Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Éric Poitevin

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Éric Poitevin, né le à Longuyon en Meurthe et Moselle et vivant à Mangiennes (Meuse), est un photographe et plasticien français.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Éric Poitevin naît en 1961 à Longuyon[1].

Grâce au pharmacien de son village, Éric Poitevin découvre le tirage photographique à l'aide d'un agrandisseur noir et blanc. Il a obtenu le Diplôme nationale supérieur d'expression plastique, option communication à Metz en 1985[2].

En 1989, il devient lauréat de la Villa Médicis[3], choisi par un jury composé de membres de l’Académie de France à Rome et d’institutions partenaires et en devient pensionnaire pendant un an [4]. Il expose son travail photographique dans de nombreux pays depuis 1991[5].

Il a enseigné à l’École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg et à l’École nationale supérieure d'art et de design de Nancy.

Il est depuis 2008 professeur aux Beaux-Arts de Paris et continue son travail de photographe[6].

Expositions[modifier | modifier le wikicode]

Expositions personnelles[modifier | modifier le wikicode]

Expositions collectives[modifier | modifier le wikicode]

  • mai-octobre 2019 : Versailles visible / invisible : Nan Goldin, Éric Poitevin, Martin Parr, Viviane Sassen, Dove Allouche, domaine du Trianon, Versailles[35],[36],[37].
  • janvier-mars 2019 : L'invention d'un monde - Photographies des collections Robelin, FRAC Auvergne / Hôtel Fontfreyde - Centre photographique, Clermont-Ferrand[38].
  • 2018-2019 : Adieux commissaire, Ar(t)senal, Dreux
  • 2016 : Animaux : œuvres intimes, Galerie Bernard Ceysson, Paris.
  • 2014-1015 La Mémoire traversée, Elephant Paname, Paris, France.
  • 2013 :
    • L'esprit des lieux - Œuvres photographiques contemporaines : Hélène Martiat, Éric Poitevin, Georges Rousse, médiathèque de Lourdes[39].
    • En Quête de l'Ange, Galerie Nancy-Thermale, Nancy.
    • Cécile Bart, Balthasar Burkhard, Marie-José Burki, Jonathan Callan, Karim Forlin, Peter Hutchinson, Amy O'Neil, Eric Poitevin, Galerie Blancpain, Genève.
    • Sous l'Amazone coule un fleuve - Quarante artistes de la collection du FRAC Auvergne, FRAC Auvergne, Clermont-Ferrand, France
  • 2012 :
  • 2011 :
    • Points de vues, Art contemporain et paysage, Prieuré de Saint-Benoît-du-Sault.
    • Le 19, Centre régional d'art contemporain, Montbéliard.
    • Arbres, L'Abbaye-Annecy-Le-Vieux.
    • Courbet Contemporain, Musée des beaux-arts, Dole.
  • 2010 :
  • 2009 :
    • Le travail de rivière, le Crédac, Ivry-sur-Seine.
    • Art et paysage, Musée de l'Echevinage - Abbaye aux Dames, Saintes.
    • Paisagens Obliquas, Museu Colecçao Berardo, Lisbonne.
    • Animalia, Musée Barrois, Bar-le-Duc.
    • 90, FRAC Franche-Comté, Besançon.
  • 2008 :
  • 2007 :
    • Fait en France, quinze ans de création artistique, œuvres de collections du FNAC et des FRAC, National Art Gallery, Sofia (Bulgarie) et National Fine Art Museum of Latvia, Riga, Lettonie.
    • L'Autre Animal, Galerie d'art contemporain de Besançon, Besançon.
  • 2006 :
    • Le corps du paysage, École des beaux-arts de Valenciennes.
    • Zoo, La Centrale électrique, Bruxelles.
    • La Force de l'art, Grand Palais, Paris.
    • Profils - Quinze ans de création artistique en France, Benaki Museum, Athènes.
  • 2005 :
  • 2004 :
  • 2002 :
  • 2001 :
  • 2000 :
    • FRAC Alsace, Sélestat.
    • Remy Zaug : Portrait d'un ami, Jean-Paul Jungo, Musée cantonal des beaux-arts, Lausanne.
  • 1999 :
    • Zeitgenössische Fotokunst aus Frankreich, Städtische Museum, Zwickau, et Halles cher kunstverein, Halle, Allemagne.
    • Galerie Pietro Sparta, Chagny.
    • Démarches, Centre culturel de Louvain, Leuven, Belgique (cat.)
  • 1998 :
    • Jeux de Genres - Acquisitions récentes de la ville de Paris, Espace Electra, Paris.
    • Zeitgenössische Fotokunst aus Frankreich, Neuer Berliner Kunstverein, Berlin, et Städtische galerie, Coppingen.
  • 1997
  • 1996 :
    • Variations Opus 96, Musée de Cognac.
    • Le Parvis, Tarbes.
    • Fritto Misto (proposition d'Éric Decelle), Le Carré, Bayonne.
    • Galerie Jean Bernier, Athènes.
  • 1995 :
    • Escale du Regard, Villa Medicis, Rome.
    • Répétition Générale, Musée d'art contemporain de Santiago du Chili.
  • 1994 :
    • Galerie Pietro Sparta, Chagny.
    • Edalla Natura - Collection Frac Midi-Pyrénées, Grenier du Chapitre, Cahors.
    • ELAC, Lyon.
    • Galerie Jean-François Dumont, Bordeaux.
    • Œuvres récentes du FRAC Rhône-Alpes, maison du peuple, Vénissieux (catalogue).
  • 1993 :
    • Nouveaux augures - Collection FRAC Languedoc-Roussillon, Sète.
    • Eté 93 (proposition de Maria Lapalu), Nouveau Musée, Villeurbanne, France
    • Genius Loci (proposition de Chantal Grande pour le mois de la photographie de Reims), Joinville
    • Friches industrielles, lieux culturels, La Laiterie, Centre européen de la jeune création, Strasbourg (catalogue).

