Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Championnat des Nations

De EverybodyWiki Bios & Wiki

Erreur Lua dans Module:Bandeau à la ligne 249 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Championnat des nations
Généralités
Sport Rugby à XV
Création
Disparition Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Organisateur(s) World Rugby
Périodicité Annuelle sauf année de Coupe du monde
Date Étalé sur les mois de février, mars, juillet et octobre
Nations Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud
Drapeau : Angleterre Angleterre
Drapeau : Argentine Argentine
Drapeau : Australie Australie
Drapeau : Écosse Écosse
Drapeau : France France
Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles
Drapeau : Irlande Irlande
Drapeau : Italie Italie
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Drapeau : Inconnu équipe 11
Drapeau : Inconnu équipe 12
Participants

Division 1 : 12 participants répartis en deux conférences (Europe et Reste du monde) Division 2 : 12 participants répartis en deux conférences (Europe et Reste du monde)

Division 3 : 32 participants répartis en deux conférences (Europe et Reste du monde et 8 poules)
Statut des participants Professionnel

Le Championnat des nations (en anglais World Rugby Nations Championship) est un projet de futur championnat mondial de rugby à XV entre les douze meilleures nations de la planète. Ce Championnat devait être organisé par World Rugby qui est la fédération internationale de rugby à XV[1]. Le projet est finalement abandonné par la fédération internationale, à la suite de désaccords avec les différentes fédérations nationales[2].

La première édition de cette compétition était censée avoir lieu en 2022 et devait être organisée de façon annuelle à l'exception des années de Coupe du monde. Le Championnat des nations devait mettre fin aux actuelles tournées d'été et d'automne, se superposant au Tournoi des 6 Nations et aux Rugby Championship. En effet, les deux compétitions majeures du rugby mondial devaient servir de socle au Championnat des nations sans disparaître complètement. En revanche, cette nouvelle compétition était censée remplacer le classement World Rugby.

Histoire[modifier]

L'idée d'une ligue mondiale des nations de rugby a vraisemblablement été lancé[réf. nécessaire] par le vice-président de World Rugby et ancien international argentin Agustín Pichot à San Francisco en 2018 lors de la Coupe du monde de rugby à sept. Agustín Pichot reçoit le soutien des principales fédérations et notamment néo-zélandaise et française dont les deux présidents Steve Tew (en) et Bernard Laporte se montrent très favorables au projet[3]. On parle[Qui ?] d'abord d'une première édition dès l'année 2020. Finalement, la première édition aura lieu en 2022.[réf. nécessaire]

Format[modifier]

Le Championnat des nations sera composé de deux conférences (Conférence Europe et Conférence Reste du monde) et trois divisions.

Division 1[modifier]

Deux conférences (Europe et Reste du monde) de six équipes chacune divisent une Division 1 à douze nations.

Lors de la première édition en 2022, la Conférence Europe sera composée des six équipes qui forment l'actuel Tournoi des Six Nations tandis que la Conférence Reste du monde sera constituée des quatre nations disputant habituellement le Rugby Championship auxquelles il faudra ajouter les deux meilleures nations du classement World Rugby[4].

Au cours de quatre fenêtres internationales, chaque nations rencontrera une fois, à domicile ou à l'extérieur, les onze autres nations :

  • fenêtre internationale février-mars (cinq journées) : chaque équipe rencontre les nations de sa propre conférences.
  • fenêtre internationale juillet (trois journées) : lors de matches inter-conférences les équipes européennes se déplacent chez les nations de la Conférence Reste du monde. Cette fenêtre remplacera les actuelles tournées d'été.
  • fenêtre internationale octobre (trois journées) : lors de matches inter-conférences, les équipes européennes reçoivent les nations de la Conférence Reste du monde.
  • Phase finale, fin octobre, (deux journées) : les deux meilleures nations de chaque conférences s'affrontent dans des demi-finales inter-conférences. Les vainqueurs se disputeront le titre lors d'une grande finale. En principe, ces phases finales devraient se jouer sur un site unique. L'hémisphère nord et l'hémisphère sud accueillerait alternativement, une édition sur deux, les phases finales du Championnat des nations.
  • Les deux derniers de chaque conférence affronteront les meilleures nations de leur propre conférence de la division inférieure lors de matches de barrages[5].

Division 2[modifier]

Sur le même modèle que la Division 1, la Division 2 est composée de deux conférences (Europe et Reste du monde) de six Nations chacune. Le déroulement de la compétition au cours des quatre fenêtres internationale est calquée sur celui de la Division 1. Les deux premiers de chaque conférence affronteront les derniers de leur conférence de Division 1 lors de matches de barrages tandis que les deux derniers de chaque conférence affronteront les deux premiers de Division 3.

Division 3[modifier]

Le format de la troisième division est différent. Elle est composée de 32 nations réparties en deux conférences (Europe et Reste du monde) et huit poules de quatre équipes[6]. Les meilleurs de chacune des deux conférences affronteront les deux derniers de Division 2 lors de matches de barrage afin d'accéder au niveau supérieur.

  • La Conférence Europe se divisera en quatre poules : Euro 1, Euro 2, Euro 3 et Euro 4.
  • La Conférence Reste du monde se composera des poules : Afrique, Asie, Amérique du Nord, Amérique latine.

Critiques et controverses[modifier]

La création du Championnat des nations, qui bouleverse complètement le calendrier et les coutumes du rugby mondial, suscite de nombreuses craintes et critiques :

  • Les « petites » nations du Pacifique (Fidji, Samoa et Tonga) craignaient dans un premier temps qu'il s'agisse d'une ligue fermée sur le modèle du Tournoi des Six Nations et du Rugby Championship et que le Japon et les États-Unis, pays qui laissent miroiter des droits télé très élevés, soient, contre toute logique sportive, invités à participer à cette compétition. Le Pacific Rugby Players Welfare (syndicats des joueurs du Pacifique) a invité les internationaux de ces trois pays à boycotter la Coupe du monde de rugby 2019[7] qui aura lieu au Japon. Finalement, World Rugby a clarifié ses intentions et a précisé que le futur Championnat des nations se jouera au mérite et que c'est le classement World Rugby qui déterminera qui seront les onzième et douzième nations à participer à la première édition.
  • Les grands clubs professionnels français du Top 14 se plaignent de ne pas avoir été consultés sur ce projet auquel ils se montrent hostiles. Paul Goze, président de la Ligue nationale de rugby (LNR), instance chargée de gérer les intérêts des clubs professionnels français menace d'attaquer World Rugby en justice[8]. Les clubs professionnels anglais de la Premiership Rugby font savoir qu'ils rejoignent les clubs français dans leur démarche[9].
  • Selon l'entraîneur des All blacks, Graham Henry ce Championnat des nations dévalorisera la Coupe du monde et finira par lasser les fans. Par ailleurs, toujours selon Graham Henry, les joueurs internationaux n'y seraient pas favorables car les calendrier internationaux sont déjà surchargés[10].

Notes et références[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Rugby à XV rugby à XV : Niue-Tahiti en rugby à XV, Portugal-Zimbabwe en rugby à XV, Super 16 Trophy, Espagne-Russie en rugby à XV, La Séance Rugby, Hong Kong-Portugal en rugby à XV, Andorre-Suisse en rugby à XV


Cet Article wiki "Championnat des Nations" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Championnat des Nations.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.