Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Athéisme chrétien

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Aller à : navigation, rechercher



 

L'athéisme chrétien est une position théologique qui peut avoir plusieurs formes. Elle accepte les enseignements de Jésus tout en rejetant la croyance en un Dieu ou en le voyant comme un symbole.

L'athéisme chrétien peut prendre des aspects différents. Certains athées chrétiens prennent une position théologique dans laquelle la croyance dans le Dieu transcendant ou interventionniste est rejetée ou absente en faveur d'un Dieu totalement présent dans le monde, tandis que d'autres suivent les préceptes de Jésus en tant que guide dans un monde où Dieu est absent.

Le concept d'athéisme chrétien est lié à la théologie de la mort de Dieu. Pour le philosophe Colin Lyas, il est d'ailleurs l'une des formes prises par la théologie de la mort de Dieu[1].

Historique[modifier | modifier le wikicode]

Gabriel Vahanian est l'un des initiateurs de la théologie de la mort de Dieu avec son ouvrage La Mort de Dieu (1957)[2]. À sa suite, William Hamilton (en) a cherché à radicaliser cette théologie avant de prôner un christianisme athée[2].

Le mouvement de la théologie de la mort de Dieu est révélé au grand public par deux articles de Time magazine : l'un daté du 22 octobre 1965 et l'autre intitulé Is God Dead? (en) paru le 8 avril 1966[3]. Outre Gabriel Vahanian, trois théologiens protestants américains sont cités : William Hamilton, Paul van Buren (en) et Thomas J. J. Altizer (en). Selon Thomas W. Ogletree, professeur à la Yale Divinity School, qui a étudié ces trois auteurs, pour ceux-ci, « le thème de la « mort de Dieu» est plus que la constatation d'un fait culturel, à savoir la disparition d'une conception de Dieu dans la société moderne, c'est véritablement la suppression du Dieu chrétien »[4].

Cependant, dans son essai La condition de Dieu (éditions du Seuil, Paris, 1970), Gabriel Vahanian sera amené à prendre position contre Altizer et Van Buren. Selon le théologien Adolphe Gesché, « il refuse et dénonce leur « christosophie », qui réduit indûment la personne de Jésus à une figure humaine qui devrait être comprise sans référence à Dieu » d'une part et d'autre part, « il affirme clairement qu'il faut et qu'il est possible de parler de Dieu comme étant Dieu, et non pas un quelconque chiffre symbolique ne renvoyant qu'à l'homme » [5].

Auteurs[modifier | modifier le wikicode]

Dès les années 60, William Hamilton, Thomas Jonathan Jackson Altizer et Paul van Buren prônent un christianisme athée[2],[6] et se proclament eux-mêmes athées chrétiens (Christian atheists)[7]. Pour William Hamilton notamment, l’homme n’a plus vraiment besoin de Dieu, il est devenu un être majeur mais « il reste un attachement au Christ qui devient le maître spirituel par excellence »[2].

Selon Fabien Lebœuf, Paul van Buren (1924-1998) a développé dans The Secular Meaning of the Gospel: Based on an Analysis of Its Language (1963), l' idée selon laquelle « on peut être authentiquement chrétien sans aucune référence à Dieu »[8].

James K. A. Smith (en) caractérise Martin Heidegger comme un athée chrétien tout en le différenciant des théologiens de la mort de Dieu : « son athée chrétien est un philosophe, celui qui a le don d'être à la fois un philosophe et un chrétien, ce qui implique d'être un athée tout en étant religieux »[9].

Aux Pays-Bas, le pasteur Klaas Hendrikse (en), auteur de Believing in a God that does not exist (Éditions New Amsterdam, 2007; en édition francophone : Croire en un Dieu qui n’existe pas - Manifeste d’un pasteur athée, Éditions Labor et Fides, 2011) s'est rendu célèbre en clamant haut et fort qu'il « ne croit pas en Dieu »[10],[11]. Il concède cependant : « Il arrive qu’il soit question de Dieu sans que son nom ne soit prononcé »[12]. Pour Jacques-Noël Pérès, professeur à la Faculté de théologie protestante de Paris, « le Dieu dont Hendrikse s’émancipe est celui dont on ne fait pas l’expérience »[12].

