Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Coradia Liner

De EverybodyWiki Bios & Wiki


Erreur Lua dans Module:Bandeau à la ligne 249 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

La page Modèle:Infobox/Pictogramme/train.css n’a pas de contenu.
Coradia Liner
Description de cette image, également commentée ci-après
UM de Coradia Liner en Vendée.
Identification
Exploitant(s) SNCF
Désignation • B 85000 (bi-mode Intercités)
Surnom Coradia Liner
Type automotrice
Motorisation bimode
Composition 6 caisses
Constructeur(s) Alstom
Mise en service depuis
Effectif 36 rames au
Affectation Intercités
TER

Le Coradia Liner est une génération de rames automotrices construites par Alstom issues de la famille Coradia et destiné à la gamme « Intercités » . Il s'agit de la version « Grandes Lignes » à traction bimode du Régiolis, roulant à une vitesse maximale de 160 km/h. Son équipement permettra le retrait des voitures Corail en fin de vie de ces relations. Ils seront équipés de fauteuils en première classe et de sièges de seconde classe, mais aucun espace de restauration n'est prévu pour le moment.

Historique[modifier]

Le matériel a été commandé en urgence par la SNCF dans le cadre du contrat-cadre « porteur polyvalent » signé en 2009 pour le renouvellement du parc Intercités, dans le cadre du marché du Régiolis destiné au transport régional[1]. Cette commande de 34 rames de 110 m composées de six caisses comportent 269 places assises, dont 35 de première classe, s'est élevée à 10,3 millions d'euros par rame[2]. Alstom a répondu avec un matériel spécifique : le Coradia Liner[3]. La première rame est sortie d'usine à l'automne 2015 et est livrée au second semestre 2016[4], les premières mises en service intervenant à la fin de l'année 2016 sur des lignes en partie non électrifiées[5].

Les Coradia Liner peuvent également être fournies en rames de 72 m (4 voitures), de 5 ou de 8 voitures, éventuellement en mode purement électrique[2] ou en version apte à 200 km/h[6].

Caractéristiques[modifier]

Une rame de 6 voitures propose 269 places (contre 281 pour le Régiolis normand aménagé en Intercité assurant les missions Paris - Granville ou 290 pour la version classique TER de 6 caisses[3]) dont 35 places en première classe réparties de la façon suivante :

  • voiture 1 et 6 : un espace de 16 sièges de seconde classe côté cabine de conduite et 28 de l'autre côté[3] ;
  • voiture 2 : un espace de 20 sièges côté PMR et 16 de l'autre[3] ;
  • voiture 3 : un espace de 38 sièges et un autre de 28[3] ;
  • voiture 4 : un espace de 28 sièges de seconde classe et un espace de 12 de première[3] ;
  • voiture 5 : un espace de 23 sièges de première classe et 16 de seconde[3].

La disposition est classique avec 2 rangées de 2 sièges en seconde et 2+1 en pemière[3]. Il n'y a que 2 strapontins par plate-forme, soit 12 au total[3].

Les espaces aménagés sont répartis de la façon suivante :

  • un espace pour les vélos sur la voiture 1[3] ;
  • l'espace PMR-UFR avec toilettes adaptées se trouve en voiture 2[3] ;
  • un espace accueil et information avec l'installation de sonorisation et commande du système d'information[3].

Dessertes [modifier]

Livraison[modifier]

La première mise en service régulière a débuté le — à raison de 2 allers-retours par jour — sur la ligne de Paris-Est à Mulhouse-Ville, en remplacement des CC 72000 tractant des voitures Corail. Le remplacement de toutes les rames Corail de cette ligne est réalisé le avec les 19 premières rames livrées[réf. nécessaire].

En service[modifier]

  • TER Grand Est : Paris-Est - Troyes - Belfort - Mulhouse ;
  • TER Vallée de la Marne : Paris-Est - Châlons-en-Champagne ;
  • Intercités : Bordeaux - La Rochelle - Nantes[7] ;
  • Intercités : Nantes - Tours - Lyon[8].

À venir[modifier]

Ces matériels devraient être affectés aux lignes suivantes :

  • Paris - Boulogne-sur-Mer[7] ;
  • Clermont-Ferrand - Nîmes (train « Le Cévenol »)[7], en version régionale 4 caisses ;
  • Bourges - Montluçon[9] ;
  • Toulouse - Hendaye[7], en version 4 caisses ;
  • Bordeaux - Ussel[7] ;
  • Bordeaux - Limoges[7] ;
  • CDG Express[10].

Liste des Coradia Liner[modifier]

Article connexe : Liste des B 85000.

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

Références[modifier]

  1. « Intercités : commande de 34 Coradia Liner », article de Transport rail du 2 octobre 2013, consulté le 28 septembre 2014.
  2. 2,0 et 2,1 Patrick Laval, « Le Coradia Liner V160 en service sur Paris-Belfort : Le 6 février, les premières rames Coradia Liner V160 sont entrées en service commercial entre Paris, Troyes et Belfort. Premier aperçu du nouveau train intercité d'Alstom, qui commencera par remplacer les Corail sur les relations no-électrifiées ou partiellement électrifiées », Ville, Rail & Transports, no 597,‎ , p. 54-56 (ISSN 2269-4544).
  3. 3,00 3,01 3,02 3,03 3,04 3,05 3,06 3,07 3,08 3,09 3,10 et 3,11 « Coradia Liner : des Régiolis en version Intercités », Rail Passion n°234, avril 2017, pages 22 à 24.
  4. Alstom augmente la production des rames Régiolis, article du 30 janvier 2015, sur usinenouvelle.com, consulté le 2 mai 2017.
  5. « Ces trains seront déployés à partir de la fin 2016 sur des lignes en partie non électrifiées comme Paris-Troyes-Belfort et Paris-Amiens-Boulogne. », article de MobiliCités du 19 février 2016, consulté le 23 février 2016.
  6. « Alstom dévoile le Coradia Liner V200 », Bus&Car, 10 juin 2014 (consulté le 11 mars 2019).
  7. 7,0 7,1 7,2 7,3 7,4 et 7,5 « L'Etat et la SNCF donnent un coup de TET aux Intercités », La Tribune, 28 février 2017 (consulté le 23 avril 2017).
  8. « Ligne SNCF Nantes - Lyon : une nouvelle jeunesse », article de La Nouvelle République du 3 février 2014.
  9. Guillaume Bellavoine, « De nouvelles rames pour le train Montluçon-Paris : les voyageurs devront changer à Bourges », sur lamontagne.fr, (consulté le 3 décembre 2018).
  10. « Choisi par l'Etat, le duo Keolis-RATP exploitera CDG Express avec des trains Alstom », La Tribune,‎ (lire en ligne, consulté le 20 novembre 2018).

Voir aussi[modifier]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier]

  • Régiolis
  • Matériel moteur de la SNCF




Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Chemin de fer chemin de fer : Gare de Clermont-Les Vergnes, RégioRail Rhône Alpes, Ligne F du réseau de transports en commun de Toulouse, Deutsche Bahn France Voyages & Tourisme SAS, Hôpital Nord (tramway de Saint-Étienne), Accident ferroviaire du 27 décembre 2015 dans le Queensland, Gare d'Achères - Chêne feuillu


Cet Article wiki "Coradia Liner" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Coradia Liner.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.