Advanced Diagnostic Ultrasound in Microgravity

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Aller à :navigation, rechercher


Le projet Advanced Diagnostic Ultrasound in Microgravity (« Ultrasons pour diagnostic avancé en microgravité » ; en abrégé ADUM) est une étude financée par le gouvernement américain qui étudie les stratégies d'application de la télémédecine diagnostique dans l'espace. Le chercheur principal est Scott Dulchavsky (en), président de la chirurgie au Henry Ford Health System (en).

Description[modifier]

Cette étude est la première expérience formelle à examiner l'utilisation de l'échographie en microgravité englobant les scanners musculo-squelettiques, cardiaques, pulmonaires, abdominaux, pelviens, dentaires et orbitaux. L'échographie est le seul appareil d'imagerie médicale actuellement[Quand ?] disponible à bord de la Station spatiale internationale. De plus, le manque d'expertise médicale à bord de l'ISS rend difficile le diagnostic des conditions médicales. L'échographie peut avoir une application directe pour l'évaluation et le diagnostic de centaines de conditions médicales et présente un intérêt pour le traitement des équipes d'exploration. Les stratégies de télémédecine étudiées par ce projet ont une large application sur Terre dans les situations d'urgence et de soins en milieu rural. Il a été démontré que les images échographiques de l'espace provenant de diverses régions du corps étaient de qualité diagnostique et les opérateurs non experts étaient facilement formés aux compétences en échographie. Ce travail a été élargi pour inclure des équipes professionnelles de football (américain ?), de baseball et de hockey sur glace ainsi que les Jeux olympiques d'hiver et d'été en collaboration avec des chercheurs tels que Marnix Van Holsbeeck (en). Le Dr Dulchavsky a également dirigé une étude pilote novatrice visant à étendre l'enseignement complet de l'échographie aux étudiants en sciences de base en médecine de la Wayne State University School of Medicine (en). Cet essai s'est avéré un succès avec plus de 82 pour cent des étudiants d'accord ou tout à fait d'accord que leur expérience éducative avec l'enseignement de la technologie des ultrasons légers était positive. Cette technologie est maintenant enseignée aux étudiants en médecine dans leurs stages cliniques.

Références[modifier]

Voir aussi[modifier]

Liens externes[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Médecine médecine : Médecins québécois pour le régime public, Frédéric Valletoux, Centre de recherche du centre hospitalier de l'Université de Montréal, Claude Jeandel, Süleyman Sağlam, Georges Offenstadt, Pierre Angel (psychiatre)

Autres articles du thème Astronautique astronautique : Philippe Droneau, Nominal (astronautique), François Calaque, Albert Slosman, Industries atomiques et spatiales, NIMPH, Liste des médias sociaux sur l'exploration spatiale


Cet Article wiki "Advanced Diagnostic Ultrasound in Microgravity" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Advanced Diagnostic Ultrasound in Microgravity.