Réception critique[modifier | modifier le wikicode]

  • « Éric Poitevin s'est surtout illustré par ses paysages, vues rapprochées de broussailles, sapins, qui proposent une vision microscopique de l'infini et la prolifération des signes de la nature. Ces images, qui procèdent du all-over, brouillent la perception et bouleversent la distance possible du regard face à leur frontalité. Avec leur contrainte de lumière, elles saisissent le végétal au plus près, pour mieux s'en éloigner, s'en émanciper, et former des images proches de l'abstraction gestuelle et des drippings de Jackson Pollock. En multipliant les photographies, Éric Poitevin vise à nous faire oublier le paysage et l'élément naturel pour nous dévoiler la nature véritable de l'image : son essence sensible, son épaisseur et son temps. » - Éric Corne[40]
  • « Que ce soit des portraits en buste, des nus allongés, des arbres ou des roseaux, des bouts d'os ou même des animaux destinés à l'équarrissage, il y est toujours question de la force d'un regard qui réfléchit avant de saisir, qui pense avant de montrer. C'est en effet à l'échelle de son immense respect du vivant - qu'il soit animal, humain ou végétal - mais aussi de sa profonde immersion dans ce que la photographie peut révéler dès qu'elle est prévisualisée, qu'Éric Poitevin nous offre la part du meilleur de la photographie. Travaillant à la chambre qui l'oblige à prendre distance, privilégiant un cadrage frontal et serré qui l'aide à décontextualiser le réel élu, il contruit mentalement l'image qui tiendra par sa seule force plastique. » - Michelle Débat, professeur en histoire et esthétique de la photographie et de l'art contemporain, critique d'art[31]
  • « Les séries photographiques d'Éric Poitevin sont des expériences dans lesquelles l'adéquation délicate du médium à son sujet appelle la mémoire réifiée. Ses portraits de religieuses et de cardinaux de la Curie romaine, de vignerons d'Arbois; d'anciens combattants de la guerre 14-18, ses paysages de mares, de sous-bois, ses chevreuils tués et ses papillons punaisés, exposent leurs stigmates sous l'œil objectif de l'appareil. Ses sujets ont toujours quelque chose à voir avec la disparition et, bien souvent, ses photographies se laissent contempler dans leur forme sanctifiée comme une commémoration. Poitevin réfléchit ainsi à ce que Roland Barthes observait : "contemporaine du recul des rites, la photographie correspondrait peut-être à l'intrusion, dans notre société moderne, d'une mort symbolique, hors religion, hors rituel, sorte de plongée brusque dans la mort littérale. » - Maïté Vissault, historienne de l'art et curatrice art contemporain[41]

Collections publiques[modifier | modifier le wikicode]

Belgique[modifier | modifier le wikicode]

France[modifier | modifier le wikicode]

Luxembourg[modifier | modifier le wikicode]

Portugal[modifier | modifier le wikicode]

Suisse[modifier | modifier le wikicode]

Collections privées[modifier | modifier le wikicode]

Prix et distinctions[modifier | modifier le wikicode]

  • 1988 : Grand Prix Jeune Talent – Ministère de la Culture et de la Communication - Paris, France.
  • 1989 : Lauréat d'académie de France à Rome, Villa Médicis – Rome, Italie.
  • 2003 : Nominé au Prix Marcel-Duchamp[49].

