Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Cheurfa (Tizi n Tleta)

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche




CheurfaLa page Modèle:Infobox/Pictogramme/map.css n’a pas de contenu.
Cheurfa (Tizi n Tleta)
Cheurfa (Cheurfa n Tizi N'Tleta).
Noms
Nom arabe
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Kabylie
Wilaya Tizi Ouzou
Daïra Ouadhia
Commune Tizi N'Tleta
Statut Village
Géographie
Coordonnées Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Cheurfa

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Cheurfa

Cheurfa est un village de Kabylie en Algérie.

Il se situe à 35 km au sud du chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou et dépend administrativement de la daïra d'Ouadhia et de la commune de Tizi N'Tleta.

Géographie[modifier]

Le village de Cheurfa est délimité à l’est par le village de Tagumount El Djedid, au sud par la daira de Ouadhias et la commune de Tizi N'Tleta, à l’ouest par le village de Ighil Imoula et au nord par le village de Ait Abdelmoumene. Il est composé de quatre hameaux : Ait Abed à l’est, Ait Ouali au centre, Ait Meghzelmel au nord et Ait El Hadj Ali à l’ouest.

Il est composé de trois collines d’où sa dénomination ancienne et en voie de disparition Charfa Guighil Guekken.Il se situe sur une altitude qui frôle les 600 m à Ait Meghzelmel et Tachachit, le point culminant de la forêt dense de Tazgui.

Il est entouré de l’est par la forêt de Tazgui qu’il partage avec Taguemount El Djedid et Ait Abdel Moumen et de l’ouest de celle de Frenzel qui le sépare de Ighil Imoula et du nord ouest de celle de Tarikt qui le sépare du village de Ait Abdelmoumene. Il est traversé par deux oueds à savoir Assif Ait El Hadj Ali qui sépare Ait Ouali de Ait El Hadj Ali et Assif Vouaregh qui sépare Ait Abed de Ouadhias.

Il s’étend au sud sur une grande partie de la plaine d'El Vedha et Azegher u Rumi jusqu’au plateau de Duk au nord de Ait Bouaddou, un espace qui voit émerger de nouvelles bâtisses de constructions modernes qui se confondent avec celles de Taguemount El Djedid, des Ouadhias, de Tizi n Tléta et même d’Ait Bouadou.

Le village de Cheurfa est ouvert à l’extérieur et ses hameaux sont relativement désenclavés.

Dans cette optique, il est à signaler que l’accès du village et au village est facile à causes des atouts suivants :

  • Il est traversé par une route goudronnée qui va de Tizi n Tléta jusqu’à Tikentert pour aller à Ait EL Hadj Ali et de Tikentert jusqu’à l’entrée de Ait Ouali avant de traverser Ait Abed et Ait Meghzelmel pour aller à Ait Abdelmoumene.
  • Il s’étend de plus en plus du point de vue urbanistique avec des constructions nouvelles dont certaines sont quasiment modernes surtout au niveau de son versant sud à Assif Vouaregh, Azegher et Alma Aissa jusqu’à se confondre avec les Ouadhias et Tizi n Tléta.
  • Il ouvre ses portes à tous les visiteurs qui rendent visite à ses saints et surtout à Jeddi Abd El Melk à l’occasion des visites des lundi et jeudi ainsi qu'à l'occasion de la fête annuelle du Mouloud.

Les hameaux[modifier]

Les quatre hameaux de Cheurfa sont : Ait Abed, Ait Ouali, Ait hadj Ali et Ait Meghzelmel.

Cheurfa-Ait Abed

Ait Abed[modifier]

Ait Abed est le plus grand hameau de Cheurfa par sa superficie et sa population.

Il se situe à l’est du village, il regroupe en plus du lieu-dit Ait Abed, Ait Ouamara et Ait u Mdun.

Il se situe sur une colline qui regroupe de vastes champs agricoles accidentés à l’est et à l’ouest, avant de se transformer en vastes plaines fertiles à partir du lieu-dit Tala lejdid au sud où se trouve la plus grande réserve d’eau du village, ce qui a fait de ses habitants de grands propriétaires fonciers et de grands paysans endurés.

Aujourd’hui, ces plaines sont exploitées dans la construction de nouvelles bâtisses qui s’étendent au sud jusqu’à se confondre avec celles de Taguemount El Djedid et des Ouadhias à partir de Assif vu regh.

Le hameau abrite :

  • Les saints patrons « Assadi Guighilel » et Jeddi Lmakhter.
  • Les deux assemblées du village Ljemaa n Ait Abed et Ljemaa p Umdun.
  • La source de « Tala L jdid » qui reste la plus grande réserve en eau potable du village jamais exploitée.
  • La poste du village fermée pour des raisons de salubrité et de sécurité.
  • Les meilleures infrastructures commerciales du village à l’instar des cafés, des magasins et des épiceries.
Cheurfa-Ait Ouali

Ait Ouali[modifier]

Ait Ouali est le deuxième hameau de Cheurfa par sa superficie et sa population.

