Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Association nationale des supporters

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Association nationale des supporters
Logo de l'Association nationale des supporters.
Cadre
Forme juridique Association loi 1901
But Fédérer l'ensemble des associations françaises de supporters de football
Restaurer le dialogue entre les acteurs du football
Fondation
Fondation 6 octobre 2014[1]
Identité
Siège Givenchy-en-Gohelle, Pas-de-Calais (62)[2]
Président Pierre Révillon[3]
Affiliation européenne Football Supporters Europe
Méthode Dialogue
Rapports écrits
Assistance juridique
Financement Membres
Membres 31
Slogan Supporters pas criminels
Site web Site officiel

L'Association Nationale des Supporters (ANS), créée en septembre 2014 par plusieurs groupes de supporters français, est une association loi de 1901 ayant pour objectifs principaux de fédérer l'ensemble des associations françaises de supporters de football et d'agir contre les mesures répressives touchant les supporters. Officiellement agréée en 2017, elle promeut le dialogue entre les parties prenantes du football français et condamne en toutes circonstances la violence.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Création[modifier | modifier le wikicode]

En avril 2014, les « Assises du supportérisme en France » organisées au Sénat font le constat d'un manque de dialogue entre les différents acteurs du football français, à savoir les joueurs, la direction des clubs de football, les pouvoirs publics, préfets, ministres et les différentes associations locales de supporters de football français entre elles[4]. En septembre, une vingtaine d'associations de supporters se réunissent à Orléans afin d'aboutir à la création d'une structure organisée : l'Association nationale des supporters (ANS)[5],[6]. Cette structure doit permettre aux associations de se rassembler sur des travaux et un discours communs afin d'augmenter leur crédibilité et leur audience auprès des autorités publiques[7],[8]. L'association, officiellement créée le dans le Pas-de-Calais, reprend ces différents objectifs dans ses statuts[9].

L'Association nationale des supporters lutte notamment contre les mesures répressives ou restrictives de liberté touchant les supporters auprès des autorités compétentes. Les évolutions en matière d'événements dans les stades français tels que l'usage de fumigènes, bagarres et autres soucis aux abords des enceintes conduisent à ce que l'association souhaite favoriser la défense administrative et judiciaire des supporters de football, membres des associations adhérentes, auprès des tribunaux[10] compétents ; sans demander l'impunité de ceux qui commettent des actes illégaux, elle souhaite lutter contre des décisions de sanction collective[11].

Reconnaissance ministérielle[modifier | modifier le wikicode]

En février 2017, un agrément est délivré à l'Association nationale des supporters par arrêté du ministre de la ville, de la jeunesse et des sports[12]. Par ailleurs, par arrêté ministériel du , l'ANS a été nommée membre de l'Instance Nationale du Supportérisme (INS) attachée au ministère des sports[13],[14].

L'association a également pour but de réunir les membres, originaires de diverses régions françaises et ayant divers points de vue sur les sujets en objet, afin d'en débattre, de discuter, et de proposer d'une voix des mesures d'améliorations auprès des autorités compétentes telles que la LFP[15], le Ministre des sports[16] ou de l'Intérieur ; à cet égard, l'ANS prend part à des réunions régulières avec les instances, comme ces dernières en attestent[17]. Le dialogue est alors au cœur des objectifs de l'association[18].

L'ANS est régulièrement auditionnée par le Parlement sur des propositions de loi ou des rapports susceptibles de concerner les supporters : cela a été le cas au Sénat en mars 2016 concernant la proposition de loi renforçant le dialogue avec les supporters et la lutte contre le hooliganisme[19], à l'Assemblée nationale en janvier 2017 concernant un rapport d'information sur la loi du 10 mai 2016[20] ou encore au Sénat en février 2017 dans le cadre de la rédaction d'un rapport d'information sur la gouvernance du football[21].

Travaux et actions[modifier | modifier le wikicode]

Publications[modifier | modifier le wikicode]

L'ANS publie divers documents auprès de ses membres et de ses soutiens via son site Internet dans un but informatif, dont l'ensemble des arrêtés préfectoraux et ministériels pris par saison sont publiés dans leur intégralité ; une lettre d'information qui reprend bi-mensuellement les actualités, faits, communiqués des membres en lien avec le supportérisme en France et en Europe ; toutes les interventions écrites et orales des élus au Parlement français par date et par intervenant ; une revue de presse hebdomadaire qui reprend tous les articles de presse qui font état de faits du supportérisme en France.

