisme est renforcée par la montée en puissance de l’e-commerce et le rôle croissant des smartphones et des réseaux sociaux dans ce cadre. Où qu’ils soient les consommateurs veulent pouvoir échanger avec les marques dans leur langue et selon leurs propres codes culturels[11].

Historique[modifier]

Datawords a été créée en 2000, autour d’Alexandre Crazover – alors encore étudiant à l’ESCP – et de plusieurs associés fondateurs. « À l’époque, en 1999, stagiaire chez L’Oréal, j’ai eu l’occasion d’assister à des échanges publicitaires entre le siège et les filiales. J’ai constaté la difficulté qu’un groupe pouvait rencontrer pour décliner une campagne à l’échelle mondiale de manière cohérente, c’est-à-dire bien comprise par chaque type de population concernée. Étant à titre personnel passionné par les différences culturelles, et désireux de me lancer dans l’entrepreneuriat, j’ai décidé de fonder Datawords avec plusieurs associés pour adapter le marketing digital aux cultures locales et en accélérer le déploiement. »[10]

Après deux années difficiles, la société, spécialisée dans un premier temps sur les langues asiatiques, décolle en convainquant les grands groupes et leurs filiales en Asie[12]. L’activité du groupe est notamment tirée par les grands événements qui attirent l’attention des marques vers l’Asie : Coupe du monde de football au Japon et en Corée du Sud, Jeux olympiques de Pékin et de l'Exposition universelle de Shanghai…

La société a ensuite continué à se développer organiquement en élargissant son offre, en couvrant de nouveaux secteurs[13], de nouvelles langues, en ouvrant de nouvelles implantations[14] et en développant des outils propriétaires[15]. Datawords s'est ainsi implantée sur le continent américain en ouvrant un premier bureau à New-York pour sensibiliser les sociétés américaines aux technologies e-multiculturelles[16]. La société a également poursuivi son développement en Europe avec l'ouverture de nouveaux bureaux en Espagne et en Italie.

En parallèle Datawords a réalisé plusieurs opérations de croissance externe depuis 2014, d'abord en intégrant la société de production audiovisuelle Digiprod, afin de développer une offre complète en matière de production et de gestion vidéo à l’international[17]. En 2018, Datawords a effectué deux nouvelles acquisitions à l'international. Premièrement celle de l'agence européenne Vanksen, destinée à renforcer les compétences du groupe en Social Media, Social Data, conseil stratégique et activation digitale[18]. Suivie en juillet de l'acquisition de l’agence belge de contenu vidéo 87seconds[19]. Ces rapprochements offrent de nouvelles perspectives communes en matière de création de contenus et de campagnes digitales à l'international. Datawords continue à étudier de nouvelles cibles d‘acquisition pour compléter son offre et renforcer ou étendre sa présence en Amérique du Nord, en Europe et en Chine.[20]

Implantations[modifier]

Pays Siège Date d'implantation
France Levallois-Perret 2000
Hong-Kong Hong-Kong 2009
Italie Milan 2015
Allemagne Düsseldorf 2011
Royaume-Uni Londres 2011
Corée du sud Séoul 2011
Japon Tokyo 2013
États-Unis New-York 2014
Espagne Barcelone 2017

Notes et références[modifier]

  1. https://datawords.fr/
  2. Alexandre De Sainte Marie, Luxe et marque: Identité, stratégie, perspectives, Dunod, (lire en ligne), https://books.google.fr/books?id=VJXHCQAAQBAJ&printsec=frontcover&hl=fr#v=snippet&q=multiculturalisme&f=false
  3. « Datawords aide les marques à déployer leurs stratégies digitales internationales »
  4. « Enquête sur les internets », sur franceinter.fr,
  5. « Datawords, le marketing digital en mode multiculturel », sur e-marketing.fr,
  6. « Internet multi-facettes », sur lesechos.fr, (consulté le 1er septembre 2016)
  7. « L'e-culturalisme : le défi des marques », sur influencia.net,
  8. « Alexandre Crazover : « Une marque premium doit maîtriser les réseaux sociaux locaux » », (consulté le 1er septembre 2016)
  9. « Le mentorat, façon DSI, entre Swiss Life et Datawords », sur business.lesechos.fr,
  10. 10,0 et 10,1 « Alexandre Crazover : « Une marque premium doit maîtriser les réseaux sociaux locaux » »,
  11. « Le vrai-faux de la mondialisation du Web »,
  12. Frédéric Therin, « Success story : la boîte française qui parle au monde entier »,
  13. « Les références Datawords », sur datawords.com,
  14. « Les bureaux Datawords »,
  15. « Alexandre Crazover (Datawords) : « Il nous semble indispensable de penser dès le départ à l’international » »,
  16. « Datawords, le traducteur français qui s'exporte », sur www.levalloiseconews.fr
  17. News, « Datawords et Digiprod main dans la main », sur www.cbnews.fr,
  18. https://www.frenchweb.fr/datawords-soffre-vanksen-pour-renforcer-son-offre-digitale/313110
  19. http://www.e-marketing.fr/Thematique/agences-1089/Breves/Datawords-acquiert-87seconds-pour-completer-son-offre-video-332741.htm
  20. https://datawords.fr/p/datawords-acquiert-87seconds-pour-completer-son-offre-video

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Entreprises entreprises ET Internet internet : Amiando, AppGratis, Geekmemore, eboutic.ch, FretBay, Reech, PhoneAndPhone.com

Autres articles du thème Entreprises entreprises : Michel Bernardaud, Pierre-Bex, Metalpar, Shenyang Power, LeMatelas, Husqvarna Viking, Tara Sports & Entertainment

Autres articles du thème Internet internet : Listen to Wikipedia, NeuCoin, Jacques-François Marchandise, Emakina.FR, Askbot, Sophie Riche, Asqatasun

Cet Article wiki "Datawords" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.



Compte Twitter EverybodyWiki Follow us on https://twitter.com/EverybodyWiki !