Critiques[modifier | modifier le wikicode]

En 1952, dans son essai Les Fondements du christianisme (en anglais :Mere Christianity), l'apologiste C. S. Lewis s'oppose à la version de William Hamilton de l'athéisme chrétien et au fait que Jésus soit simplement considéré comme un guide moral. Il écrit notamment : I am trying here to prevent anyone saying the really foolish thing that people often say about Him : "I'm ready to accept Jesus as a great moral teacher, but I don't accept his claim to be God."

Plus près de nous, dans son ouvrage Traité d'athéologie (P.84), Michel Onfray, semble détester « l' athéisme chrétien - ou le christianisme sans Dieu »[13]; pourtant il n'hésite pas à déclarer, peut-être par provocation, en 2016 sur France culture, en réponse aux propos du commissaire européen Pierre Moscovici qui avait mis en doute les racines chrétiennes de l'Europe : « Je suis un athée chrétien car il y a un athéisme qui relève de la sphère chrétienne parce que l'Europe relève de la sphère chrétienne »[14].

Pour Michel Onfray, l'athéisme chrétien « caractérise un négateur de Dieu qui affirme en même temps l'excellence des valeurs chrétiennes et le caractère indépassable de la morale évangélique. Son travail suppose la dissociation de la morale et de la transcendance : le bien n'a pas besoin de Dieu, du ciel ou d'un ancrage intelligible, il se suffit à lui-même et relève d'une nécessité immanente — proposer une règle du jeu, un code de conduite entre les hommes »[15].

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Lyas 1970, p. 1
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 Philippe Aubert, « Théologie de la mort de Dieu », sur Fédération protestante de France (consulté le 14 mars 2017).
  3. (en) Patrick Gray, « "God Is Dead" Controversy », sur georgiaencyclopedia.org, (consulté le 14 mars 2017)
  4. Claude Troisfontaines, « Thomas W. Ogletree, La controverse sur la « mort de Dieu ». Traduction de l'anglais par Jacques Cloarec - Revue Philosophique de Louvain - Année 1970 - Volume 68 - Numéro 97 - pp. 107-109 », sur persee.fr (consulté le 30 mars 2017)
  5. Adolphe Gesché, « Gabriel Vahanian, La condition de Dieu, Revue théologique de Louvain - Année 1970 - Volume 1 - Numéro 4 - pp. 462-463 », sur persee.fr (consulté le 30 mars 2017)
  6. Leboeuf 1967
  7. (en) Paige P. Parvin, « The Revolutionary », sur emory.edu, (consulté le 14 mars 2017)
  8. Fabien Lebœuf, « Les théologies de la mort de Dieu [article], Paul van Buren : la nature du langage religieux, Revue des sciences religieuses, volume 41, numéro 2, pages 142-149 », sur persee.fr, (consulté le 27 mars 2017)
  9. (en) James K. A. Smith (en), « The Art of Christian Atheism: Faith and Philosophy in Early Heidegger », Faith and Philosophy (en), vol. 14, no 1,‎ (lire en ligne)
  10. (en) « Dutch pastor on 'believing in a God that does not exist' », sur bbc.com, (consulté le 14 mars 2017)
  11. Middelbourg, « Le pasteur qui ne croit pas en Dieu », sur letemps.ch, (consulté le 17 mars 2017)
  12. 12,0 et 12,1 Jacques-Noël Pérès, « Klaas Hendrikse - le pasteur qui ne croit pas en Dieu », sur protestantsdanslaville.org, article paru dans l'hebdomadaire réforme du 14 juillet 2011 (consulté le 25 mars 2017)
  13. Emilio Brito, « L'athéologie sans peine, de Michel Onfray, Revue théologique de Louvain Année 2006 Volume 37 Numéro 1 p. 81 », sur persee.fr (consulté le 14 mars 2017).
  14. « Michel Onfray: "Je suis un athée chrétien" », sur franceculture.fr, (consulté le 14 mars 2017).
  15. Michel Onfray, Traité d'athéologie, (lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

    Thème(s) :
  • Portail de l’athéisme Portail de l’athéisme
  • Portail du christianisme Portail du christianisme
  • Portail de la théologie Portail de la théologie

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 154 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème christianisme : Yvan Castanou, Document pétrinien, Structures juridiques des Témoins de Jéhovah, Saints des États-Unis, Shroud of Turin Research Project, Doctrine adventiste du salut, Témoins de Jéhovah et caractère sectaire

Autres articles du thème théologie : Sophie Tremblay (théologienne), Jacques Durandeaux

Cet Article wiki "Athéisme chrétien" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.