L'ANS est l'auteur de nombreux livrets approfondissant les sujets dont elle entend débattre. Elle a ainsi mis à disposition sur son site Internet des livrets relatifs :

  • au retour de la possibilité pour les supporters de se tenir debout dans les tribunes d’enceintes accueillant des compétitions de sport professionnel en France (autrement appelées "Tribunes debout sécurisées"),
  • à l'utilisation des engins pyrotechniques dans les stades[22],[23],
  • à l'agrément des associations de supporters.

À partir de 2017, l'association commence à publier des communiqués publics, adressés aux instances, lorsque les travaux menés n'aboutissent pas[24].

Actions contre le fichage des supporters[modifier | modifier le wikicode]

Dans le cadre de la défense des droits des supporters, l'ANS a saisi le Conseil d'Etat à deux reprises contre des textes réglementant le fichage des supporters. Par décision du 21 septembre 2015, le Conseil d'Etat a donné raison à l'ANS et annulé l'arrêté du 15 avril 2015 du ministre de l'intérieur portant autorisation d'un traitement automatisé de données à caractère personnel dénommé « fichier STADE » en ce qu'il autorisait notamment la transmission de tout ou partie des données et informations enregistrées dans le « fichier STADE » aux associations et sociétés sportives, ainsi qu'aux fédérations sportives agréées[25].

A l'initiative du député Guillaume Larrivé, une proposition de loi suggère l'extension des modalités de fichage des supporteurs [26]. Cette proposition de loi conduit à la promulgation de la loi n° 2016-564 du 10 mai 2016 renforçant le dialogue avec les supporters et la lutte contre le hooliganisme. Cette loi du ayant créé l'interdiction commerciale de stade que peuvent prononcer les clubs contre les personnes qui ont contrevenu ou contreviennent aux dispositions des conditions générales de vente ou du règlement intérieur relatives à la sécurité de ces manifestations, l'ANS a déposé devant le Conseil d'Etat une Question Prioritaire de Constitutionnalité afin d'apprécier l'étendue des données personnelles que les clubs de football sont fondés à collecter et conserver sur leurs supporters. Par décision du , le Conseil d'Etat a jugé que cette requête présentait un caractère sérieux et l'a transmise au Conseil constitutionnel[27]. Par décision du 16 juin 2017, le Conseil constitutionnel a jugé que la loi du 10 mai 2016 n'était pas contraire, dans son principe, à la Constitution[28].

Actions contre la répression[modifier | modifier le wikicode]

L'Association nationale des supporters se montre à plusieurs reprises critique envers les sanctions de la Ligue de football professionnel pour l'usage d'engins pyrotechniques dans les stades[29] et la limitation des déplacements des supporters[30],[31],[32]. En janvier 2017, elle lance également une bataille judiciaire contre l'autorisation donnée aux clubs de prononcer des interdictions de stade en dehors de toute décision judiciaire ou administrative[33]. L'ANS ne demande pas l'impunité mais que les sanctions soient individuelles et ne pénalisent donc que les supporters qui adoptent des comportements inappropriés[34].

Le , l'association lance un appel général à l'ensemble de ses membres pour suspendre toute activité sonore dans les stades de football à l'occasion de deux journées sportives[35],[36]. Cette grève pour dénoncer l'absence de dialogue entre les parties du football, le recours massif aux sanctions collectives envers les supporters et les conditions d'accueil des supporters adverses lors des rencontres sportives de football, est suivie notamment par les supporters de Strasbourg, Amiens, Nantes, Caen, Bordeaux — bien que non membre —, Paris, Rennes, Lens, Reims, Angers ou encore Toulouse[37],[38],[39],[40].

Travaux pour le retour des tribunes debout[modifier | modifier le wikicode]

En novembre 2016, l'Association nationale des supporters publie un livret intitulé « Tribune debout : en France aussi, ce doit être possible »[41]. En janvier 2018, cette revendication de longue date de l'ANS est reprise par trente députés de La République en marche dans un courrier adressé à la ministre des Sports[42].

Le , suite aux travaux de l'ANS et les rencontres et débats avec la Ligue de Football Professionnel, la Division nationale de lutte contre le hooliganisme et Ministre des sports[43], il est institué pour la première fois lors de la saison 2018-2019 des tribunes debout à l'essai à l'AS Saint-Etienne, l'Amiens SC, le FC Sochaux-Montbéliard et le RC Lens qui sont les quatre premiers clubs volontaires admis pour expérimenter ces tribunes[44],[45],[46].

