Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Cercle de l'harmonie

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche



Le Cercle de l'harmonie est une association culturelle et politique locale, située à Aubagne

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Le Cercle de l'Harmonie est fondé le 11 août 1890 à Aubagne, à l'initiative d'Antide Boyer, député-maire républicain d'Aubagne. C'est à la fois un groupement politique, situé à gauche, un lieu de convivialité, une association de musiciens locaux et une société de secours aux démunis.

Animée par Boyer, qui en est le premier président, elle compte parmi ses membres actifs Timothée Bonnet, futur maire d'Aubagne.

Installée après 1899 dans un café jouxtant le théâtre d'Aubagne, Cours Beaumond, le Cercle élargit son activité en programmant des opérettes, ainsi que la première séance de cinéma accueillie dans la ville.

Après la reconquête par la gauche de la municipalité, perdue en 1892, par un socialiste proche du Cercle, Fernand Bouisson, élu maire en 1907, le Cercle connaît une période de crise qui fait écho à celle de la SFIO locale. Les divergences internes conduisent à une défaite électorale en 1912, et à une réconciliation générale l'année suivante, que l'adhésion de la section SFIO locale symbolise.

Pendant la première guerre mondiale, le Cercle tourne son activité vers l'aide aux « poilus » (accueil de blessés, envois de colis...).

Après la guerre, une nouvelle crise s'ouvre avec la rupture entre Timothée Bonnet, qui devient le premier chef de file des communistes à Aubagne, et la majorité des membres du Cercle, d'orientation socialiste et radicale. La victoire du cartel des gauches, qui fait élire un radical, Louis Sénez, à la mairie en 1925, les apaise cependant.

Une nouvelle défaite, en 1929, et l'ascension politique de Marius Boyer, devenu député en 1932, fait du Cercle un lieu de rencontre et d'unification de la gauche locale.

En 1935, c'est le Cercle qui pilote et la liste menée par Célestin Espanet, et la campagne victorieuse pour la mairie.

En grande difficulté après la dissolution de la municipalité de gauche par le régime de Vichy en 1941, et le rétablissement de Boyer comme maire désigné par les autorités collaborationnistes, le Cercle est contraint de vendre le théâtre qu'il avait acheté en 1919. En 1942, le café est réquisitionné par l'occupant et transformé en caserne pour l'armée allemande.

Le Cercle passe alors clairement sous influence du PCF, mené localement par le résistant Edmond Garcin. Il appelle à l'unité des gauches pour les municipales de 1947, alors que les socialistes locaux, à l'instar de la démarche de leurs voisins marseillais, choisissent une alliance de « troisième force ».

Mario Cresp, tête de liste socialiste, et les principaux animateurs de la SFIO d'Aubagne sont alors exclus du Cercle, qui entre dans l'orbite du PCF, et de Garcin, qui est élu maire en 1965, puis de ses successeurs Jean Tardito et Daniel Fontaine.

Malgré la perte de la mairie par la gauche, en 2014, il reste actif.

Siège et administration[modifier | modifier le wikicode]

Le Cercle a son siège Cours Beaumont.

Il compte environ 250 membres, auquel s'ajoutent une vingtaine d'organisations associatives et politiques qui en sont adhérentes.

Sa présidente est Mireille Mavridès[1], élue en 2015

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Antoine Monticellu, « Cercle de l'Harmonie : une nouvelle dynamique et une nouvelle présidente », mèfi!.tv,‎ (lire en ligne, consulté le 14 mai 2018)

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Associations associations : Les Pieds dans le PAF, Virage énergie Nord-Pas-de-Calais, Comité pour les relations nationales et internationales des associations de jeunesse et d'éducation populaire, L'Atelier du bruit, Organisation générale des consommateurs, Droit au respect et à la dignité, Citoyen des Rues International

Autres articles du thème Bouches-du-Rhône Bouches-du-Rhône : Amine Chekhade, Syndicat mixte des transports des Bouches-du-Rhône, Festival Quand les fanfares..., Sandrine Calvayrac, La Cagole, Bustacrime


Cet Article wiki "Cercle de l'harmonie" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Cercle de l'harmonie.


Compte Twitter EverybodyWiki Suivez-nous sur https://twitter.com/EverybodyWiki !