Il se situe au centre du village, il regroupe deux groupes de population, c’est-à-dire deux « sofs » : Ait Ouali u Fella et Ait Ouali Peda.

Il se situe sur une colline rocheuse qui regroupe des parcelles de champs accidentées à l’est et à l’ouest et qui se transforment en champs fertiles a partir du lieu-dit Tizi au sud que certains propriétaires exploitaient dans l’agriculture.

Aujourd’hui, ces plaines sont exploitées dans la construction de nouvelles bâtisses qui s’étendent au sud jusqu’à se confondre avec celles de la plaine Lvadha à partir de du lieu-dit Kalitous.

Le hameau abrite :

  • Les saints patrons Jedi Ahmed u Lkadi et Jedi Ouamar.
  • L’assemblée du village Ljemaa vnent Lemluk.
  • La maison de jeunes fermée par les autorités municipales.
  • La stèle des martyrs érigée à la mémoire des martyres du village et inaugurée le 11 décembre 1998.
  • Le dispensaire ou l’unité de soins du village.
  • La première école du village construite au lendemain de l’indépendance pour les élèves d’Ait Abed, Ait Ouali et Ait Meghzelmel.
Cheurfa-Ait Hadj Ali

Ait Hadj Ali: [modifier]

Ait Hadj Ali est le troisième hameau par sa superficie et sa population.

Il se situe à l’ouest du village bien loin des trois autres hameaux avec lesquels, il est séparé par l’oued de « Assif Ait Hadj Ali ». De ce fait, il a réclamé « son autonomie administrative » par rapport aux trois autres hameaux et l’a obtenu en 1984.

Il se situe sur un plateau dense en habitations et dépourvu de terres agricoles à l’exception de son verseau sud où se trouve la plaine accidentée de Alma Aissa que ses propriétaires exploitaient dans le pâturage.

Aujourd’hui, ce lieu sert à la construction de nouvelles bâtisses qui se confondent avec celles de Tizi n Tléta.

Le hameau abrite :

  • Le saint patron Jedi Abdelmelk.
  • L’assemblée du village Ljemaa n Ait Hadj Ali.
  • La deuxième école primaire du village construite en 1990 alors qu’autrefois les élèves d’Ait Hadj Ali fréquentaient l’école de Tizi n Tléta.

Ait Meghzemel[modifier]

Ait Meghzelmel est le quatrième hameau de par sa superficie et sa population.

Il se situe sur une crête qui frôle 500 mètres d’altitude et dépourvue de terres agricoles.

Il s’urbanise de plus en plus tout en s’extensionnant jusqu’à la limite territoriale au nord du village au lieu-dit Ait Grich.

Le hameau abrite :

  • Le saint patron Jedi Medour.
  • L’assemblée du village Ljemaa Ait Meddour.

La plaine Azegher: [modifier]

La plaine « Azgher se situe au sud de Cheurfa. Elle s’étend de Dfir Tizi jusqu’à Duk au nord d’Ait Bouaddou.

Elle inclut Alma n Salah et Azegher u Rumi, Lvedha et Duk, Tala Ljedid et Alma Aissa, Vu Weregh et Avrid i leghmen.

Elle est coupée par la route nationale en deux versants :

  • Le versant nord qui va à partir d’Ait Ouali de Dfir Tizi jusqu'à Kalitous qui reste dans sa totalité la propriété des gens de Cheurfa qui l’exploitent généralement dans la construction de nouvelles bâtisses aux lieux-dits Alma n Slah, Alma Wentidh et Avrid i Leghmen.

Cheurfa prend ici l’allure d’une ville.

  • Le versant sud qui va de Kalitous jusqu’à Ait Bouadou que les gens de Cheurfa ont perdu dans sa partie sud-est qui va vers Ouadhias parce que confisquée par l’État durant les années soixante-dix, alors que la partie sud-ouest qui va vers Tizi n Tléta reste entre leurs mains et qu’ils exploitent dans l’agriculture surtout du côté du barrage u zegher et bien sûr dans la construction de nouvelles bâtisses.

Cheurfa prend ici aussi l’allure d’une ville. Elle se confond même avec la ville de Tizi n Tléta.

Notes et références[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Algérie Algérie : Lakhder Boukhers, Saison 1952-1953 du MC Alger, Ferhat Bouhamed, Abdelkader Ben-Ayed, Cimetière de Tizi Ouzou, Kenza Morsli, Café Bonal

Cet Article wiki "Cheurfa (Tizi n Tleta)" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.



Compte Twitter EverybodyWiki Follow us on https://twitter.com/EverybodyWiki !