Programme LIAISE[modifier | modifier le wikicode]

En janvier 2018, l'ANS est retenue aux côtés de la Fédération française de football et de ligues ou fédérations étrangères dans le programme LIAISE (Liaison-based Integrated Approach to Improving Supporter Engagement) financé par l'Union Européenne (au titre des financements Erasmus+) et par l'UEFA[47]. Ce projet d'une durée de deux ans doit permettre d'échanger sur les "meilleures pratiques" dans la mise en oeuvre du référent-supporters (SLO) imposée par l'UEFA lors des compétitions européennes de clubs et par la loi du 10 mai 2016 en France pour les clubs professionnels. Dans ce cadre, des réunions de travail et des visites d'échange sont organisées partout en Europe. Les participants remettront un rapport en décembre 2019. Cela s'inscrit dans la continuité des travaux de l'ANS sur ce sujet en France, notamment en collaboration avec la Ligue de Football Professionnel. C'est ainsi que le 22 novembre 2017, une réunion d’échanges entre les référents supporters des clubs professionnels a été organisée, en présence de Supporters Direct Europe, du Référent Supporters du Celtic Glasgow, de représentants de la Division Nationale de Lutte contre le Hooliganisme du Ministère de l’Intérieur, du Ministère des sports et de l’Association Nationale des Supporters[48].

Membres[modifier | modifier le wikicode]

Les membres de l'Association nationale des supporters sont eux-mêmes des associations officielles déclarées en Préfecture, et non pas des personnes physiques et ne se limite pas aux associations de supporters se revendiquant ultras et pas uniquement à celles soutenant un club professionnel. L'acceptation dans l'ANS est conditionnée à l'adhésion à une Charte de valeurs, notamment en ce qu’elle condamne sans ambiguïté toute forme de violence ou de comportement discriminatoire.

Liste des associations membres de l'Association Nationale des Supporters[49]
Nom de l'association Club soutenu Nom de l'association Club soutenu
ADAJIS Paris SG Magic Troyes ESTAC
Barbarians Havrais Le Havre AC Malherbe Normandy Kop SM Caen
Brigade Loire FC Nantes Merlus Ultras FC Lorient
Brigade Ultra FC Mulhouse North Devils RC Lens
Collectif Isarien AS Beauvais Oise Red Kaos Grenoble foot 38
Collectif Ultras Paris Paris SG Red Tigers RC Lens
DK 12 USL Dunkerque Roazhon Celtic Kop Rennes SFC
Drouguis US Orléans Saturday FC AS Nancy Lorraine
Fédération des Supporters du RCS RC Strasbourg Alsace Tribune Nord Amiens Amiens SC
Gladiators Nîmes Nimes Olympique Tribune Nord Sochaux FC Sochaux-Montbéliard
Gruppa Metz FC Metz Turons 1951 FC Tours
Horda Frenetik FC Metz Ultra Boys 90 RC Strasbourg Alsace
Indians Tolosa Toulouse FC Ultras Brestois Stade brestois
Kop De La Butte Angers SCO Ultras Roisters Valenciennes FC
Lingon's Boys Dijon FCO Urban Devils US Créteil
Lutte pour un Football Populaire AS Saint-Etienne Ultras Auxerre AJ Auxerre

Critiques[modifier | modifier le wikicode]

L'ANS fait l'objet de différentes critiques et notamment celle de regrouper quasi-exclusivement des groupes dits "Ultras". Or ces derniers ne constituent qu'une partie du public qui garnit les tribunes des stades en France.

Par ailleurs, l'ANS se voit parfois reprocher de ne pas suffisamment prendre position contre les débordements qui peuvent intervenir en tribunes du fait de certains supporters.

