Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


DarkMatter

De EverybodyWiki Bios & Wiki


Demander une suppression de contenu Demander une suppression de contenu


DarkMatter Group
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).|280px|alt=logo de DarkMatter]]
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).|280px|alt=illustration de DarkMatter|Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).]]
Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Création 2014
Disparition Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Fondateurs Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Forme juridique Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Action Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Slogan Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Siège social Abou Dhabi, Émirats arabes unis
Direction Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Président Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Directeurs Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Actionnaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Activité Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Produits Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Société mère Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Filiales Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Partenaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Effectif Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
BCE Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
CVR Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
SIREN Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Entreprise hongroise Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Organisation norvégienne Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Companies House Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
OKPO Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
TVA européenne Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Site web https://www.darkmatter.ae/
Budget Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Capitalisation Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Chiffre d'affaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Résultat net Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

DarkMatter Group, fondé aux Émirats Arabes Unis (ÉAU) en 2014[1],[2] ou 2015[3], est une société de cybersécurité[4],[5]. La société se décrit comme une société purement défensive, mais plusieurs lanceurs d'alerte ont allégué qu'elle était impliquée dans une cybersécurité offensive, inclus pour le compte du gouvernement émirati[4],[1].

Histoire de l'entreprise[modifier]

DarkMatter a été fondé en 2014[1],[2] ou 2015[3] par Faisal al-Bannai, le fondateur du fournisseur de téléphones mobiles Axiom Telecom et le fils d'un général de division de la police de Dubaï[3],[1],[5]. Vers 2014, Zeline 1, filiale à 100% de Dark Matter, est devenue active en Finlande[2].

Enquête du FBI[modifier]

DarkMatter fait l'objet d'une enquête du FBI pour des crimes tels que les services d'espionnage numérique, l'implication dans le meurtre de Jamal Khashoggi et l'incarcération de dissidents étrangers.[6] Le enquête du FBI porte également sur des employés américains actuels et anciens de DarkMatter pour d'éventuels cybercrimes.[7] Il n'est pas clair si les responsables américains ont confronté leurs homologues du gouvernement émirati à propos de l'application ToTok, un outil prétendument utilisé pour la surveillance de masse[8]. Toutes les sources se sont exprimées de manière anonyme par crainte de représailles.

Allégations de surveillance pour le gouvernement des Émirats arabes unis[modifier]

Project Raven[modifier]

Le projet Raven était une initiative confidentielle visant à aider les Émirats arabes unis à surveiller d'autres gouvernements, militants et militants des droits humains[1]. Son équipe comprenait d'anciens agents du renseignement américain, qui ont appliqué leur formation au piratage de téléphones et d'ordinateurs appartenant aux victimes du projet Raven[1]. L'opération était basée dans un manoir reconverti à Abu Dhabi surnommé «la Villa»[1].

Entre 2014 et 2016 environ, CyberPoint a fourni des entrepreneurs formés aux États-Unis à Project Raven. En 2016, des informations ont révélé que CyberPoint avait conclu un contrat avec la société italienne de logiciels espions Hacking Team, ce qui a nui à la réputation de CyberPoint en tant que société de cybersécurité défensive[4]. Apparemment mécontents de s'appuyer sur un sous-traitant basé aux États-Unis, les EAU ont remplacé CyberPoint par DarkMatter comme sous-traitant, et DarkMatter a incité plusieurs membres du personnel de CyberPoint à passer à DarkMatter[1],[9]. Après cela, Project Raven aurait élargi sa surveillance pour inclure le ciblage des Américains, impliquant potentiellement son personnel américain dans un comportement illégal[1],[9],[10].