Élèves[modifier | modifier le wikicode]

  • Hélène Mourrier (École nationale supérieure des beaux-arts)[50].

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. « Poitevin Éric », sur universalis.fr (consulté le 23 mai 2019).
  2. « Éric Poitevin - FR - Ceysson & Bénétière », sur www.ceyssonbenetiere.com (consulté le 20 septembre 2018)
  3. François Ernenwein, « Photographe sans ombres : Éric Poitevin », La Croix, 21 septembre 2017
  4. « Residences - Villa Medici », sur Villa Medici (consulté le 20 septembre 2018)
  5. Institut d'art contemporain Villeurbanne/Rhône-Alpes, Éric Poitevin
  6. Super User, « Éric POITEVIN », sur www.beauxartsparis.fr (consulté le 20 septembre 2018)
  7. Arts visuels re région Centre, Le chemin des hommes : Éric Poitevin, présentation de l'exposition, 2018
  8. Notélé, Culture à la une : les natures mortes d'Éric Poitevin, 16 janvier 2018
  9. église romane fortifiée de Dugny-sur-Meuse, Le puits des oiseaux, présentation de l'exposition, juillet 2016
  10. Christine Coste, « Éric Poitevin », L'Œil, 18 novembre 2014
  11. « Éric Poitevin expose ses photographies au FRAC Auvergne », La Montagne, 23 novembre 2014
  12. LAM Villeneuve d'Ascq, Éric Poitevin - Le chemin des hommes, présentation de l'exposition, 2014
  13. Brigitte Ollier, « Éric Ollier, un chant d'honneur », Libération, 18 août 2014
  14. Roosens et Salu 1989, p. 250.
  15. Domaine de Chaumont-sur-Loire, Éric Poitevin, présentation de l'exposition, 2012
  16. 16,0 16,1 et 16,2 Galerie Baronian-Xippas, Éric Poitevin
  17. Villa Medicis, Éric Poitevin - Photographies, présentation de l'exposition, 2011
  18. Romain Sertelet, « Éric Poitevin à la villa Médicis », Verdun-Meuse.fr, 8 janvier 2012
  19. Galerie Nelson Freeman, Éric Poitevin, présentation de l'exposition, 2010
  20. Paul B. Franklin, « Éric Poitevin at Nelson-Freeman », Art in America, 2 mars 2011.
  21. Paris Art, Éric Poitevin
  22. Michel Poivert, « Éric Poitevin, l'homme naturel », Vite vu, 21 janvier 2011
  23. Musée Bonnat-Helleu, Photographies d'Éric Poitevin, présentation de l'exposition, 2008
  24. Maxime Demeire, « Éric Poitevin, le sujet à l'état pur », Boum ! Bang !, 27 décembre 2011.
  25. Musée de la chasse et de la nature, Éric Poitevin : "Cerf mort"
  26. Académie des beaux-arts, Que faire de cette violence ? Questions à Éric Poitevin, 2007
  27. Frédéric-Charles Baitinger, Éric Poitevin à la Galerie Nelson-Freeman, novembre 2007
  28. Peter Freeman, « Éric Poitevin », Art Map, novembre 2007
  29. FRAC Île-de-France, Le Plateau, Éric Poitevin, présentation de l'exposition, 2004
  30. Isabelle Roche, « Entretien avec Éric Poitevin », Le Littéraire, 13 novembre 2004
  31. 31,0 et 31,1 Michelle Débat, « Éric Poittevin : la photographie ou l'art d'abstraire », Expo Revue, octobre 2004
  32. Musée d'art moderne et contemporain de Genève, Éric Poitevin - De natura bestarium, 1998-2000, présentation de l'exposition, 2000
  33. « Poitevin, Éric », sur ledelarge.fr (consulté le 23 mai 2019).
  34. Centre d'art contemporain Le Creux de l'Enfer, Miroslaw Balka, Éric Poitevin, présentation de l'exposition, 1995
  35. France-TV Info, Cinq photographes se confrontent au mythe de Versailles, mai 2019
  36. « Versailles contemporain, entre création et patrimoine », Connaissance des arts, 31 mai 2019
  37. Brigitte Patient, « regardez voir : un dimanche à Versailles », France Inter, 19 mai 2019
  38. FRAC Auvergne, L'invention d'un monde - Photographies des collections Robelin, présentation de l'exposition, 2019
  39. Anita Troquereau, « Lourdes - Exposition d'œuvres photographiques contemporaines : "L'esprit des lieux" », Le p'tit Pyrénéen, 28 juin 2013
  40. Éric Corne, Éric Poitevin, coédition Le Plateau/FRAC Île-de-France, 2004.
  41. 41,0 et 41,1 Maïté Vissault, Éric Poitevin dans les collections, FRAC Lorraine
  42. FRAC Poitou-Charentes, Éric Poitevin dans les collections
  43. Jean-Pierre Delarge, Dictionnaire des arts plastiques et contemporains, Gründ, 2001, page 1010.
  44. Musée national d'art moderne, Éric Poitevin dans les collections
  45. Musée d'art et d'archéologie de Valence, Éric Poitevin dans les collections
  46. Musée d'art contemporain du Val-de-Marne, Éric Poitevin dans les collections
  47. Musée d'art moderne Grand-Duc Jean, Éric Poitevin dans les collections
  48. Collection d'art Société générale, Éric Poitevin
  49. A.D.I.A.F., Éric Poitevin
  50. Centre national des arts plastiques, Hélène Mourrier