Au sein des groupes de supporters français, certains reprochent aussi aux membres fondateurs de l'ANS de n'avoir pas consulté suffisamment de groupes de supporters français avant sa création.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. « Annexe au Journal Officiel de la République française - loi et décrets : Annonce n° 1119 - page 5011 - 62 - Pas-de-Calais - Association nationale des supporters » [PDF], sur journal-officiel.gouv.fr, (consulté le 26 octobre 2018).
  2. « Annexe au Journal Officiel de la République française - loi et décrets : Annonce n° 1051 - page 2021 - 62 - Pas-de-Calais - Association nationale des supporters » [PDF], sur journal-officiel.gouv.fr, (consulté le 26 octobre 2018).
  3. AFP, « Un responsable des Red Tigers du RC Lens nommé président de la nouvelle Association nationale des supporters », sur francetvinfo.fr, (consulté le 26 octobre 2018).
  4. Aymeric Le Gall et Quentin Bladin, « Le Conseil National des Supporters de Football est né », So Foot, (consulté le 26 novembre 2018).
  5. Valentine Autruffe, « Une association nationale de supporters de football créée à Orléans », La République du Centre, (consulté le 26 octobre 2018).
  6. Anthony Cerveaux, « S'ils ne veulent pas avoir de contestations tous les week-ends... », So Foot, (consulté le 28 octobre 2018).
  7. Vincent Gambini, « Que veut-on faire des supporters ? », France Football,‎ , p. 36-38
  8. « Supporters. Création d'une association nationale », Le télégramme de Brest,‎ (lire en ligne)
  9. « Journal Officiel des Associations » [PDF], sur www.journal-officiel.gouv.fr, (consulté le 17 octobre 2018).
  10. « Football : « On peut responsabiliser les supporters » », Le républicain lorrain, (consulté le 17 octobre 2018).
  11. Thierry Vautrat, « Football : l’Association Nationale des Supporters "ne demande pas l’impunité" », sur SudOuest.fr, (consulté le 17 octobre 2018).
  12. « Arrêté du 21 février 2017 portant agrément de l’association « Association Nationale des Supporters » » [PDF], sur legifrance.gouv.fr, (consulté le 26 octobre 2018).
  13. « Arrêté du 7 mars 2017 portant nomination des membres de l’Instance nationale du supportérisme » [PDF], sur legifrance.gouv.fr, (consulté le 26 octobre 2018).
  14. Léo Anselmetti, « L’instance nationale du supportérisme a tenu sa première réunion : L’instance nationale du supportérisme, groupe de travail ayant pour but de donner une meilleure place aux supporteurs sportifs, a tenu sa première réunion ce mercredi », sur lemonde.fr, (consulté le 26 octobre 2018).
  15. « Ligue 1: L'asso nationale des supporters contre-attaque après les propos de Sébastien Deneux », sur www.20minutes.fr (consulté le 17 octobre 2018)
  16. « Discours de Thierry BRAILLARD lors de l’examen à l’Assemblée nationale de la proposition de loi renforçant le dialogue avec les supporters et la lutte contre le hooliganisme », sur Ministère des Sports, (consulté le 26 octobre 2018)
  17. « LA LFP ORGANISE UNE RENCONTRE AVEC L'ANS », sur www.lfp.fr,
  18. Rodolphe Koller, « À la découverte de l’ANS, l’Association Nationale des Supporters », Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert,‎ (lire en ligne)
  19. « Rapport fait au nom de la commission des lois constitutionnelles, de législation, du suffrage universel, du Règlement et d’administration générale sur la proposition de loi, adoptée par l'Assemblée Nationale, renforçant le dialogue avec les supporters et la lutte contre le hooliganisme » [PDF], sur www.senat.fr, (consulté le 26 octobre 2018).
  20. « Rapport d'information déposé en application de l’article 145-7 du Règlement par la Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la République sur la mise en application de la loi n° 2016-564 du 10 mai 2016 renforçant le dialogue avec les supporters et la lutte contre le hooliganisme » [PDF], sur www.assemblee-nationale.fr, (consulté le 26 octobre 2018).
  21. « Rapport d'information fait au nom de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication par la mission d'information sur la gouvernance du football » [PDF], sur www.senat.fr, (consulté le 26 octobre 2018)
  22. « Fumigènes : les supporters face à la tolérance zéro », Eurosport,‎ (lire en ligne)
  23. Rédaction, « L'association nationale des supporters répond aux propos de Noël Le Graët sur les fumigènes », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne)
  24. « L1 : L’association nationale des supporters défie les instances - Football 365 », Football 365,‎ (lire en ligne)
  25. « Conseil d'Etat », sur www.legifrance.gouv.fr,
  26. Clément Guillou, « Vers un fichage légal des supporteurs de football : Un projet de loi déposé par la droite et négocié avec le gouvernement ouvre la voie à un fichage des supporteurs, permettant de leur interdire l’accès au stade sans recourir aux pouvoirs publics. », sur lemonde.fr, (consulté le 26 octobre 2018).
  27. « Conseil d'État, 10ème - 9ème chambres réunies, 31/03/2017, 406664, Inédit au recueil Lebon », sur www.legifrance.gouv.fr,
  28. « Décision n° 2017-637 QPC du 16 juin 2017 », sur www.conseil-constitutionnel.fr,
  29. « OL : l'Association nationale des supporters en soutien », sur lequipe.fr, (consulté le 26 octobre 2018).
  30. « Pour les supporters, c'est l'état d'urgence permanent », L'Humanité, (consulté le 26 octobre 2018).
  31. AFP, « Une association réclame l'arrêt des interdictions des déplacements pour les supporters », sur francefootball.fr, (consulté le 26 octobre 2018).
  32. Rémi Dupré, « Interdiction de déplacement des supporteurs : « Une mesure disproportionnée et liberticide » », sur lemonde.fr, (consulté le 26 octobre 2018).
  33. J.LB., « Supporters : l'Association nationale des supporters (ANS) vent debout contre les "interdictions commerciales de stade" ("ICS") », sur lequipe.fr, (consulté le 26 octobre 2018).
  34. « Football : l’Association Nationale des Supporters "ne demande pas l’impunité" », sur Sud Ouest,
  35. « Ligue 1: « une grève des chants sera respectée », prévient l’association des supporters », sur RMC SPORT (consulté le 17 octobre 2018).
  36. « Les supporters de Ligue 1 vont faire une grève générale des chants ce week-end », sur lefigaro.fr, (consulté le 17 octobre 2018).
  37. « Pourquoi les supporters vont-ils faire une grève des chants ? », sur RTL.fr, (consulté le 17 octobre 2018).
  38. « Strasbourg-Monaco: Une grève des chants du kop du Racing pour défendre les supporters », sur www.20minutes.fr (consulté le 17 octobre 2018).
  39. « Stade Malherbe Caen : grève de chants des supporters contre Guingamp », sur tendanceouest.com, (consulté le 17 octobre 2018).
  40. « La brigade loire en grève de chants face à Toulouse », sur presseocean.fr, (consulté le 17 octobre 2018).
  41. J.LB., « Supporters : vers un retour des tribunes "debout" en France et en Angleterre ? », sur lequipe.fr, (consulté le 26 octobre 2018).
  42. J.LB., « Supporters : trente députés LREM demandent à la ministre des Sports un retour aux tribunes debout », sur lequipe.fr, (consulté le 26 octobre 2018).
  43. « Lancement d’une expérimentation sur la mise en œuvre de tribunes actives dans les enceintes sportives », sur Ministère des Sports,
  44. « Tribunes debout : 4 clubs pour l’expérimentation », sur www.lfp.fr (consulté le 17 octobre 2018).
  45. « L1 - Grand Format : Tribunes debout, pour que le foot soit plus fou », Football 365, (consulté le 17 octobre 2018).
  46. « Le retour des tribunes debout en L1, c'est possible mais reste à savoir comment », Eurosport, (consulté le 17 octobre 2018).
  47. (en) « LIAISE: PROJECT BACKGROUND », sur www.sdeurope.eu,
  48. « LE DÉVELOPPEMENT DU RÉFÉRENT SUPPORTERS », sur www.lfp.fr,
  49. « ANS Qui sommes-nous ? »