Logiciel espion Karma[modifier]

En 2016, Project Raven a acheté un outil appelé Karma[11]. Karma a pu exploiter à distance les iPhones Apple partout dans le monde, sans nécessiter d'interaction de la part du propriétaire de l'iPhone[1]. Il a apparemment atteint cet objectif en exploitant une vulnérabilité zero-day dans l'application iMessage de l'appareil[1]. Les agents du projet Raven ont pu afficher les mots de passe, les e-mails, les messages texte, les photos et les données de localisation des iPhones compromis.[11],[1]

Contestation de l'autorité de certification[modifier]

En 2016, deux lanceurs d'alerte de DarkMatter et plusieurs autres chercheurs en sécurité ont exprimé leur inquiétude quant à l'intention de DarkMatter de devenir une autorité de certification (CA)[4]. Cela lui donnerait la capacité technique de créer des certificats frauduleux, ce qui permettrait aux sites Web frauduleux ou aux mises à jour de logiciels de se faire passer pour des sites légitimes de manière convaincante[4]. De telles capacités, si elles étaient mal utilisées, permettraient à DarkMatter de déployer plus facilement des rootkits sur les appareils des cibles et de décrypter les communications HTTPS des utilisateurs de Firefox via des attaques man-in-the-middle[12],[4],[13].

Notes et références[modifier]

  1. 1,00 1,01 1,02 1,03 1,04 1,05 1,06 1,07 1,08 1,09 1,10 et 1,11 (en) « Ex-NSA operatives reveal how they helped spy on targets for the Arab monarchy — dissidents, rival leaders and journalists », sur Reuters (consulté le 30 janvier 2019)
  2. 2,0 2,1 et 2,2 (en) « Revealed: Secretive UAE cybersecurity firm with a history of spying on dissidents is operating in Finland », sur Helsinki Times (consulté le 3 février 2020)
  3. 3,0 3,1 et 3,2 (en) « UAE cyber firm DarkMatter slowly steps out of the shadows », sur Phys.org (consulté le 3 février 2020)
  4. 4,0 4,1 4,2 4,3 4,4 et 4,5 (en) « Spies for Hire », sur The Intercept (consulté le 24 octobre 2016)
  5. 5,0 et 5,1 (en) « Emerging Gulf State cyber security powerhouse growing rapidly in size, revenue », sur Reuters (consulté le 1er février 2018)
  6. (en) « Information War Led to Khashoggi's Murder », sur RealClearPolitics (RCP) (consulté le 9 décembre 2018)
  7. (en) « A New Age of Warfare: How Internet Mercenaries Do Battle for Authoritarian Governments », sur RealClearPolitics (RCP) (consulté le 1er mars 2019)
  8. (en) « It Seemed Like a Popular Chat App. It’s Secretly a Spy Tool », sur New York Times (consulté le 14 août 2020)
  9. 9,0 et 9,1 (en) « A New Age of Warfare: How Internet Mercenaries Do Battle for Authoritarian Governments », sur The New York Times (consulté le 21 mars 2019).
  10. (en) « Takeaways From The Times’s Investigation Into Hackers for Hire », sur The New York Times (consulté le 21 mars 2019).
  11. 11,0 et 11,1 (en) « A top secret UAE spy operation staffed by former NSA cyber-agents hacked into the iPhones of dissidents and rivals », sur Business Insider (consulté le 30 janvier 2019).
  12. (en) « CyberSecurity Firm Darkmatter Request to be Trusted Root CA Raises Concerns », sur Bleping Computer (consulté le 25 février 2019)
  13. (en) « Cyber-Mercenary Groups Shouldn't be Trusted in Your Browser or Anywhere Else », sur Electronic Frontier Foundation (consulté le 22 février 2019)

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Entreprises entreprises : Caves Bailly Lapierre, Laboratoire d'analyse des systèmes de communication d'organisation, Frogs-in-NZ, Telelogos, Makheia, Audrey Tcherkoff, Liste de microbrasseries québécoises

Autres articles du thème Émirats arabes unis Émirats arabes unis : Aide humanitaire accordée par les Émirats arabes unis, Mahmoud Othmane, Radio9 Telugu, Groupe 42 (société), Ottoman Palace Hotel and resort, Papilio machaon muetingi, Personal rapid transit de Masdar


Cet Article wiki "DarkMatter" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:DarkMatter.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.