Annexes[modifier | modifier le wikicode]

Publications[modifier | modifier le wikicode]

  • Éric Poitevin, Denis Daumin et Jean-Francis Held, Le chemin des hommes, éditions Cénomane, 1989.
  • Manuela Dumay (texte) et Éric Poitevin (photographies), Le livre du vieux Mans, éditions Cénomane, 1991.
  • Éric Poitevin, Les papillons, éditions de la galerie Jean-François Dumont, 1994.
  • Catalogue d'exposition : Eric Poitevin à Gilberto Zorio, exposition du 29 avril au 6 juin 1998, Acte Sud, 1998.
  • Pierre Michon, Guillaume Janot, Robert Moreau, Éric Poitevin (préface de Jean-Marc Huitorel), Les passants immobiles, Frac des Pays de la Loire, 2001.
  • Catalogue d'exposition : Eric Poitevin à Eugène Savitzkaya, exposition inaugurale du musée Hotel de Mongelas, 2007.
  • 14/18, 100 portraits, Éditions Toluca, 2015
  • Jean-Christophe Bailly, Le puits des oiseaux - Nature morte, photographies d'Éric Poitevin. Éditions, Seuil/coll. fiction & Cie, 2016 (présentation en ligne).

Contributions bibliophiliques[modifier | modifier le wikicode]

  • Jean-Claude Lebensztejn, édition de tête du livre Figures pissantes, 1280-2014, trente-trois exemplaires enrichis par Éric Poitevin de la sérigraphie Mare, 24x16cm, justifiés et signés par l'artiste, éditions Macula, 2014 (présentation en ligne).

Conférences[modifier | modifier le wikicode]

Presse, télévision, radiophonie[modifier | modifier le wikicode]

En plus des articles mentionnés dans les références ci-dessus, il convient de citer :

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

  • (en) Laurent Roosens et Luc Salu, « Poitevin, Eric », dans History of Photography, vol. 2, A&C Black, , 449 p. (ISBN 9780720123548, lire en ligne), p. 250.
  • Recherche, histoire-esthétique, photographique, 1990, extrait en ligne.
  • Jean-Claude Grumberg, Éric Poitevin, Actes Sud Beaux-Arts, 1998.
  • Jean-Pierre Delarge, Dictionnaire des arts plastiques et contemporains, Gründ, 2001.
  • Éric Corne, Éric Poitevin, coédition Le Plateau/Fonds régional d'art contemporain Île-de-France, 2004.
  • Christine Mayeur (en collaboration avec Jean-Charles Vergne pour les interviewes), Éric Poitevin - Photographies, 1981-2014, éditions Toluca, 2014 (présentation en ligne).
  • Jean de Loisy et Alfred Pacquement, Versailles visible / invisible, éditions Dilecta, 2019.

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Bases à la ligne 117 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Dictionnaires à la ligne 101 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Centre national de la photographie, Éric Poitevin

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Photographie photographie ET Art contemporain art contemporain : Anne-Sophie Emard, Luke Darko, Achraf Baznani, Daniel Desmedt, Face2Face, Elga Heinzen, Galerie Thierry Marlat

Autres articles du thème Photographie photographie : Face2Face, Planet Cards, Grand Prix Photo de Saint-Tropez, Olympus Camedia, Luke Darko, Roger Ferragallo, Ayako Takaïshi

Autres articles du thème Art contemporain art contemporain : La Base (collectif), Babis Kandilaptis, Elephant Parade, Ekaterina Vasilyeva, Lara Monica Costa, Jean Guillaume Le Roux, Dada Ksakis


Cet Article wiki "Éric Poitevin" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Éric Poitevin.


Compte Twitter EverybodyWiki Suivez-nous sur https://twitter.com/EverybodyWiki !