    Thème(s) :
  • Portail des associations Portail des associations
  • Portail du football Portail du football
  • Portail de la France Portail de la France

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 154 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes associations ET football : Coupe internationale des syndicats de chemin de fer, Club of pioneers

Autres articles des thèmes football ET France : Ilan Boccara, Pierre Nigay (journaliste), Mehdi Beneddine, Boubacar Kamara, Saison 1946-1947 du MC Oran, Noémie Cuberes

Autres articles des thèmes associations ET France : Fondation AVEC, Générations Mouvement, Maîtres-nageurs sauveteurs sans frontières, Longitude 181 Nature, Fédération des Tunisiens pour une citoyenneté des deux rives, Association Force ouvrière des consommateurs, Mouvements de l'immigration en France

Autres articles du thème associations : Les Amis de la Terre - Europe, The European Law Students' Association, Academicus Neo Lovaniensis Ordo, Fédération de recherche André-Marie Ampère, Journée internationale du cancer de l'enfant, Comité Bastille, Fédération nationale des médecins radiologues

Autres articles du thème football : Enric Llaudet, Goal 50, Saison 1954-1955 du MC Alger, Liste des finales de Coupe d'Europe et de Ligue des Champions de l'UEFA, David Berger (journaliste), Olivier Démolis, Coupe ELF

Autres articles du thème France : Simon Dawlat, Céline Moncel, André-Jacques Holbecq, Pierre Angel (psychiatre), Jacques Fadat, Christophe Boulier, Pépite


Cet Article wiki "Association nationale des supporters" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou sa sous page Association nationale des supporters/edithistory.