Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Association nationale des réserves de l'armée de terre

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Association nationale des réserves de l'armée de Terre (France)
Cadre
Forme juridique Association loi de 1901
But Regroupe les associations nationales françaises de réservistes de l'armée de terre
Fondation
Fondation 1999
Fondateurs Colonel (R) Michel Revault d'Allonnes
Identité
Siège 18, rue Vézelay 75008 PARIS
Affiliation

Affiliée à l'Union nationale des officiers de réserve et organisations de réservistes (UNOR)

Membre du Conseil supérieur de la réserve militaire (CSRM)
Site web http://www.anrat.fr/

L'association nationale des réserves de l'armée de Terre (ANRAT) est l'organisation associative qui regroupe pour la France les douze associations nationales de réservistes d'armes, de spécialités et de services de l'armée de Terre française[1].

Historique[modifier | modifier le wikicode]

L'association nationale des réserves de l’armée de Terre (ANRAT[2]) a été fondée[3] en 1999 à Paris sous le haut patronage du chef d’état-major de l’armée de Terre française, alors le général d'armée Bernard Thorette[4].

Elle est née d'une volonté commune entre l'Institution militaire française et les associations nationales de réservistes de l'armée de Terre en France en vue de fédérer l’ensemble des associations nationales d’armes, de services et de spécialités de l’armée de Terre française regroupant les réservistes opérationnels[5], citoyens, honoraires, et à la retraite.

L'ANRAT est par conséquent l’interlocuteur en France du ministère des Armées[6] et plus particulièrement du chef d’état-major de l’armée de Terre, de la commission de la défense nationale et des forces armées de l'assemblée nationale[7], ainsi que de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat, pour toutes questions traitant de l’ensemble des réserves de l'armée de Terre[8].

Elle est également le point de contact, en matière associative des réserves de l'armée de Terre, auprès du Commandement Terre pour le territoire national français placé sous l'autorité du major-général de l'armée de Terre, ainsi que la délégation aux réserves de l'armée de Terre.

A ce titre, elle entretient des relations privilégiées avec les écoles de formation de l'armée de Terre et notamment les écoles de Saint-Cyr Coëtquidan pour les officiers de réserve (formés au 4e bataillon), et l'Ecole nationale des sous-officiers d'active de Saint-Maixent pour les sous-officiers de réserve.

Son siège social se situe au siège de l'Union Nationale des Combattants, 18, rue Vézelay à Paris dans le 8ème arrobdissement.[9]

L’ANRAT est membre du Conseil supérieur de la réserve militaire[10],[11](CSRM) au sein du collège des associations nationales de réservistes [12]. À ce titre l'association détient le label de "Partenaire de la Défense" et celui de "Partenaire de la réserve citoyenne"[13].

Elle est affiliée à l'Union nationale des officiers de réserve et organisations de réservistes (UNOR)[14] et représente au sein du bureau de cette union d'associations la composante armée de Terre.

À ces titres elle est associée aux réflexions menées par les plus hautes autorités sur l'avenir de la réserve militaire[15] en général et de l'armée de Terre en particulier et notamment sur le développement en France de la Garde nationale[16].

Devise[modifier | modifier le wikicode]

Sa devise est « Volontaires et unis pour servir »[17].

Buts[modifier | modifier le wikicode]

Les buts poursuivis par l'ANRAT[17] sont principalement de fédérer et représenter les associations nationales françaises de réservistes d'armes, services et spécialités de l’armée de Terre, de contribuer au maintien et au développement de l’esprit de défense en France et des valeurs qui s’y attachent, et de favoriser l’essor des réserves de l’armée de Terre françaises , leur recrutement et leur information,

Elle contribue ainsi au maintien et au développement du lien armée-nation, notamment par le contact permanent avec l’armée d'active, l’entretien des relations employeurs, réservistes, armée de Terre, familles, et par la participation à tout organisme de réflexion ou d’étude civil ou militaire concernant les réserves militaires en France.

Elle contribue à assurer les liens de camaraderie et d’entraide entre ses membres de la communauté armée de Terre, mais également sur le plan interarmées auprès de ses homologues de la Marine nationale, de l'armée de l'Air du service de santé des armées, de la direction générale de l'Armement, du service des essences des armées et de la gendarmerie nationale au sein de l'union nationale des officiers de réserve et organisations de réservistes dont elle est vice-président Terre[14].

L'association décerne chaque année le "Prix ANRAT"[18] remis lors de la Commission consultative de la réserve opérationnelle de l'armée de Terre française, qui récompense des actions concrètes en faveur des réserves de l'armée de Terre ou bien des actions remarquables réalisées par des réservistes soit individuellement , soit collectivement à travers leur unité.

