Charles (Julien Boisvert)

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Aller à :navigation, rechercher


Charles
4e album de la série Julien Boisvert
Scénario Dieter
Dessin Michel Plessix
Couleurs Isabelle Rabarot
Genre(s) Franco-Belge

Personnages principaux Julien Boisvert, Molly Bloom, Charles Boisvert
Lieu de l’action États-Unis

Éditeur Delcourt
Collection Conquistador
Première publication 1995
ISBN 2-84055-036-9
Nb. de pages 48
Nb. d’albums 4
Albums de la série Julien Boisvert

Charles est le 4e album de la série de bande dessinée Julien Boisvert de Dieter et Michel Plessix. L'ouvrage est publié en 1995.

Synopsis[modifier]

Julien a finalement repris sa vie avec Molly au Mexique, entouré de ses deux enfants. Ils s'occupent d'Eléna, en essayant de la faire sortir de prison le plus vite possible. C'est alors que la mère de Julien lui demande de partir à la recherche de son père, Charles. Celui-ci, qui les a abandonnés de nombreuses années auparavant, est réclamé par son propre père, mourant, en France. Julien découvre au fil de ses recherches qu'il habite aux États-Unis, en Arkansas.

Arrivé chez son père, Julien est animé de sentiments contraires. Tout d'abord à la fois heureux de le voir et lui reprochant l'abandon, il passe à d'autres préoccupations quand il voit comment Charles et ses amis traitent les Noirs de la ville. Très choqué, Julien entre dans le monde du Ku Klux Klan, du néo-fascisme, du White Power et de la suprématie blanche. Lorsqu'il tente de faire part d'un lynchage prévu aux autorités, son père l'intercepte juste à temps : les autorités locales sont également de la partie.

Charles explique alors à son fils le pourquoi de ses actions. Il est en fait membre d'une organisation qui lutte sous couverture contre les mouvements néo-fascistes. Déporté, c'est à la suite de sa découverte des camps de la mort qu'il ne put se réintégrer totalement dans la vie normale, et qu'il décida d'abandonner sa femme et son fils, afin de combattre toute forme de ségrégation. Il était également plein d'amertume envers son propre père, qui avait défendu ardemment la collaboration durant la Seconde Guerre mondiale.

Le jour où le mouvement doit faire une action en plein jour, les autorités fédérales, avec lesquelles Charles travaille également, décident d'arrêter les membres en flagrant délit. Charles et Julien, sous couvert de participer à l'action, sont chargés d'aider les agents fédéraux. Lors d'une course poursuite dans des entrepôts, Julien sauve la vie de son père.

Lorsqu'il le ramène enfin chez eux, Charles apprend que son père est déjà mort, et pleure dans les bras de son fils.

Autour de l'album[modifier]

Analyse[modifier]

Toujours dans le cadre de la relecture de Tintin et de la vie d'Hergé, cet album correspondrait à ce que Tintin aurait découvert sur Hergé, au moment où il était accusé à la libération d'avoir collaboré avec les fascistes[1].

Voir aussi[modifier]

Notes et références[modifier]

Lien externe[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Bande dessinée BD ET 50px années 1990 : Grisnoir, Le Cœur de sang, Jikuri, La Malédiction de Philéas Fog, Goudron plumé, La 22 millième dimension, Le Roi des méduses

Autres articles du thème Bande dessinée BD : Didier Zuili, Jean-Jacques Sanchez, Les 24 Heures du monde, Le Roi des méduses, Stephan de Moor, Pierre Matterne, Marc Brunet (coloriste)

Autres articles du thème 50px années 1990 : Blusound, L'Anti-crise, Juste ces mots..., Il y avait, Congrès UNEF-ID de Clermont-Ferrand de 1993, Equalizeher, Jikuri


Cet Article wiki "Charles (Julien Boisvert)" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Charles (Julien Boisvert).