Associations nationales françaises de réservistes membres de l'Anrat[modifier | modifier le wikicode]

Les associations nationales françaises suivantes sont membres statutaires de l'ANRAT[19] :

  • Association nationale des officiers de réserve du service de défense (ANORSD)

Les associations françaises suivantes sont membres associés de l'ANRAT :

  • Association des officiers Majore-majorum (AOMM)

Présidents successifs de l'Anrat[modifier | modifier le wikicode]

Depuis sa création l'ANRAT a été présidée par les officiers de réserve suivants :

  • De 1999 à 2000 colonel Michel Revault d'Allonnes, fondateur, président d'honneur
  • De 2000 à 2004 colonel Philippe Lhermitte, président d'honneur
  • De 2004 à 2007 colonel Pierre Bayle, président d'honneur
  • De 2007 à 2010 colonel Emmanuel de Bossoreille de Ribou, président d'honneur
  • De 2010 à 2013 lieutenant-colonel Emmanuel Nommick, président d'honneur
  • Depuis 2013 colonel Michel Bachette-Peyrade, président.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. « Site de l'armée de Terre (Ministère des Armées) »
  2. Jean-Marie Thiébaud, Dictionnaire encyclopédique international des abréviations sigles et acronymes - armée et armement, L'Harmattan, , 830 p. (ISBN 978 2 343 04635 8)
  3. Déclaration à la Préfecture de Paris du 20 juillet 2000.
  4. La convention liant l'état-major de l'armée de terre et l'Anrat a été renouvelée le 13 avril 2016. Communiqué officiel de l'Anrat du 13 avril 2016.
  5. « Site interarmées des réserves militaires - SIREM »
  6. « Site du ministère des Armées », sur www.defense.gouv.fr
  7. « Audition du président de l'Anrat devant la commission défense nationale et forces armées du 8 avril 2015 », sur www.assemblee-nationale.fr
  8. Directive du délégué aux réserves de l'armée de Terre n° D-16-162 du 12 avril 2016 relative aux relations entre l'armée de Terre et les associations de réservistes
  9. Assemblée générale extraordinaire de l'ANRAT du 10 juin 2002
  10. « Décret du 14 février 2014 relatif au conseil supérieur de la réserve militaire », sur www.legifrance.gouv.fr
  11. « Arrêté du 11 septembre 2017 portant nominations de membres du CSRM », sur www.legifrance.gouv.fr
  12. Décision du Ministre de la Défense en date du 14 mai 2014
  13. Arrêté du ministre de la défense du 7 octobre 2016 publié au Journal officiel de la République française le 18 octobre 2016
  14. 14,0 et 14,1 « Site de l'Unor », sur www.unor-reserves.fr
  15. « Site de la réserve des armées (Ministère de la défense) »
  16. Xavier Lavie, Une garde nationale pour la France, L'Harmattan, , 188 p. (ISBN 978 2 296 08242 7), page 160
  17. 17,0 et 17,1 Article premier des statuts du 29 juin 2011
  18. « Prix ANRAT 2016 », sur Association des officiers de réserve des Hauts de Seine
  19. Article 4 des statuts de l'ANRAT en date du 29 juin 2011
  20. « Site de l'Anori », sur www.anorinfanterie.free.fr
  21. « Site de "Saumur" - Anorabc », sur www.saumur-anorabc.org
  22. « Site de la Fédération nationale de l'artillerie », sur www.fna.artillerie.asso.fr
  23. « Site de l'Anorg », sur www.anorg.fr
  24. « Site de l'Unatrans », sur www.unatrans.fr
  25. « Site de la Réunion des orsem », sur www.reunion-orsem.fr
  26. « Site de l'Anolir », sur www.anolir.org
  27. « Site de l'Anoca », sur www.unacat.org
  28. « Site de l'Aorca », sur www.aorca.fr

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Articles connexes[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

    Thème(s) :
  • Portail de l’Armée et de l’histoire militaire françaises Portail de l’Armée et de l’histoire militaire françaises
  • Portail des associations Portail des associations

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 154 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Armée française : Bal de l'X, Lucette Alquier, Jacques Cavalier, Jean-Claude Thomann, Liste des officiers au 13e léger 1805-1812, Edmond Bourgeois, Charles Schürr

Autres articles du thème Associations : Apprentissages sans frontières, Convention Epitanime, Fédération des malades et handicapés, Liste des présidents de l'UNEF, Kumris, Mouvement national de lutte pour l'environnement, Vecam

Cet Article wiki "Association nationale des réserves de l'armée de terre" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.